3 min de lecture Paris Saint-Germain

Caen-Lyon : le PSG presque champion après le raté de l'OL

COMPTE-RENDU - L'Olympique Lyonnais s'est incliné à Caen (3-0) et se retrouve à 6 points du PSG, leader, à deux journées de la fin du championnat.

Alexandre Lacazette, attaquant de l'Olympique Lyonnais, devant les joueurs de Caen, samedi 9 mai
Alexandre Lacazette, attaquant de l'Olympique Lyonnais, devant les joueurs de Caen, samedi 9 mai Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Sauf improbable scénario rocambolesque, l'Olympique Lyonnais vient d'offrir le titre de champion de Ligue 1 au Paris Saint-Germain. Sur la pelouse du stade Michel d'Ornano, l'OL a chuté 3-0 face à une équipe du Stade Malherbe de Caen qui avance vers son maintien, samedi 9 mai. Le faux pas était pourtant interdit pour les joueurs lyonnais s'ils voulaient continuer à croire au sacre. 

Car le leader parisien possède désormais six points d'avance à deux journées de la fin du championnat et au lendemain de son éclatante victoire sur Guingamp (6-0). Au prochain point récolté, le PSG sera alors sacré champion de France, ce qui peut arriver dès samedi prochain. Et même en cas d'égalité à la fin du championnat, la différence de buts est pour l'instant largement à l'avantage du club de la capitale.

Doublé de Benezet avant la pause

Sur le papier, malgré les absences de Jallet et Njie, les conditions semblaient pourtant réunies pour que l'OL continue à mettre la pression sur Paris. Il restait sur cinq matches sans défaite, dont quatre victoires. Caen, 14e avant le coup d'envoi, semblait accuser le coup après un début d'année 2015 tonitruant puisqu'il venait d'enchaîner quatre rencontres de suite sans gagner.

Mais la vérité du terrain a été toute autre. Le match a globalement été d'une intensité folle, avec une première mi-temps riche en occasions pour les deux équipes. D'un côté Lyon s'est accaparé la possession de balle en début de rencontre, lui permettant de se procurer plusieurs situations dangereuses. Il y a eu notamment une chevauchée de Lacazette (23e), une tête de Gonalons (24e) et surtout un énorme duel remporté par Vercoutre sur une frappe piquée mais téléphonée de Grenier (32e). Mais en face, les contres normands ont fait souffrir la défense adverse, notamment sur les côtés. Le gardien Lopes a dû s'employer a plusieurs reprises (26e, 29e, 33e) tandis que Nangis a failli obtenir un penalty (27e).

À lire aussi
Ligue 1 Uber Eats
Le PSG écope de 700.000 euros d'amende pour retards de paiement

Mais peut avant la pause, tout a basculé pour l'OL. Nicolas Benezet, très remuant depuis l'entame, donne l'avantage à Caen sur un centre au rebond trompeur pour Lopes (41e). Dans la foulée, le milieu offensif prêté par Évian fait le break sur une frappe poteau rentrant (44e).

Privat anéantit les espoirs lyonnais

Pour l'Olympique Lyonnais, il y a alors urgence, d'autant que le score est loin d'être immérité. Un premier remplacement est effectué dès la mi-temps avec l'entrée du latéral Zeffane à la place de Bédimo. La première demi-heure de la seconde période est alors un peu plus à la maîtrise des Gones, qui subissent moins et haussent le ton. 

Puis en trois minutes, le score a failli passer à 2-1 mais la parade de Vercoutre face à son ancien coéquipier Fekir (72e) et le loupé de Yattara (75e) en ont décidé autrement. Alors qu'en face, Caen n'a pas manqué de faire fructifier son nouveau temps fort et d'enfoncer le clou par le biais de Privat (85e). Après une saison de haute volée, la jeune équipe lyonnaise a donc finalement craqué dans le sprint final et n'a plus que deux rencontres face à Bordeaux et Rennes pour se consoler et ne pas laisser non plus échapper la deuxième place, directement qualificative en Ligue des champions. Mais au micro de Canal+, Malbranque ne se fait aucune illusion : "le titre, c'est fini".

L1-36e journée : programme et classement

Vendredi 8 mai :
PSG - Guingamp : 6-0

Samedi 9 mai :
Caen - Lyon : 3-0
(20h00) Bordeaux - Nantes 
Évian - Reims 
Metz - Lorient 
Rennes - Bastia 
Toulouse - Lille  

Dimanche 10 mai :
(14h00) Lens - Montpellier 
(17h00 Saint-Étienne - Nice 
(21h00) Marseille - Monaco  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain SM Caen
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants