1 min de lecture Jean-Michel Aulas

"Club Liza" : Jean-Michel Aulas se livre sur la saison délicate de l'OL

Deux jours après une nouvelle défaite lyonnaise à Nancy (0-2), qui plombe sérieusement les ambitions de l'OL en Ligue 1 et deux jours avant un 8ème de finale retour à Nicosie, Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, était l'invité du "Club Liza" lundi sur RTL. L'occasion pour JMA de revenir sur la situation délicate que traverse l'OL actuellement, d'évoquer l'importance d'une qualification européenne, de décrypter l'impact de la taxe Hollande et aussi de parler de l'avenir de son club et de ses principaux joueurs, notamment Hugo Lloris et Lisandro Lopez, qui pourraient quitter le club l'été prochain.

Jean-Michel Aulas, président de l'OL
Jean-Michel Aulas, président de l'OL Crédit : DR

La saison de l'OL, les difficultés en Ligue 1 : "Les saison difficiles sont derrière moi"

"Il y a une grosse déception. Ce résultat qui n'est pas bon du tout a été atténué par la défaite de la plupart de nos concurrents. Ça ne nous a pas éloigné pratiquement de la 3ème place qui est la plus importante"

"C'est une équipe un peu particulière cette année, qui est plus une équipe de Coupe et qui réussit bien tous les matchs décisifs"

"On s'est réunis tous ensemble dans le vestiaire pour non pas cette fois-ci essayer de comprendre, mais pour insister sur le fait qu'il fallait qu'on reste groupés quoiqu'il arrive et surtout qu'il fallait engager cette fin de championnat avec la meilleure mentalité collective possible et puis montrer à tous les gars que j'étais là parce que lorsqu'il y a des moments difficiles, le Président doit être à côté et non pas uniquement en face"

" On pourrait être dans la meilleure des saisons que l'on a jamais connu si on sait bien terminer. Il reste 12 matchs. On a des joueurs de talents, un très bon groupe, un coach qui apprend à la vitesse supersonique, qui est très intelligent dans sa manière de manager. C'est une très bonne saison, les saisons difficiles que j'ai connues sont derrière moi, en particulier la dernière qui a été une saison déplorable  sur beaucoup de points. Quand vous êtes en protection permanente de votre entraîneur vis-à-vis de votre conseil d'administration qui considère qu'il est 'border line' avec les médias qui avaient aussi tiré la sonnette d'alarme." 

"Avec les supporters, on a fini, on jouait à Lyon pratiquement je dirais dans une atmosphère qui était contraire à celle qui supporte en général le club. Donc ça a été sur le plan du management, sur le plan de la compréhension, de la pression, une saison très particulièrement difficile "

L'absence de Ligue des Champions, un gros préjudice financier ?

"L'Europa League est le minimum. On a besoin de ces ressources (5 à 10 millions d'euros contre 15 à 20 millions pour la Ligue des Champions)"

Taxation à 75 % promis par François Hollande

"Avec les joueurs étrangers les contrats sont signés en net, s'il y a une augmentation extrêmement considérable de l'impôt sur le revenu, c'est la structure qui va prendre en compte, donc c'est une solidarité de société, c'est la société qu'on pénalise et non pas le joueur uniquement ce qui d'ailleurs est aussi insupportable pour l'un que pour l'autre. Ce que je veux dire c'est qu'il y a déjà pour l'année prochaine des réductions qui sont prévues dues à l'économie du football qui n'est pas une économie extrêmement florissante en termes de ressources"

Hugo Lloris partira t-il si le club n'est pas en C1 ?

"C’est un garçon exceptionnel, on a la chance à Lyon d’avoir beaucoup de joueurs dans des registres différents exceptionnels et surtout des hommes exceptionnels et Hugo fait partie de ces garçons qui ont le calme, l’intelligence, le talent."

"C’est vrai que l’année dernière, nous avions eu une discussion d’homme à homme avec Hugo, il n’appréciait pas obligatoirement les choix que nous avions pu faire sur le plan de l’entrainement et donc on n’a pas re-signé l’année dernière et puis cette année en début de saison, nous avons discuté à nouveau, nous avons pu nous mettre tout à fait d’accord sur un contrat qui est un contrat extrêmement valorisant pour nous mais aussi pour Hugo. Et donc les choses se passent très bien et à long terme, Hugo sera avec nous dans les années qui viennent."

Lisandro Lopez toujours lyonnais la saison prochaine ?

"Licha est un des grands joueurs de l’Olympique Lyonnais, c’est un grand bonhomme par ailleurs et c’est vrai qu’il apporte à Lyon des choses qu’on avait peut-être pas toujours touché de près par le passé.  J’ai vu effectivement,  plusieurs fois Lisa et lui-même m’a dit « je suis bien à Lyon, il n’y a pas besoin de signer quelque chose entre nous, la prolongation elle est acquise, je préfère que ce soit vous qui me disiez quand vous ne voudrez plus de moi mais considérons que je suis à Lyon et que je m’y plais tout le temps que vous souhaitez"

Le cas Yoann Gourcuff  : "Blessure morale et physique"

 "C’est un sujet qui, effectivement, est difficile à traiter, parce que c’est un sujet personnel qui concerne Yoann. Yoann est sorti d’une année d’équipe de France  avec, on va dire, des plaies béantes… l’Afrique du Sud a coïncidé avec son arrivée à Lyon, donc y avait à gérer, je pense, sur un plan personnel  la sortie de Bordeaux, le départ de Laurent Blanc, l’Afrique du Sud, un transfert dans un club qui était hyper médiatisé, donc les choses ont mal démarré.

"Je pense qu’il n’a pas eu toutes les possibilités, parce que quand Yoann est arrivé à Lyon, Lyon se trouvait un peu en rupture de ban, avec Claude Puel, il y avait beaucoup de difficultés sur cette saison-là. Yoann a alterné un certain nombre de difficultés physiques, de difficultés relationnelles et puis il y a eu cette année et à nouveau un certain nombre de pépins physiques sont arrivés. Yoann est garçon qui se cherche, qui subit évidemment tout ce qui se passe, c’est quelqu’un qui souffre évidemment de tout ce qu’il entend sur lui"

"Le niveau de Yoann est celui qu’il a joué il y a quelques jours contre les Girondins de Bordeaux, nous avons éliminé en Coupe de France les Girondins de belle manière. Yoann a fait un match très intéressant, malheureusement  il s’est re-blessé aux adducteurs derrières. Donc il y a un mélange de blessure morale, de blessure physique, il y a une combinaison de pleins de facteurs. Des facteurs qui sont des facteurs connus, d’autres inconnus et qui touchent à la personnalité soit du club, soit du joueur. Yoann a un contrat de 5 ans, il fait partie du projet d’entreprise, on admet qu’il y a eu une année –la première année – qui a été loupée et une deuxième année qui est difficile mais il nous reste 2 mois pour faire en sorte qu’il retrouve tout son talent"

Les réseaux sociaux du Club Liza :

Twitter
: @LeClubLiza
Facebook : @RTLFoot

Le blog Foot de RTL

Lire la suite
Jean-Michel Aulas Sport Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants