1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Barça-PSG : après la déroute, les Parisiens doivent absolument monter sur toutes les marches
2 min de lecture

Barça-PSG : après la déroute, les Parisiens doivent absolument monter sur toutes les marches

REPLAY - Surclassés par le FC Barcelone lors des quarts de finale de la Ligue des champions, Laurent Blanc et les Parisiens n'ont pas d'autre choix que de remplir tous les autres objectifs de la saison.

Le match Barcelone-PSG du 21 avril 2014
Le match Barcelone-PSG du 21 avril 2014
Crédit : AFP
Sirigu estime que le Barça était trop fort, Lizarazu ne voit que le triplé pour sauver la fin de la saison
02:23
Julien Quelen
Julien Quelen

Lorsqu'une équipe aussi ambitieuse que le Paris Saint-Germain établit les objectifs de début de saison, aucun choix n'est réellement cornélien. Sur la scène nationale, le géant de la capitale se doit de tout gagner et doit mieux se comporter d'année en année lorsqu'il s'exporte hors des frontières hexagonales. 

Alors qu'un invraisemblable quintuplé (Trophée des champions, Ligue 1, Coupes de France et de la Ligue, Ligue des champions) avait dernièrement été évoqué, la cinglante déconvenue face au FC Barcelone a remis les pendules à l'heure. Désormais, les hommes de Laurent Blanc n'ont plus que leur objectifs "initiaux" à remplir s'ils veulent effacer la déception européenne. 

Le Barça était vraiment trop fort

Dépassés sur le plan du jeu à domicile comme à l'extérieur, les Parisiens n'on rien pu faire face à une équipe de Barcelone qui ne s'est même pas donné la peine de jouer à fond lors de la quatrième période de la double confrontations. Avec une possession de 57% contre 43%, les coéquipiers de Lionel Messi, qui n'a jugé à aucun moment de l'utilité de courir, ont largement acquis une qualification amplement méritée. 

"Il ne faut rien dire. Il faut admettre qu'ils étaient plus forts, c'est tout. C'est la première fois que l'on perd les quarts de finale en perdant deux matches. Quand l'adversaire est plus fort il n'y a rien à dire. Des fois dans le foot, c'est simple, et il ne faut rien ajouter", a ainsi déclaré le gardien du PSG Salvatore Sirigu au micro de Canal +

Le triplé pour relever la tête

À écouter aussi

Gagner le championnat de France de Ligue 1, qui n'est déjà pas une mince affaire, n'est plus suffisant pour le Paris Saint-Germain qui doit désormais ramener trois trophées pour sauver la saison. Auteur du doublé championnat-Coupe de la Ligue l'an passé, les hommes de Laurent Blanc, dont l'avenir sera assurément discuté dans les prochains jours, peuvent encore améliorer le précédent exercice en y ajoutant la Coupe de France. Pour Bixente Lizarazu, le salut de l'équipe parisienne ne peut passer que par là

"Le triplé devient une nécessité, cette défaite là, même si c'est une très bonne équipe du Barça, elle est lourde. Elle est sévère. Après la qualification contre Chelsea peut être que les Parisiens se voyaient aller plus loin dans la compétition. Là c'est très sec comme sortie et cela risque de laisser des traces. Il faudra absolument pour oublier tout ça gagner le championnat et puis les deux coupes", estime ainsi le champion 1998. 

Déjà vainqueur de la Coupe de la Ligue, le PSG devra affronter Auxerre fin mai pour remporter l'autre coupe nationale. Leader de Ligue 1 mais vigoureusement chassé par l'Olympique lyonnais, le club de la capitale doit vite se concentrer sur la réception de Lille, samedi (17h) pour éteindre le début d'incendie.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/