2 min de lecture Sport

Coupe de l'America : Cammas, Desjoyeaux et Kersauson, un trio de choc pour la 35e édition

Franck Cammas a présenté mercredi au Salon nautique international de Paris un projet ambitieux pour remporter la prochaine édition de la Coupe de l'America.

Le trophée de la Coupe de l'America
Le trophée de la Coupe de l'America Crédit : AFP/N.Berger
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

C'est une véritable "dream team" de la voile qui est constituée, avec trois égos affirmés réunis pour la gagne : Franck Cammas, le plus titré et le plus polyvalent des navigateurs français, a présenté mercredi les bases d'une équipe pour remporter la Coupe de l'America, "la compétition de voile la plus difficile à gagner". Pour cela, le "Marin de l'année 2013", s'est entouré de Michel Desjoyeaux et d'Olivier de Kersauson.

L'objectif, a souligné Cammas, c'est d'unir "le plus de talents français" pour avoir une chance de remporter le trophée détenu par Oracle Team USA. Au sein de cette structure, Desjoyeaux, double vainqueur du Vendée Globe, sera plus spécialement chargé de la technologie, un domaine qui le "passionne". Il a souligné la richesse du savoir-faire français en matière de multicoques de compétition : "On doit en être fiers et être capables de rassembler".

Ni la date, ni le lieu, ni le type de bateau de la 35e Coupe n'ont été choisis

"Nous n'avons pas la prétention de montrer aujourd'hui une équipe définitive", a toutefois noté Cammas, qui a rappelé que ni la date, ni le lieu, ni le type de bateau de la 35e Coupe (sans doute en 2017 avec des catamarans proches des AC72 utilisés l'été dernier), n'avaient encore été choisis. Nous n'avons pas de partenaires (financiers) mais Groupama (son parraineur historique, ndlr) nous permet de 'sécuriser' pendant deux ans".
  
En 2014, Groupama participera notamment au Tour de France à la voile (TFV), remporté par Cammas et son équipage en 2013, et au circuit des Extreme Sailing Series (ESS), des courses de catamarans (Extreme 40) d'une douzaine de mètres auxquelles prendront également part les Néo-Zélandais de Team New Zealand et les Suédois d'Artemis, deux des challengers de la 34e "Cup".

Budget minimum de 20 millions d'euros

Quant au budget nécessaire à une campagne pour la "Cup", Cammas a cité le chiffre de 20 millions d'euros par an. "C'est un minimum mais ça nous permettrait de partir", a-t-il expliqué, insistant sur le fait qu'il y avait "une urgence", celle d'empêcher les talents français de passer à la concurrence étrangère.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sport Voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants