1 min de lecture Football

CAN 2013 : le Ghana tenu en échec par la RD Congo

Décidemment, les favoris ont bien du mal dans cette CAN 2013. Au lendemain des entrées ratées de l'Afrique du Sud, pays organisateur, et du Maroc (les deux tenus en échec), le Ghana, qui postule à la succession de la Zambie, n'a pas réussi à battre la République Démocratique du Congo (2-2), entrainé par un certain Claude Leroy. A 20h, les Maliens tenteront d'oublier la guerre face au Niger.

Bouton revivez match

Les absences font mal au Ghana

Les Black Stars pensaient avoir fait le plus dur en menant 2-0 grâce à des buts inscrits par Badu (40e), auteur de la première réalisation de cette Coupe d'Afrique après 220 minutes stériles, et Kwadwo Asamoah (50e). Mais les Congolais, adeptes de l'attaque et visiblement guère gênés par les soubresauts de leur préparation (conflit sur les primes), n'ont rien lâché et sont parvenus à arracher le point du nul grâce à leur pépite Mputu (53e) et un penalty de Mbokani (69e).

Le Ghana, qui a atteint au moins les demi-finales lors des trois dernières éditions de la CAN, ne s'attendait sûrement pas à souffrir autant face à une formation transcendée par le retour aux affaires de Le Roy. Le chemin vers les quarts de finale risque cette fois d'être semé d'embûches même si le Mali et le Niger, ses deux prochains adversaires du 1er tour, restent à sa portée. Les Black Stars ont ainsi pu mesurer contre la RDC le poids des absences de leurs vedettes "européennes" (les frères Ayew, Essien, Kevin Prince Boateng, Muntari).

Brouillons et peu aidés par un Asamoah Gyan à la maladresse désormais légendaire et auteur d'un beau loupé seul devant le but (25e), les troupes de James Appiah ont montré quelques failles béantes. A commencer par celles de leur défense, trop souvent ballottée par les dribbles de Mputu ou de Mbokani.

Mputu régale
Mputu, l'un des rescapés de la belle campagne de 2006 (quart de finale), a désarçonné l'arrière-garde ghanéenne par sa technique et sa vista. C'est d'ailleurs à la suite de l'une de ses inspirations que Lualua a trouvé la barre transversale sur une frappe quasiment imparable (14e).

Côté ghanéen, seul Kwadwo Asamoah, l'homme qui monte à la Juventus Turin, est parvenu à sortir du lot. Révélation de la Serie A, le jeune milieu ghanéen (24 ans) avait pourtant été aligné au poste inhabituel d'arrière gauche pour contrer les velléités offensives de Mputu. Ce qui ne l'a pas empêché d'inscrire un but et d'offrir une passe décisive. Mais il en fallait visiblement plus pour mettre à mal la résistance de la RD Congo. 



Les réactions après Ghana - Congo

 Claude Le Roy (sélectionneur de la RD Congo): "Je veux remercier mes joueurs, je suis fier de cette équipe. J'espère que tout le pays va désormais être derrière cette équipe dans laquelle il y a une ambiance formidable. Pour revenir de 2-0 à 2-2 contre une équipe comme le Ghana, il faut avoir de grandes qualités. J'éprouve un bonheur incroyable à travailler avec ce groupe. Les joueurs ont mérité ce point après tout les problèmes que l'on a connus. C'était un grand match et une belle image pour le football africain après une première journée soporifique. Il y avait beaucoup de respect entre les deux équipes. Il faut tirer un grand coup de chapeau aux joueurs qui ont participé à cette rencontre." 
  James Appiah (sélectionneur du Ghana): "Je savais que ce ne serait pas facile, la RD Congo est une grande nation. Quand vous démarrez la compétition, vous espérez gagner le premier match mais malheureusement on n'a pas réussi à garder notre discipline tactique après avoir mené 2-0." 

Mali-Niger: La guerre en arrière-plan

Les Aigles de Patrice Carteron vont effectuer des débuts en douceur contre l'équipe réputée la plus faible du groupe. Mais l'enjeu devrait dépasser le cadre strictement sportif au moment où le Mali a fait appel à l'armée française pour déloger des groupes islamistes qui occupent le nord du pays. Quel impact aura le conflit sur le comportement des Maliens? "Depuis que j'ai été nommé, j'ai toujours trouvé les joueurs exemplaires par rapport au maillot et ce devoir de patriotisme, a expliqué le sélectionneur du Mali à l'AFP. Mais il faut être très vigilant et ne pas tout confondre non plus. Le football doit rester un jeu et mettre trop de pression sur les épaules des joueurs, ça ne les servirait pas du tout." Hormis les forfaits de Samba Sow et de Modibo Maïga pour le premier match, le Mali disposera de toutes ses forces vives contre des Nigériens dont les espoirs offensifs ne reposent que sur l'ancien Bordelais Moussa Maazou, sacré Ballon de plomb en 2011. 

Bouton Foot - suivez la rencontre en direct

Toute la CAN 2013 sur RTL.fr :


Bouton Foot - résultats classement

CAN 2013 : Les pays en lice, le calendrier

Phase de poules :

19 janvier (GrA), à Johannesburg : 
Afrique du Sud - Cap Vert 
Angola - Maroc  
   
20 janvier (GrB), à Port-Elizabeth :
Ghana - RD Congo 
Mali - Niger  
   
21 janvier (GrC), à Nelspruit :
Zambie - Ethiopie 
Nigeria - Burkina Faso  

22 janvier (GrD) à Rustenburg :
Côte d'Ivoire - Togo 
Tunisie - Algérie  

23 janvier (GrA) à Durban :
Afrique du Sud - Angola 
Maroc - Cap Vert  
   
24 janvier (GrB), à Port-Elizabeth :
Ghana - Mali 
Niger - RD Congo  

25 janvier (GrC), à Nelspruit :
Zambie - Nigeria 
Burkina Faso - Ethiopie  
   
26 janvier (GrD), à Rustenburg :
Côte d'Ivoire - Tunisie 
Algérie - Togo  
   
27 janvier (GrA) :
à Durban : Maroc - Afrique du Sud 
à Port-Elizabeth : Cap Vert - Angola  
  
28 janvier (GrB) :
à Port-Elizabeth : Niger - Ghana 
à Durban : RD Congo - Mali  
   
29 janvier (GrC) :
A Nelspruit : Burkina Faso - Zambie 
A Rustenburg : Ethiopie - Nigeria  
   
30 janvier (GrD) :
A Rustenburg : Algérie - Côte d'Ivoire 
A Nelspruit : Togo - Tunisie  
   
Quarts de finale :

2 février :
A Durban: vainqueur groupe A - 2e groupe B (quart 1) 
A Port-Elizabeth: vainqueur groupe B - 2e groupe A (quart 2)  

3 février :
A Nelspruit: vainqueur groupe C - 2e groupe D (quart 3) 
A Rustenburg: vainqueur groupe D - 2e groupe C (quart 4)  
   
Demi-finales :

6 février :
A Durban: vainqueur quart 1 - vainqueur quart 4 
A Nelspruit: vainqueur quart 2 - vainqueur quart 3  
   
Match pour la 3ème place :

9 février à Port-Elizabeth  
   
Finale :

10 février à Johannesburg  

Lire la suite
Football CAN Afrique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7757144539
CAN 2013 : le Ghana tenu en échec par la RD Congo
CAN 2013 : le Ghana tenu en échec par la RD Congo
Décidemment, les favoris ont bien du mal dans cette CAN 2013. Au lendemain des entrées ratées de l'Afrique du Sud, pays organisateur, et du Maroc (les deux tenus en échec), le Ghana, qui postule à la succession de la Zambie, n'a pas réussi à battre la République Démocratique du Congo (2-2), entrainé par un certain Claude Leroy. A 20h, les Maliens tenteront d'oublier la guerre face au Niger.
https://www.rtl.fr/sport/can-2013-le-ghana-tenu-en-echec-par-la-rd-congo-7757144539
2013-01-20 18:26:00