2 min de lecture CAN

CAN 2015 : le Gabon bien lancé, le Burkina Faso chute

COMPTE-RENDU - Le Gabon a mis une sérieuse option sur sa qualification, tandis que le Burkina Faso s'est montré nettement moins efficace, samedi 17 janvier.

Malick Evouna et Fredeic Wagha célèbrent un but du Gabon, face au Burkina Faso, à Bata, le 17 janvier 2015.
Malick Evouna et Fredeic Wagha célèbrent un but du Gabon, face au Burkina Faso, à Bata, le 17 janvier 2015. Crédit : KHALED DESOUKI / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La Gabon a pris la tête du groupe A de la CAN-2015 voire une option sur la qualification en se montrant beaucoup plus efficace que le Burkina Faso 2-0, vice-champion dans la panade, ce samedi 17 janvier à Bata.

Les Panthères de Jorge Costa devancent au classement la Guinée équatoriale organisatrice et le Congo de Claude Le Roy, qui s'étaient séparés sur un nul (1-1) plus tôt lors du match d'ouverture. Le Burkina de Paul Put ferme la marche, déjà en danger, la faute à une finition déficiente dans cette affiche du groupe A.

C'est Aubameyang qui a lancé les hostilités : le capitaine du Gabon perdait d'abord son duel avec le gardien puis récupérait le ballon et, plein de sang froid, le logeait au fond des filets d'une frappe puissante (19ème).

À lire aussi
Qui succédera au Cameroun, vainqueur de la dernière édition le 5 février 2017 ? CAN
CAN 2019 : à quelle heure et avec qui a lieu le tirage au sort ?

Aubameyang consacré ?

Orpheline des superstars Drogba et Eto'o pour la première fois depuis des lustres, la Coupe d'Afrique consacrera-t-elle un autre buteur en la personne d'"Aubam'" ? L'attaquant de Dortmund a en tout cas un coup à jouer. Pour marquer les esprits, il faudrait sans doute que sa sélection aille pour la première fois de son histoire en demi-finale.

Il a marqué sur une contre-attaque, car telle était la physionomie du match, avec une mainmise des Etalons sur le jeu, dans l'ensemble, avant un relâchement en fin de partie qui leur fut fatal.

Ce contrôle du jeu, avec le capitaine Kaboré en plaque tournante, a donné lieu à plusieurs occasions franches, vendangées en première période par un Pitroipa titularisé en pointe (30ème, 37ème), puis signées des frères Traoré : Alain par ses coups francs rasant les montants ou repoussé par le gardien, et le cadet Bertrand au moyen d'un déboulé côté gauche conclu d'une frappe au premier poteau sortie par le gardien... du pied : un arrêt sensationnel (64ème).

Or dans le foot, vendanger n'est pas récolter, et les Etalons plongeaient physiquement, à l'image d'Alain Traoré ou Pitroipa, leurs talismans sans jus. Et les Panthères, offensivement plus tranchantes, parvenaient à tuer le match d'un centre de Bulot repris de la tête par Evouna (72ème).

La rédaction vous recommande
Concours
Lire la suite
CAN Burkina Faso Gabon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776248892
CAN 2015 : le Gabon bien lancé, le Burkina Faso chute
CAN 2015 : le Gabon bien lancé, le Burkina Faso chute
COMPTE-RENDU - Le Gabon a mis une sérieuse option sur sa qualification, tandis que le Burkina Faso s'est montré nettement moins efficace, samedi 17 janvier.
https://www.rtl.fr/sport/football/can-2015-le-gabon-bien-lance-le-burkina-faso-chute-7776248892
2015-01-17 22:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QO8l55CJUFgBshxs72cgIg/330v220-2/online/image/2015/0117/7776248898_000-arp4074435.jpg