4 min de lecture Coupe du Monde

Biélorussie-France : les 4 chiffres à retenir de la déception

DÉCRYPTAGE - Malgré de très nombreuses occasions en seconde période, les Bleus ne sont pas parvenus à s'imposer à Borisov (0-0) pour leurs débuts dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Les Bleus ont buté sur un Gorgunov en état de grâce et sauvé par sa barre, mardi 6 septembre
Les Bleus ont buté sur un Gorgunov en état de grâce et sauvé par sa barre, mardi 6 septembre Crédit : FRANCK FIFE / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

L'efficacité et le potentiel offensif des Bleus ont été loués, à juste titre, en Italie (1-3). Sur la pelouse de Bari, Olivier Giroud retrouvait le chemin des filets après deux matches sans marquer, face à l'Allemagne puis le Portugal à la fin de l'Euro. Layvin Kurzawa et Anthony Martial signaient leur premier but sous le maillot frappé du coq. Sourires et confiance accompagnaient le retour à Clairefontaine. Mais ce n'était qu'un match amical. Prestigieux, certes. Mais finalement inutile au regard de la prestation livrée cinq jours plus tard en Biélorussie.

Insipides en première période, les hommes de Didier Deschamps ont montré un visage plus conquérant au retour des vestiaires, sans pour autant trouver la faille. Ils quittent Borisov avec un match nul (0-0) et beaucoup de frustration. Prochain rendez-vous le vendredi 7 octobre au Stade de France face à la Bulgarie, leader de ce groupe A des qualifications du Mondial 2018 dans la zone Europe. Trois jours plus tard, il faudra déjà se rendre aux Pays-Bas. Avec l'espoir, durant ces deux matches, de marquer à nouveau pour pouvoir s'imposer.

228 minutes sans but en match officiel

Voilà en effet 228 minutes que les Bleus n'ont plus inscrit le moindre buts en matches officiels. Depuis la 72e minute de la demi-finale de l'Euro 2016 face à la Mannschaft à Marseille (2-0). Déjà auteur de l'ouverture du score sur penalty (45e), Antoine Griezmann reprenait un centre de Paul Pogba détourné du bout des doigts par Manuel Neuer. Libérée après le 5-2 passé aux Islandais, l'équipe de France tenait sa finale en venant à bout des champions du monde en titre.

À lire aussi
L'équipe de France féminine a logiquement battu la modeste Thaïlande 3-0 samedi 25 mai 2019 à Orléans équipe de France de football
Coupe du Monde 2019 : face à la Thaïlande, les Bleues déroulent facilement

L'histoire est écrite, ne changera jamais. La réussite n'a pas été au rendez-vous face au Portugal, à l'image du poteau d'André-Pierre Gignac qui aurait scellé la rencontre à la 92ème minute. Les Bleus ont pourtant plus tiré au but que les Lusitaniens (17 contre 10) et ont trouvé le cadre 7 fois (contre 3). Et déjà, ce soir-là, les Bleus étaient tombés sur un gardien en état de grâce, Rui Patricio (28 ans, 52 sélections, au Sporting Portugal depuis ses débuts). 

Rui Patricio dimanche 10 juillet au Stade de France
Rui Patricio dimanche 10 juillet au Stade de France Crédit : MARTIN BUREAU / AFP

9 ans que les Bleus n'avaient pas tiré autant sans marquer

Le héros se nomme cette fois-ci Andrey Gorbunov. Il est âgé de 33 ans, compte 9 sélections et évolue en Grèce, à Atromios, le club d'un certain Anthony Le Tallec. Peu sollicité en première période, il a multiplié les parades, parfois miraculeuses, en seconde, repoussant coup-francs, déviations de près et tirs de loin, s'imposant dans les airs comme à terre. Et quand il n'intervient pas lui-même, il est sauvé par sa barre transversale ou une frappe trop croisée de Gignac.

Le bilan est édifiant : 24 tirs dont 10 cadrés en faveur des Bleus mais pas de but. Il faut remonter neuf ans en arrière pour trouver pire, au 12 septembre 2007 et une défaite 0-1 au Parc des Princes contre l'Écosse lors des qualifications pour l'Euro 2008. Les David Trézeguet, Nicolas Anelka, Florent Malouda, Franck Ribéry et Julien Escudé avaient tenté leur chance à 26 reprises, en vain.

2 points de perdus

Autres chiffres qui illustrent une fois de plus à merveille la notion de "dominer n'est pas gagner" : la possession (64% en faveur des partenaires de Raphaël Varane) et le nombre de passes (530 contre 155). Au final, c'est donc deux points de perdus sur la route de la Russie. La bonne nouvelle de la soirée vient du match nul (1-1) entre la Suède et les Pays-Bas. Il reste neuf matches, donc 27 points à prendre, d'ici à octobre 2017.

2 nuls et 1 défaite en 5 matches face à la Biélorussie

Dernier enseignement de ce cinquième match entre la Biélorussie et la France : cet adversaire pose toujours des problèmes aux Bleus. Tout avait commencé par une défaite (0-1) au Stade de France le 30 septembre 2010, déjà pour le début d'une campagne de qualifications, celle de l'Euro 2012. Au match retour en juin 2011, les coéquipiers d'Alexander Hleb avaient tenu tête à ceux d'Abou Diaby.

Le match de Gomel du 10 septembre 2013 reste aussi dans les mémoires. Derrière le succès 4-2 sur la fin des qualifications vers le Mondial 2014, il y a cette première période dominée par les locaux (2-1 à la pause), la peur et un match arraché dans les 20 dernières minutes par Samir Nasri et Paul Pogba. Déjà à l'aller (3-1), les hommes de Didier Deschamps n'avaient fait le break qu'à la 80e, grâce à Franck Ribéry.

Le calendrier de l'équipe de France :

Vendredi 7 octobre : France - Bulgarie à 20h45 à Saint-Denis (éliminatoires Mondial 2018)
Lundi 10 octobre : Pays-Bas - France à 20h45 (éliminatoires Mondial 2018)
Vendredi 11 novembre : France - Suède à 20h45 (éliminatoires Mondial 2018)
Samedi 25 mars 2017 : Luxembourg - France à 20h45 (éliminatoires Mondial 2018)
Vendredi 9 juin 2017 : Suède - France à 20h45 (éliminatoires Mondial 2018)
Mardi 13 juin 2017 : France - Angleterre au Stade de France (amical)
Jeudi 31 août 2017 : France - Pays-Bas à 20h45 (éliminatoires Mondial 2018)
Dimanche 3 septembre 2017 : France - Luxembourg à 20h45 (éliminatoires Mondial 2018)
Samedi 7 octobre 2017 : Bulgarie - France à 20h45 (éliminatoires Mondial 2018)
Mardi 10 octobre 2017 : France - Biélorussie à 20h45 (éliminatoires Mondial 2018)

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Équipe de France de football Biélorussie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784766382
Biélorussie-France : les 4 chiffres à retenir de la déception
Biélorussie-France : les 4 chiffres à retenir de la déception
DÉCRYPTAGE - Malgré de très nombreuses occasions en seconde période, les Bleus ne sont pas parvenus à s'imposer à Borisov (0-0) pour leurs débuts dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2018.
https://www.rtl.fr/sport/football/bielorussie-france-les-4-chiffres-a-retenir-de-la-deception-7784766382
2016-09-07 12:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Tt8ptJFGAefy4J2ZMEykoQ/330v220-2/online/image/2016/0907/7784766660_les-bleus-ont-bute-sur-un-gorgunov-en-etat-de-grace-et-sauve-par-sa-barre-mardi-6-septembre.jpg