1 min de lecture Brandao

Brandao : "Un mois ferme, ça me parait beaucoup" dit le Graët

Le président de la Fédération Française de Football a réagi à la peine d'un mois de prison ferme prononcée contre l'attaquant du SC Bastia, jeudi 27 novembre.

Noël Le Graët en avril 2014
Noël Le Graët en avril 2014 Crédit : AFP/F.Fife

"L'affaire Brandao" ne laisse pas indifférent. Noël le Graët s'est exprimé sur la sanction infligée au Brésilien, suite à son coup de tête asséné à Thiago Motta. "Je trouve que c'est sévère, j'ai appris ça cet après-midi. Je regrette qu'il y ait des incidents à la sortie d'un match" a précisé d'emblée le président de la FFF.

"Un mois ferme, ça me parait beaucoup, mais je pense qu'il y aura des aménagements, peut-être des appels. À titre personnel ça me parait beaucoup, sans engager la Fédération qui n'a rien à voir. C'est une affaire de justice, mais ça me parait sévère", explique Noël le Graët, qui regrette également les immixtions répétées de la justice dans ces affaires sportives.

Je ne souhaite pas qu'à chaque fois qu'il y a un incident, même s'il est grave, la justice puisse être saisie

Noël le Graët
Partager la citation

Pour lui, les autorités voulaient "peut-être" marquer le coup, mais devraient limiter leurs interventions : "Je ne souhaite pas qu'à chaque fois qu'il y a un incident, même s'il est grave, que la justice puisse être saisie" note l'ancien président de l'En Avant de Guingamp, avant de rappeler le rôle des commissions de discipline : "Les instances punissent déjà, un certain nombre de matchs ou un certain nombre de mois, il me semblait que c'était suffisant."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brandao Football
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants