7 min de lecture Afrique

CAN 2017 : programme, résultats, live... Tout savoir sur la compétition

ÉCLAIRAGE - Retrouvez toutes les infos sur la Coupe d'Afrique des Nations, qui se déroule du 14 janvier au 5 février au Gabon.

Le Maroc n'a plus dépassé le 1er tour de la CAN depuis 2004
Le Maroc n'a plus dépassé le 1er tour de la CAN depuis 2004 Crédit : FETHI BELAID / AFP
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux

C'est le premier grand rendez-vous football de l'année 2017. Sept mois après l'Europe, l'Afrique organise à son tour son championnat continental des nations, le 31e du nom, du samedi 14 janvier au dimanche 5 février 2017. Préféré à l'Algérie et le Ghana, le Gabon, situé à l'ouest de l'Afrique centrale entre la Guinée équatoriale, le Cameroun et la République du Congo, est l'hôte de la compétition. Il en était déjà le coorganisateur en 2012.

La question est bien sûr de savoir qui succédera à la Côte d'Ivoire de Hervé Renard. Peut-être Hervé Renard lui-même. Désormais sélectionneur du Maroc, le Français de 48 ans semble être porté par une bonne étoile sur le continent africain. Vainqueur du trophée avec les Éléphants il y à deux ans, il avait réussi l'exploit d'emmener la Zambie au sommet du football africain en 2012. Renard est le seul entraîneur à avoir remporté la CAN deux fois.

Outre le pays hôte, le tenant du titre et le Maroc, les 13 autres nations présentes sur la ligne de départ à l'issue des qualifications sont, par ordre alphabétique, l'Algérie, le Burkina Faso, le Cameroun, l'Égypte, le Ghana, la Guinée-Bissau, le Mali, l'Ouganda, la République Démocratique du Congo, le Sénégal, le Togo, la Tunisie et la Zambie.

Les 4 groupes

Le tirage au sort de la phase finale s'est tenu le 19 octobre 2016 à Libreville, la capitale gabonaise. En est sorti un traditionnel "groupe de la mort", le B, composé de l'Algérie, de la Tunisie, du Sénégal et de la Zambie.

À lire aussi
football
La CAN se jouera de nouveau en hiver en 2021

Groupe A : Gabon, Burkina Faso, Guinée Bissau, Cameroun
Groupe B: Algérie, Tunisie, Sénégal, Zambie
Groupe C : Côte d'Ivoire, RD Congo, Maroc, Togo
Groupe D : Ghana, Mali, Égypte, Ouganda

Le calendrier complet en heures françaises

Phase de poules :

Samedi 14 janvier :
17h00 : Gabon - Guinéee Bissau (groupe A)
20h00 : Burkina Faso - Cameroun(groupe A)

Dimanche 15 janvier : 
17h00 : Algérie - Zimbabwe (groupe B)
20h00 : Tunisie - Sénégal (groupe B)

Lundi 16 janvier :
17h00 : Côte d'Ivoire - Togo (groupe C)
20h00 : RD Congo - Maroc (groupe C)

Mardi 17 janvier :
17h00 : Ghana - Ouganda (groupe D)
20h00 : Mali - Égypte (groupe D)

Mercredi 18 janvier :
17h00 : Gabon - Burkina Faso (groupe A)
20h00 : Cameroun - Guinée Bissau (groupe A)

Jeudi 19 janvier :
17h00 : Algérie - Tunisie (groupe B)
20h00 : Sénégal - Zmbabwe (groupe B)

Vendredi 20 janvier :
17h00 : Côte d'Ivoire - RD Congo (groupe C)
20h00 : Maroc - Togo (groupe C)

Samedi 21 janvier :
17h00 : Ghana - Mali (groupe D)
20h00 : Égypte - Ouganda (groupe D)

Dimanche 22 janvier : 
20h00 : Cameroun - Gabon et Guinée Bissau - Burkina Fasso (groupe A)

Lundi 23 janvier :
20h00 : Zimbabwe - Tunisie et Sénégal - Algérie (groupe B)

Mardi 24 janvier : 
20h00 : Maroc - Côte d'Ivoire et Togo - RD Congo (groupe C)

Mercredi 25 janvier :
20h00 : Égypte - Ghana et Ouganda Mali (groupe D)

Quarts de finale :

Samedi 28 janvier :
17h00 : 1er gr. A - 2e gr. B
20h00 : 1er gr. B - 2e gr. A

Dimanche 29 janvier :
17h00 : 1er gr. C - 2e gr. D
20h00 : 1er gr. D - 2e gr. C

Demi-finales mercredi 1er février et jeudi 2 février à 20h00.

Match pour la 3e place samedi 4 février à 20h00.

Finale dimanche 5 février à 20h00.

Qui sont les favoris ?

Plusieurs grandes sélections africaines sont présentes au Gabon pour empêcher Hervé Renard de réaliser le triplé. À commencer par la Côte d'Ivoire et ses "européens" Serge Aurier, Éric Bailly, Jean-Michael Séri, Salomon Kalou, Wilfried Bony... Même sans Yaya Touré ni Gervinho, les Éléphants restent de sérieux clients.

Leur principal adversaire est peut-être l'Algérie. Avec un trio offensif composé de Yacine Brahimi, Riyad Mahrez et Islam Slimani, les Fennecs ont de quoi faire peur aux défenses adverses. La Tunisie, le Sénégal et un Gabon porté par Pierre-Emerick Aubameyang et son public font figure d'outsiders.

Au moins 33 joueurs de Ligue 1

Sur le papier, tous les clubs du championnat de France sont concernés ou presque. Seuls Bordeaux et Nantes sont sûrs de ne pas être représentés au Gabon. Guingamp saura dans les prochaines heures si Jordan Ikoko est intégré à la liste finale de 23 joueurs de la RD Congo. En termes purement quantitatifs, le club le plus impacté est le LOSC avec cinq éléments de son effectif retenus.

Algérie : Ramy Bensebaïni (Stade Rennais), Mehdi Abeid (Dijon), Rachid Ghezzal (Olympique Lyonnais)

Burkina Faso : Steeve Yago (Toulouse)

Cameroun : Benjamin Moukandjo (Lorient), Clinton Njie (Marseille), Georges Constant Mandjeck (Metz), Karl Toko-Ekambi (Angers), Nicolas Nkoulou (Lyon)

Côte d'Ivoire : Serge Aurier (PSG), Cheick Doukouré (Metz), Yao Serge N'Guessan (Nancy), Jean-Michaël Séri (Nice), Giovanni Sio (Rennes), Nicolas Pépé (Angers). Pas Ismaël Traoré (Angers)


Mali : Youssouf Koné (Lille), Yacouba Sylla (Montpellier), Adama Traoré (AS Monaco), Lassana Coulibaly (Bastia), Yves Bissouma (Lille)

Maroc : Hamza Mendyl (Lille), Mounir Obbadi (Lille), Youssef Ait Bennasser (Nancy), Fouad Chafik (Dijon), Nabil Dirar (Monaco)
Sénégal : Cheikh Mbengue (Saint-Etienne), Henri Saivet (Saint-Etienne), Cheikh Ndoye (Angers), Famara Diédhiou (Angers), Ismaïla Sarr (Metz), Zargo Touré (Lorient)

Tunisie : Siyam Ben Youssef (Caen), Naim Sliti (Lille)

Pré-sélectionné :

RD Congo : Jordan Ikoko (Guingamp)

Lions, Panthères, Éperviers... Les surnoms

Chaque sélection nationale africaine possède son surnom. Par exemple, le match d'ouverture opposera les Panthères  du Gabon aux Lycaons de la Guinée-Bissau. Et pour une grande partie des nations, c'est un animal qui fait référence à son équipe. 

Ainsi nous retrouverons les Éléphants de la Côte d'Ivoire, les Éperviers du Togo, les Léopards de la République Démocratique du Congo, les Lions de l'Atlas du Maroc, les Fennecs d'Algérie, les Étalons du Burkina Faso, les Lions Indomptables du Cameroun, les Lions de la Teranga au Sénégal, les Aigles du Mali, les Aigles de Carthage Tunisiens et les Grues de l'Ouganda. Font exceptions à la règle les Ghanéens (les Étoiles noires), les Égyptiens (les Pharaons) et le Zimbabwe (les Guerriers).

La Lybie devait être le pays hôte

Dans un premier temps cette édition 2017 devait se jouer en Lybie. Mais le pays est devenu une zone de guerre depuis 2011 et le printemps arabe. La Confédération Africaine de Football a remis l'organisation en jeu et c'est donc le Gabon qui a une nouvelle fois été désigné organisateur de l'événement, bien aidé par des infrastructures expérimentées.

Libreville, Franceville, Oyem et Port-Gentil sont les quatre villes hôtes. Quatre stades de respectivement 40.000, 20.000, 20.000 et 25.000 places acceuilleront chacun des quatre groupes. La finale (dimanche 5 février; 20h00) se déroulera dans le Stade de l'Amitié de Libreville, la capitale du pays.

L'Égypte, nation la plus titrée

L'Égypte est le pays le plus titré de la compétition (7), loin devant le Ghana et le Cameroun (4). Suivent ensuite le Nigéria (3), la Côte d'Ivoire et la République Démocratique du Congo (2). Entre 2006 et 2010, les Pharaons avaient remporté trois éditions d'affilée. La Zambie, la Tunisie, l'Algérie, le Soudan, l'Afrique du Sud, l'Éthiopie, le Congo et le Maroc ont soulevé une seule fois le trophée autrefois appelé trophée de l'Unité Africaine ou trophée Abdelaziz Abdallah Salem, premier président de la CAF en 1957.

Onze joueurs ont passé la barre des dix buts dans l'histoire de la Coupe d'Afrique des Nations. Le numéro un est Samuel Éto'o avec 18 réalisations. Le Camerounais ne devrait pas voir son record tomber cette année puisque ses plus proches poursuivants sont d'anciens internationaux. Laurent Pokou, ex joueur de Rennes, est deuxième avec 14 buts. Le premier participant de l'édition 2017 classé parmi les meilleurs buteurs arrive à la 19e place. Il s'agit là encore d'un ancien Rennais : Asamoah Gyan (sept buts). En 1974, l'Égypte accueille la 9e édition de la compétition. Mulamba Ndaye, attaquant Zaïrois, y inscrit neuf réalisations. Le record pour une seule et même édition. 

Parmi les 54 nations que compte la CAF, 15 ne sont jamais parvenues à se qualifier pour le tournoi final. La Guinée-Bissau va y participer pour la première fois. Au nombre de participation, on retrouve le trio Égypte-Côte d'Ivoire-Ghana sur le podium avec respectivement 22, 21 et 20 présences. Rigobert Song (ancien défenseur du Cameroun et de Lens) et Hossam Hassan (ancien international égyptien) se partagent le record de huit participations.

La finale de l'édition 1974 devant 200 spectateurs

En 1986 l'Égypte organise la compétition. Son match de poule face au Zaïre attire 120.000 spectateurs, record d'affluence pour la compétition. A contrario, la finale de l'édition 1974, organisée - toujours - chez les Pharaons, entre la Zambie et le Zaïre rassemble une foule de... 200 personnes. La première édition, organisée au Soudan, fut disputée par quatre sélections nationales : le Soudan, l'Égypte, l'Afrique du Sud et l'Éthiopie. C'était en 1957 et c'est la première ligne du palmarès des Pharaons.

Autre fait marquant de l'histoire de la compétition, beaucoup plus dramatique. Nous sommes à quelques heures du premier match de la Coupe d'Afrique des Nations 2010 organisée en Angola quand le bus de la délégation togolaise se fait mitrailler. L'attaque se déroule en région de Cabinda, à la frontière nord entre l'Angola et la République Démocratique du Congo. Elle fait deux morts et est revendiquée par le Front de Libération de l'Enclave de Cabinda. Malgré ce drame la compétition est maintenue.

Comment suivre la compétition ?

Phase de poules, quarts, demies, finale : l'intégralité de cette CAN 2017 est à suivre en direct commenté sur notre site RTL.fr. Côté télévision, pour la première fois depuis sa création en 2012, la chaîne BeIn Sports a acquis les droits TV de la Coupe d'Afrique des Nations. Le groupe audiovisuel qatari va profiter de ses multiples canaux pour retransmettre les rencontres disputées aux mêmes horaires, durant la phase de groupe notamment.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Afrique CAN
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants