1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Ajax-PSG : les choses sérieuses débutent pour les Parisiens
3 min de lecture

Ajax-PSG : les choses sérieuses débutent pour les Parisiens

PRÉSENTATION - Le PSG entame sa campagne européenne ce mercredi 17 septembre face à l'Ajax Amsterdam. Un match symbolique face à un prestigieux adversaire.

Zlatan Ibrahimovic avec le PSG, le 13 septembre 2014
Zlatan Ibrahimovic avec le PSG, le 13 septembre 2014
Crédit : AFP/J.S.Evrard
Julien Quelen
Julien Quelen

Le PSG fait son entrée en Ligue des Champions, ce mercredi 17 septembre face à l'Ajax Amsterdam. Certains vont jusqu'à dire que la saison d'un club qui prétend grimper sur le toit de l'Europe démarre en janvier, alors que s'annonce les matches couperets à éliminationL'an passé, comme celui d'avant, le PSG avait stoppé sa course en avril, au moment des quarts de finale.

Les Parisiens, qui ne font pas l'entame de championnat tonitruante à laquelle beaucoup s'attendaient, doivent donc convaincre d'emblée en Ligue des champions. Pour arriver jusqu'en avril, et même au-delà, la machine s'enclenche dans les derniers jours de septembre. 

L'Europe est désormais l'objectif prioritaire

Depuis leur arrivée dans la capitale, les investisseurs qataris, par la voix du président Nasser Al-Khelaïfi, n'ont jamais caché que leur ambition suprême était de remporter sur le moyen terme la prestigieuse Ligue des champions. Désormais très (trop ?) confortablement installé en Ligue 1, le PSG ne fait plus seulement que rêver en plus grand. Il pense, vit et voit tout dans une dimension qui a commencé à être la sienne il y a maintenant trois saisons. 

Les récentes performances du club de la capitale en championnat, même si les trois uniques points pris à l'extérieur semblent en inquiéter certains, ne sont pas le reflet de ce que l'équipe proposera ce mercredi soir aux Pays-Bas. En réalité, il faut dissocier le quotidien quelque peu ordinaire de la grande sortie européenne où les talents s'exhibent plus aisément. 

À lire aussi

La Ligue des champions n'est pas une récréation, au contraire. Les joutes continentales seront pour Ibrahimovic et sa bande l'instant de tous les dangers. Celui où leur concentration sera maximale, où les désirs de briller des uns et des autres seront exacerbés et enfin, le moment où, par la force des choses, la vraie puissance du collectif devra faire surface. 

Quelques retrouvailles pour ouvrir le bal

Plus que jamais, le PSG se présente avec les moyens de ramener en France la Coupe aux grandes oreilles. Dans une arène où plusieurs torses se bombent à cette idée, les hommes de Laurent Blanc devront faire état de leur crédibilité sur le terrain

L'Ajax Amsterdam, quadruple vainqueur de la compétition (1971, 72, 73 et 1995), est en cela un adversaire de prestige qu'il faudra battre pour s'annoncer haut et fort à l'attention des mastodontes qui ne tendent pas l'oreille si facilement. À Amsterdam, certains Parisiens, qui ont des souvenirs réjouissants de son ArenA, auront le cœur gros s'ils devaient la quitter amers. 

Ainsi, les supporters du club entraîné par Franck De Boer feront un accueil des plus chaleureux à Zlatan Ibrahimovic. Le Suédois, qui y a joué 3 saisons (2001-2004), y a laissé un souvenir impérissable. Beaucoup de ceux présents dans le public souhaiteront d'ailleurs ardemment qu'il n'accomplisse pas la prouesse faite le jour de son départ, et qui restera à jamais comme l'un des buts les plus merveilleux de l'histoire. 

Pour Grégory van Der Wiel, formé à l'Ajax et joueur du club jusqu'à son départ pour Paris en 2012, les choses sont peut-être encore un peu plus spéciales. Présent en conférence de presse d'avant-match, l'arrière droit parisien n'a pas caché sa vive émotion de retrouver son ancienne vie. 

"C'est un peu bizarre de jouer ici. Amsterdam est ma ville. J'ai grandi et joué ici depuis mes huit ans. Mais maintenant, je suis à Paris, dans un grand groupe, avec de grands joueurs". La confrontation de son passé avec son présent ne lui fait donc pas peur. Cette année, les premières promesses d'avenir du PSG seront faites de chez lui. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/