1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Brésil : huit morts par balles chez les supporters des Corinthians
1 min de lecture

Brésil : huit morts par balles chez les supporters des Corinthians

Huit personnes ont été tuées par balles au Brésil, à Sao Paulo, au siège d'un club de supporters de l'équipe des Corinthians.

La police devant le siège des supporters des Corinthians
La police devant le siège des supporters des Corinthians
Crédit : FERNANDO NEVES / BRAZIL PHOTO PRESS / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Huit personnes ont été tuées par balles samedi soir au siège d'un club de supporters de l'équipe de foot brésilienne des Corinthians à Sao Paulo, apparemment dans un règlement de compte lié au trafic de drogue, selon la police et la presse dimanche. 

"Sept personnes sont mortes sur place et une autre à l'hôpital. La police va enquêter sur ce qui s'est passé", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police de Sao Paulo. Aucune explication officielle des faits n'a encore été donnée. 

La piste du trafic de drogue privilégiée

Selon la presse, qui cite des sources policières, la principale hypothèse retenue serait que l'affaire soit liée au trafic de drogue, plutôt qu'à une bagarre entre supporters un soir de match. Le site d'information en ligne G1 a précisé qu'au moins deux hommes armés avaient fait irruption au siège du club de Pabellon Nueve, et ont tiré sur les personnes présentes, qui ont été découvertes allongées les unes à côté des autres. La huitième victime a réussi à s'enfuir après la fusillade, mais est décédée à l'hôpital. 

Contactée par l'AFP, une responsable du service de presse des Corinthians a confirmé les faits, mais précisé que le club de foot "ne ferait pas de déclaration", soulignant que "les supporteurs et le club sont des institutions différentes". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/