1 min de lecture David Beckham

David Beckham, le fils de "pub", arrive au PSG

Sur les réseaux sociaux, deux clans s'accrochent autour petits petons de David Beckham, arrivé ce jeudi au PSG : les "à quoi ça sert ?" (plutôt masculin) et les "Trop bien, je vais aller au Parc des Princes" (plutôt féminin). D'où la question : et si le "Spice Boy" était surtout un bon investissement "marketing" pour le club de Nasser Al-Khelaifi, richissime qatari.

David Beckham lors d'une publicité pour des sous-vêtements H&M
David Beckham lors d'une publicité pour des sous-vêtements H&M Crédit : DR/H&M
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Du génie du coup franc... à H&M

"David Beckham n'est plus le footballeur qu'il a été. S'il vient à Paris, c'est pour faire autre chose" : et c'est Michel Platini qui le dit. Sur RTL. 



Du maillot trop grand de M.U aux costumes trois pièces

Il faut dire, en effet, que depuis que l'international anglais a quitté l'antre d'Old Trafford de Manchester United, et son maillot tout rouge un poil trop grand, il en a fait de longueur de terrain de foot... et de "catwalk" de défilés de mode, bien accompagné de sa "Posh Spice", Victoria. 



Les amateurs de ballon rond se rappellent sans doute de ces formidables coups francs, presque sans élan. Mais ça c'était avant que Armani, H&M, Burberry, la famille royale britannique, les JO 2012 de Londres, sans oublier Adidas, Gillette ou encore Pepsi ne passent par là. Parce qu'au-delà de faire encore quelques tacles glissés sur la pelouse, David est devenu une véritable pancarte publicitaire à lui tout seul. 

Pour le PSG, l'intérêt est donc plus marketing que sportif : déjà en octobre dernier, lors d'une première rumeur d'arrivée de "Becks" à Paris, les amateurs avaient floqué des maillots bleus et rouges au nom du joueur. Illustration parfaite : le joueur va faire vendre. Le merchandising est d'ailleurs l'un des objectifs - encore un autre - du président Nasser. Ainsi, en novembre dernier, il confiait à la presse que "Beckham, ça dépasse le sport". 

Et de préciser : "Tout ce qui se passe depuis le début de la saison me satisfait et pas seulement au niveau sportif. Les résultats en termes économiques et de notoriété sont aussi satisfaisants. Par exemple, sur les ventes de maillots, on connaît une augmentation de 180% par rapport à 2010 à la même époque...". 

Beckham, "fils de pub", la preuve en vidéos : 

Le couple en Armani (en 2009)


Pepsi (en 2007)


Pepsi (encore) (en 2012)


Burger King (en 2012)


Adidas (en 2008)


H&M (depuis 2011)


Le couple le plus glamour du Royaume d'Angleterre ? "Maybe..."


LAISSEZ VOS MESSAGES SUR LE BLOG DE "ON REFAIT LE MATCH" :

Bouton blog on refait le match

Lire la suite
David Beckham Football Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7757520238
David Beckham, le fils de "pub", arrive au PSG
David Beckham, le fils de "pub", arrive au PSG
Sur les réseaux sociaux, deux clans s'accrochent autour petits petons de David Beckham, arrivé ce jeudi au PSG : les "à quoi ça sert ?" (plutôt masculin) et les "Trop bien, je vais aller au Parc des Princes" (plutôt féminin). D'où la question : et si le "Spice Boy" était surtout un bon investissement "marketing" pour le club de Nasser Al-Khelaifi, richissime qatari.
https://www.rtl.fr/sport/david-beckham-au-psg-un-coup-de-pub-plutot-qu-un-coup-de-genie-7757520238
2013-01-31 17:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1z1JHn_lpY0AG6Bsj61fUA/330v220-2/online/image/2012/0131/7742939895_david-beckham-presente-ses-sous-vetements-pour-la-marque-h-m.jpg