1 min de lecture Egypte

Egypte - Violences à Port-Saïd : les réactions de Henri Michel et Gernot Rohr sur RTL

Au lendemain des violences survenues dans la ville égyptienne de Port-Saïd, où au moins 74 personnes sont mortes dans des violences après un match de football, Henri Michel, sélectionneur de l'équipe de France de 1984 à 1989 puis entraîneur du club égyptien de Zamalek et sélectionneur du Maros, notamment, était l'invité de RTL Midi jeudi. Personnellement, j'ai un peu peur que ce soit lié à la situation politique en Egypte", explique-t-il. Ecoutez-le. Ecoutez aussi Gernot Rohr, le sélectionneur franco-allemand du Gabon, qualifié pour les quarts de finale de la CAN, et Louis-Claude Moundzieoud Kumba, porte-parole du Comité d'Organisation de la CAN (COCAN).

Henri Michel en janvier 2008 avec la séelction marocaine
Henri Michel en janvier 2008 avec la séelction marocaine Crédit : AFP/A.Senna

Henri Michel, ancien sélectionneur des Bleus, sur RTL :
 
"Des tensions, il y en a évidemment pendant le match parce qu'il y a énormément de monde et énormément de passion, mais de là à imaginer qu'il puisse y avoir des morts à la fin d'un match, jamais personne ne peut y penser…"

"La sécurité, en général, elle est énorme, puisque ce sont des militaires et des policiers qui font la loi. Personnellement, j'ai un peu peur que ce soit lié à la situation politique en Egypte".

"Je n'ai jamais senti ce danger-là, je ne l'ai jamais senti autour d'aucun terrain en Egypte. Même s'il y a des excès ce n'est pas seulement en Egypte, mais en Afrique en général. La passion est exacerbée, il peut y avoir des accidents, mais de là à arriver à ce drame-là, jamais on aurait pu y penser".

Colère et stupeur en Egypte après les violences à Port-Saïd

Par ailleurs, des fans de football se rassemblaient jeudi au Caire pour marcher sur le ministère de l'Intérieur, accusé d'inertie pendant les violences qui ont fait 74 morts après un match de football à Port-Saïd et ont provoqué stupeur et colère en Egypte.
  
Des supporteurs du très populaire club cairote Al-Ahly se sont rassemblés sur la place Tahrir, le symbole de la "révolution" égyptienne au Caire, pour protester contre les violences de la veille.
  
Les manifestants ont bloqué les accès à la place et empêché les voitures de passer, selon la télévision d'Etat. "Soit justice leur est rendue, soit nous mourrons comme eux", scandaient-ils.
  
D'autre part, environ 2.000 personnes se sont réunies dans le quartier de Mohandessine, au Caire, pour protester contre les violences en agitant des drapeaux égyptiens et des bannières d'Al-Ahly.


Lire la suite
Egypte Football Violence
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7743041599
Egypte - Violences à Port-Saïd : les réactions de Henri Michel et Gernot Rohr sur RTL
Egypte - Violences à Port-Saïd : les réactions de Henri Michel et Gernot Rohr sur RTL
Au lendemain des violences survenues dans la ville égyptienne de Port-Saïd, où au moins 74 personnes sont mortes dans des violences après un match de football, Henri Michel, sélectionneur de l'équipe de France de 1984 à 1989 puis entraîneur du club égyptien de Zamalek et sélectionneur du Maros, notamment, était l'invité de RTL Midi jeudi. Personnellement, j'ai un peu peur que ce soit lié à la situation politique en Egypte", explique-t-il. Ecoutez-le. Ecoutez aussi Gernot Rohr, le sélectionneur franco-allemand du Gabon, qualifié pour les quarts de finale de la CAN, et Louis-Claude Moundzieoud Kumba, porte-parole du Comité d'Organisation de la CAN (COCAN).
https://www.rtl.fr/sport/egypte-violences-a-port-said-les-reactions-de-henri-michel-et-gernot-rohr-sur-rtl-7743041599
2012-02-03 07:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HzAklHThzpBtVJBnGe1lew/330v220-2/online/image/2012/0202/7743041118_henri-michel-en-janvier-2008-avec-la-seelction-marocaine.jpg