1 min de lecture Football

Coupe de France : Lyon met fin à l'aventure de Quevilly !

Lisandro Lopez, le bourreau. Un but de l'attaquant argentin permet à Lyon de remporter la 94ème édition de la Coupe de France face aux amateurs de Quevilly (1-0) samedi au Stade de France, dont la formidable aventure s'arrête là. L'OL remporte sa quatrième Coupe de France, le premier trophée du club de Jean-Michel Aulas depuis 4 ans. Pour Quevilly, c'est la fin d'un incroyable parcours qui avait vu les Normands éliminer l'OM puis Rennes. Loin d'être ridicule, le club normand, demi-finaliste en 2011 et finaliste cette saison, ne deviendra pas le premier club amateur à remporter la Coupe de France. Rendez-vous l'année prochaine ?

Cris et Grégory Beaugrad soulèvent le trophée ensemble, même si c'est l'OL qui a remporté la 94ème édition de la Coupe de France
Cris et Grégory Beaugrad soulèvent le trophée ensemble, même si c'est l'OL qui a remporté la 94ème édition de la Coupe de France Crédit : AFP/T.Samson
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
avec Frédéric Veille et Willy Maisonnasse

Bouton revivez match

TOUTES LES RÉACTIONS, C'EST PAR ICI !

Lyon, première depuis 2008

Quevilly n'a donc pas pu faire mieux que Nîmes en 1996, Calais en 2000 et Amiens en 2001, les trois autres équipes de National (CFA pour Calais) à avoir atteint la finale, sans soulever la Coupe.  L'OL s'est mis en travers de sa route, dominant nettement la première période avant de connaître quelques frayeurs ensuite.

Un trophée, Lyon attendait cela depuis 2008 et le doublé Coupe-Championnat réussi par Alain Perrin. Cette Coupe de France valide le choix de Jean-Michel Aulas de faire confiance à Rémi Garde et permettra au président lyonnais de solder définitivement l'héritage Claude Puel, resté trois saisons sans ajouter de ligne au palmarès.

C'est aussi une bonne opération pour l'avenir: Lyon, actuellement 4e de L1 et en course pour une place qualificative pour la Ligue des champions, s'assure au moins grâce à cette victoire d'une participation à l'Europa League la saison prochaine.

La France du foot a toujours eu un petit faible pour les sans-grade et, sans surprise, Lyon a vraiment joué à l'extérieur samedi dans un Stade de France jaune Quevilly et acquis aux Normands. Mais c'est finalement bien Lyon qui a été un peu trop fort, un peu trop précis techniquement, un peu trop rapide.

Lisandro, le bourreau

Bien décidés à "faire du Quevilly", comme l'avait annoncé leur entraîneur Régis Brouard, les joueurs de National étaient pourtant bien entrés dans la rencontre, réussissant dix premières minutes de qualité.   Mais un premier avertissement est arrivé à la 12e minute avec un tir sur le poteau de Lisandro.

Lacazette a ensuite eu une énorme occasion (24), son tir étant repoussé sur sa ligne par Weis et c'est très logiquement que Lyon ouvrait le score par Lisandro (29) à la conclusion d'un mouvement lancé par Gourcuff, titulaire pour le première fois depuis deux mois et demi, et relayé par Lacazette.  Mais même si Lacazette a encore trouvé la barre (49), Lyon a tardé à ramener définitivement à la raison des Quevillais qui, sans le moindre tir cadré à la 65e minute, ne rendaient pas les armes. Ils y croyaient encore plus avec leur première action dangereuse, une excellente frappe du gauche de Laup, repoussée sur sa barre par Lloris (66).

Lisandro Lopez célèbre l'ouverture du score de l'OL face à Quevilly

L'OL a alors passé un quart d'heure compliqué et ses joueurs ont sans doute craint une nouvelle désillusion, eux qui avaient manqué dans les grandes largeurs leurs deux premiers grands rendez-vous de la saison, le 8e de finale de Ligue des Champions contre le très modeste Apoel Nicosie et la finale de la Coupe de la Ligue, abandonnée à des Marseillais moribonds.

Mais ils ont tenu, s'évitant le sort de l'OM et Rennes, victimes en quart et en demi-finale de ces incroyables Normands qui seront peut-être un jour récompensés de leur fidélité à la Vieille Dame: deux fois finalistes (1927 et 2012) et trois fois demi-finalistes (1942, 1968 et 2010).

Les Quevillais ne joueront pas le Trophée des Champions et probablement pas non plus l'Europa League (il faudrait que Lyon termine 3e en L1 et le président du club a fait part de ses doutes quant à la viabilité de l'aventure). Il leur reste un championnat de National à terminer, si possible un peu plus haut que son actuelle 13e place. Et l'année prochaine, la Coupe de France les attend. 

Retrouvez toute l'actualité de la Coupe de France
(cliquez sur l'image)
Dossier Coupe de France
Faîtes votre liste des 23 pour l'Euro 2012

Lire la suite
Football Coupe de France Quevilly
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7747468045
Coupe de France : Lyon met fin à l'aventure de Quevilly !
Coupe de France : Lyon met fin à l'aventure de Quevilly !
Lisandro Lopez, le bourreau. Un but de l'attaquant argentin permet à Lyon de remporter la 94ème édition de la Coupe de France face aux amateurs de Quevilly (1-0) samedi au Stade de France, dont la formidable aventure s'arrête là. L'OL remporte sa quatrième Coupe de France, le premier trophée du club de Jean-Michel Aulas depuis 4 ans. Pour Quevilly, c'est la fin d'un incroyable parcours qui avait vu les Normands éliminer l'OM puis Rennes. Loin d'être ridicule, le club normand, demi-finaliste en 2011 et finaliste cette saison, ne deviendra pas le premier club amateur à remporter la Coupe de France. Rendez-vous l'année prochaine ?
https://www.rtl.fr/sport/coupe-de-france-lyon-met-fin-a-l-aventure-de-quevilly-7747468045
2012-04-28 23:14:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3lrtFnIY37-CRTrcshOVnQ/330v220-2/online/image/2012/0428/7747476898_cris-et-gregory-beaugrad-soulevent-le-trophee-ensemble-meme-si-c-est-l-ol-qui-a-remporte-la-94eme-edition-de-la-coupe-de-france.jpg