3 min de lecture Carlo Ancelotti

Evian-PSG : Paris irrité mais vainqueur

Le Paris Saint-Germain s'impose à Evian-TG (0-1) en clôture de la 34ème journée de L1. Si les Parisiens reprennent 9 points d'avance sur Marseille en tête, ils sont surtout terminé la rencontre à 9 après les expulsions de Beckham et Verratti. Khlifa et Sirigu ont également écopé d'un carton rouge à l'issue de la rencontre.

La colère de Carlo Ancelotti après l'expulsion de Marco Verratti
La colère de Carlo Ancelotti après l'expulsion de Marco Verratti Crédit : AFP/J-P.Clatot
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Arnaud Grange

Tout proche d'un 3ème titre

Le Paris SG a mathématiquement assuré sa qualification directe pour la Ligue des champions en s'imposant 1-0 contre Evian, dimanche à Annecy en clôture de la 34ème journée de L1, et pourrait sceller virtuellement son titre le week-end prochain à domicile contre Valenciennes. Tous les voyants sont au vert pour le PSG, qui a toujours son avance de neuf points sur son premier poursuivant (Marseille, vainqueur 1-0 de Lorient samedi), mais un vert mâtiné de rouge: la couleur du carton reçu par Verratti après deux avertissements (80ème), et Beckham, de manière très sévère (90ème+3).
  
Cette tension, à l'issue d'un match qui s'était pourtant déroulé dans un bon esprit, a débouché sur une bagarre générale après le coup de sifflet final qui a vu M. Thual adresser un rouge à l'attaquant d'Evian Khlifa et tenter d'appliquer la même sentence à Sirigu, le portier parisien, réfugié dans les vestiaires. Le statu quo de neuf points d'avance sur l'OM s'étire, mais ces neuf points pèsent évidemment plus lourd à mesure que le championnat s'approche de sa dernière journée. Le suspense pour le titre s'effiloche au même rythme, et se concentre désormais davantage sur la préparation de la saison prochaine, avec la question centrale de l'entraîneur, puisque Carlo Ancelotti a dit qu'il n'était plus sûr de rester à Paris, après avoir pourtant annoncé il y a quelques semaines qu'il restait.
  
Il n'empêche: il y avait bien un match à jouer à Annecy contre Evian. Le PSG revenait ainsi sur les lieux de sa dernière mésaventure, où il s'était fait sortir de la Coupe de France le 17 avril en quart de finale (1-1 a.p., 4-1 t.a.b.) au terme d'une prestation nonchalante.Dimanche, ce n'était pas exactement la même bouillie qu'il y a une dizaine de jours. Sur le plan du jeu et surtout des occasions, la hiérarchie était cette fois respectée, avec un PSG dominateur.

Fin de match houleuse

Les Parisiens montraient un petit peu plus d'entrain que lors de leur précédente venue, un petit peu seulement, du moins au début: il leur fallut toute une première période pour entrer dans le match, gênés par le double rideau défensif édifié par les Haut-Savoyards, et trop attirés par un axe trop dense. Pastore, qui a encore ouvert le score, sur un petit centre de Jallet (50ème), a cette fois fêté son but. Un but qui cueillait à froid des Haut-Savoyards qui avaient bien résisté pendant 45 minutes, de quoi leur donner un sacré coup derrière la tête.
  
Ibrahimovic s'est montré cette fois plus concerné. Ses tentatives ont trouvé un bon Laquait, de loin (5ème) comme de près (18ème), et il a aussi manqué le cadre à bout portant en reprenant une barre de Verratti (62èmee). "Zlatan" a parfois décroché, côté droit, pour aider à la construction, et s'est aussi heurté à une charnière Mongongu-Cambon qui lui a posé des problèmes. Mais que dire de Lavezzi, qui éliminait le gardien adverse et laissait le temps à Mongongu de revenir (63ème) ? Cinq minutes plus tard, l'Argentin était remplacé par Chantôme.
  
Ménez, lui, a tenté quelques raids, en vain, et sera resté plutôt discret, contrairement à Pastore, qui a distillé quelques bons ballons. Evian de son côté a eu peu d'occasions à se mettre sous la dent, à part quelques tentatives de Khlifa (8ème, 68ème). Et, situé en dehors de la zone de relégation grâce à la différence de buts seulement, n'a pas encore sauvé sa place parmi l'élite.

Fiche technique :

À lire aussi
Angel Di Maria avec le PSG le 9 décembre 2017 Mercato
Mercato PSG : Di Maria avec Ancelotti au Napoli ?

A Annecy (Parc des Sports): Paris SG bat Evian/Thonon 1 à 0 (0-0) 
Spectateurs: 10.000
Arbitre: O. Thual 
But:
Paris SG: Pastore (50) 
Avertissements:
Evian/Thonon: B. Dja Djédjé (20), Rabiu (32)
Paris SG: Verratti (27), Maxwell (45+1) 
Exclusions:
Paris SG: Verratti (81, 2e avertissement), Beckham (90+3), Sirigu (après le match)
Evian/Thonon : Khlifa (après la rencontre)
Les équipes:
Evian/Thonon: Laquait - B. Dja Djédjé, Mongongu, Cambon, Wass - Barbosa (Mbarki 85), Rabiu, Sorlin (cap), Ninkovic (Berigaud 59) - Sagbo (Adnane 79), Khelifa
Entraîneur: Pascal Dupraz 
Paris SG: Sirigu - Jallet, Alex, Silva (cap), Maxwell - Ménez (Beckham 84), Verratti, Matuidi, Pastore (Van der Wiel 88) - Lavezzi (Chantôme 69), Ibrahimovic
Entraîneur: Carlo Ancelotti


Bouton Foot - résultats classement

Lire la suite
Carlo Ancelotti David Beckham Evian
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7760891525
Evian-PSG : Paris irrité mais vainqueur
Evian-PSG : Paris irrité mais vainqueur
Le Paris Saint-Germain s'impose à Evian-TG (0-1) en clôture de la 34ème journée de L1. Si les Parisiens reprennent 9 points d'avance sur Marseille en tête, ils sont surtout terminé la rencontre à 9 après les expulsions de Beckham et Verratti. Khlifa et Sirigu ont également écopé d'un carton rouge à l'issue de la rencontre.
https://www.rtl.fr/sport/evian-psg-paris-irrite-mais-vainqueur-7760891525
2013-04-28 22:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/sIOrBNT2dK1w4-53sWV_dg/330v220-2/online/image/2013/0428/7760903581_la-colere-de-carlo-ancelotti-apres-l-expulsion-de-marco-verratti.jpg