2 min de lecture Équipe de France de football

Benzema évoque son désir de revenir en Bleu et fustige ses détracteurs

L'attaquant du Real Madrid, banni de l'équipe de France depuis fin 2015, s'est confié aux "Inrockuptibles".

Karim Benzema durant le match amical France-Arménie, le 8 octobre 2015 à Nice
Karim Benzema durant le match amical France-Arménie, le 8 octobre 2015 à Nice Crédit : AFP / Valéry Hache
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

C'est ce qui s'appelle tenter d'arrondir les angles. À sept mois de l'ouverture de la Coupe du monde 2018 en Russie, et un an et demi après sa dernière sélection, Karim Benzema confie son envie de revêtir à nouveau le maillot de l'équipe de France de football. Dans une interview accordée au magazine Les Inrockuptibles, en date de mercredi 1er novembre, l'attaquant de 29 ans lance : "Bien sûr que j'ai envie de revenir en équipe de France ! Quel footballeur ne rêve pas de disputer une Coupe du monde ? J'ai toujours l'espoir d’aller en Russie".

Karim Benzema n'a plus été appelé en Bleu depuis sa mise en examen, en novembre 2015, dans l'affaire du chantage à la sextape à l'encontre de son coéquipier Mathieu Valbuena. Pour le sélectionneur Didier Deschamps, il s'agit de privilégier l'état d'esprit du groupe. Mais pour l'intéressé, qui demeure un titulaire indiscutable au Real Madrid, cette justification ne tient pas et considère que ses performances et son palmarès parlent pour lui : "Pour moi, il n'y a que ça qui compte".

En attendant, en dépit de cette interview publiée la veille de la prochaine liste de Didier Deschamps pour affronter le Pays de Galles et l'Allemagne en matches amicaux, l'avant-centre assure qu'il "ne parle plus". Il explique : "Parler, ça ne sert plus à rien et ça peut être mal interprété. (...) Je ne dis plus rien". Peut-être fait-il référence à son entretien polémique dans la presse espagnole, en plein Euro 2016, dans lequel il reprochait à Didier Deschamps d'avoir "cédé sous la pression d'une partie raciste de la France".

Reste que l'ancienne perle de l'Olympique Lyonnais dit avoir "dû mal à comprendre la perception" de sa personnalité en France. "Mais je ne pense pas que je réussirai à la changer. Ça restera comme ça", poursuit-il. Malgré tout, il ne manque pas de fustiger certaines critiques : "Il y a une petite minorité qui prend plaisir à raconter n'importe quoi sur moi, quotidiennement. [...] Ce que j'ai le plus de mal à accepter, ce sont les critiques des anciens footballeurs devenus journalistes et qui, pour certains, déversent leur haine". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Karim Benzema Real Madrid
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants