1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Corruption à la FIFA : le Français Jérôme Valcke accusé par le New York Times
1 min de lecture

Corruption à la FIFA : le Français Jérôme Valcke accusé par le New York Times

Le "New York Times" accuse le secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke d'avoir transféré 10 millions de dollars sur des comptes gérés par Jack Warner, l'ancien vice président de l'instance internationale.

Le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke, lors d'une conférence de presse, le 26 septembre 2014 à Zurich (archives).
Le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke, lors d'une conférence de presse, le 26 septembre 2014 à Zurich (archives).
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Le bras droit de Sepp Blater accusé d'avoir transféré 10 millions de dollars sur des comptes gérés par l'ancien vice-président de la Fifa
01:10

Jérôme Valcke, bras droit du président Sepp Blatter, est accusé par le New York Times d'avoir transféré des fonds d'une valeur de 10 millions de dollars sur des comptes gérés par l'ancien vice président Jack Warner, soupçonné d'avoir obtenu des pots-de-vin pour les attributions des Coupes du monde 1998 et 2010 et arrêté la semaine passé dans le cadre de l'enquête menée par la justice américaine. 

Le Français, secrétaire générale de la FIFA, serait donc selon le quotidien, qui cite plusieurs responsables fédéraux américains anonymes, au cœur de malversations qui remonteraient à 2008 et qui seraient "un élément central du scandale de corruption qui engloutit le football mondial". Les responsables interrogés par le New York Times ne font par ailleurs pas mention des modalités d'utilisation de cet argent. La justice doit désormais statuer, courant juillet, sur la demande d'extradition concernant Jack Warner formulé par les États-Unis que l'ancien vice président de la FIFA attaque vigoureusement pour se défendre des accusations qui lui sont faites.

La rédaction vous recommande

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/