1 min de lecture Dopage

Dopage : Ullrich reconnaît "avoir été en contact" avec le sulfureux Dr Fuentes

Jan Ullrich passe aux aveux : au lendemain de sa suspension pour deux ans par le Tribunal arbitral du sport "pour une infraction de dopage" dans le cadre de l'affaire Puerto et l'annulation de tous ses résultats obtenus après mai 2005, l'ancien coureur cycliste allemand a reconnu "avoir été en contact avec Fuentes", le sulfureux docteur autour duquel gravitait un réseau de dopage sanguin. C'est "une grosse erreur" dont il s'excuse, sans toutefois faire un lien direct avec le dopage, dans un communiqué paru sur son site internet.

Jan Ullrich en juillet 2003 sur les routes du Tour de France
Jan Ullrich en juillet 2003 sur les routes du Tour de France Crédit : AFP/F.Fife

"Si c'était à refaire, je mènerais certains passages de ma carrière différemment"
  
"Je confirme que j'ai été en contact avec Fuentes", écrit Ullrich. "Je sais que c'était une grosse erreur que je regrette beaucoup. Je veux m'en excuser auprès de tout le monde", poursuit le seul vainqueur Allemand du Tour de France (1997), qui n'a pas l'intention de faire appel à la décision du TAS. "Non pas parce que je suis d'accord sur tous les points de la décision mais parce que je veux tourner la page. J'ai tiré les conclusions en me retirant en 2007", explique Ullrich, avouant que "si c'était à refaire, je mènerais certains passages de ma carrière différemment".
  
Il revient ainsi sur l'épisode de 2006, lorsqu'on lui avait mis "une grosse pression" pour gagner le Tour de France une deuxième fois, avant que son nom n'apparaisse dans l'affaire Puerto, et qu'il soit exclu de la Grande Boucle puis remercié par son équipe. Lors d'une opération menée par la police espagnole au printemps 2006, des poches de sang authentifié comme le sien avaient été saisies dans l'officine du Dr Fuentes, autour duquel gravitait ce réseau de dopage sanguin.

"J'avais l'impression que le monde entier m'en voulait"
  
"J'avais l'impression que le monde entier m'en voulait. J'ai alors commis l'erreur de ne pas avoir admis publiquement mais j'avais les mains liées, assure-t-il. Sur les conseils de mes avocats, j'ai gardé le silence sur les accusations".
  
Toujours "fier" de sa carrière, le retraité de 38 ans, qui mène une vie familiale en Suisse, a l'intention de continuer à transmettre sa passion pour son sport au terme de sa suspension en 2013. Ullrich, qui a mis un terme à sa carrière en novembre 2007 et dont la suspension avec effet rétroactif a débuté le 22 août 2011, avait pris la 3ème place du Tour de France 2005, qui se trouve donc annulée.  

Jan Ullrich en bref :

Date de naissance: 2 décembre 1973
Lieu de naissance: Rostock (Allemagne, ex-RDA)
Nationalité: allemande 
Taille: 1,83 m
Poids: 73 kg 
Sport/discipline: cyclisme/route 
Principaux résultats
. Courses d'un jour:
JO: 1er course sur route (2000), 2e contre-la-montre (2000)
Championnats du monde: 1er contre-la-montre (1999 et 2001), 1er course sur route amateurs (1993), 3e contre-la-montre (1994)
Championnat d'Allemagne sur route 1997 et 2001, Championnat d'Allemagne du contre-la-montre en 1995
HEW-Cyclassics 1997, Luk-Buhl 1997, Tour de Berlin 1998, GP de Nuremberg 1998, Coppa Agostoni 2000, Tour d'Emilie 2001, Classic Dortmund 2001, Tour de Cologne 2003, Coppa Sabatini 2004 
. Grands Tours:
Tour de France: 1er en 1997, 2e en 1996, 1998, 2000, 2001 et 2003, 4e en 2004. Vainqueur de sept étapes (1 en 1996, 2 en 1997, 3 en 1998, 1 en 2003), maillot jaune pendant 18 jours.
Tour d'Espagne: 1er en 1999 (+ 2 étapes). 
En vertu de l'annulation de ses résultats obtenus après mai 2005, Jan Ullrich perd notamment le bénéfice de la 3e place dans le Tour de France 2005 et d'une victoire d'étape dans le Tour d'Italie en 2006. 

Lire la suite
Dopage Cyclisme Sport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants