1 min de lecture Didier Drogba

CAN 2013 : la Côte d'Ivoire arrache la victoire contre le Togo

Un but de Gervinho à la 88ème minute a offert à la Côte d'Ivoire un premier succès (2-1) dans cette CAN 2013 face au Togo, mardi, à Rustenburg. A 19h, choc fratricide entre la Tunisie et l'Algérie.

Gervinho sous les couleurs de la Côte d'Ivoire
Gervinho sous les couleurs de la Côte d'Ivoire Crédit : AFP/S. de Sakutin

Yaya Touré et Gervinho sauvent les Eléphants

Heureusement pour les Eléphants, il y a la paire Yaya Touré/Gervinho ! Ces deux-là se sont entendus à merveille, étant chacun à l'origine du but de l'autre et sauvant une partie qui sentait le score de parité, leitmotiv de cette CAN. Car il fallut attendre la 88ème minute pour voir les Ivoiriens confirmer sur le terrain la supériorité qu'ils affichent sur le papier, eux les grands favoris, finalistes de la dernière édition. 
   
Aux Ivoiriens la maîtrise technique, aux Togolais l'enthousiasme, une répartition attendue. Mais ce qui l'était moins, c'était que les Eperviers pèsent autant que les Eléphants dans un match indécis jusqu'aux dernières minutes. Pour les Ivoiriens, c'était l'efficacité maximale d'entrée de jeu: première situation, première occasion, et premier but lorsque Yaya Touré trouvait l'ouverture après un débordement de Gervinho et une frappe contrée (1-0, 8ème). 
   
L'ouverture du score aussi tôt dans la partie a du coup assis le faux rythme des Eléphants, plus repus que morts de faim. Seul Gervinho, très en jambes, accélérait le jeu et martyrisait la défense togolaise, notamment l'arrière gauche Djéné.  C'est lui qui permettait aussi au même Yaya Touré d'envoyer un tir sur le poteau (44) et une frappe lobée que captait Agassa (76). Avant qu'un coup franc de Yaya Touré ne serve au deuxième poteau Gervinho, auteur d'une belle reprise en extension (2-1, 880). 
   
Drogba inexistant

Et au fait, Drogba ? On l'aurait presque oublié, tellement il a joué au petit trot et ne s'est illustré que par des coups francs mal exploités. La prestation de l'idole a confiné à la transparence, au point d'être remplacée (74): un signe cruel, qui en tout cas ne trompe pas, alors que les siens devaient encore marquer pour l'emporter... 
   
Or, dans cette CAN à hiérarchie sens dessus dessous, la fougue ébranle bien souvent les statuts. Et elle était togolaise, avec un Romao qui obstruait la construction ivoirienne ou un Gakpé qui ouvrait parfois des brèches. L'ailier de Nantes tirait d'ailleurs le corner sur l'égalisation de Jonathan Ayité, qui reprenait la balle +comme elle vient+ au milieu d'une défense orange passive (1-1, 45+2). 
   
Une égalisation qui poussait le Togo à renforcer la défense en seconde période, avec un 5-3-2 destiné à préserver ce point face aux grands favoris de la compétition. Jusqu'à deux minutes de la fin du temps réglementaire. De quoi donner des regrets à Adebayor qui avait procuré le premier frisson au stade quasiment vide en interceptant une passe en retrait de Kolo Touré, avant de perdre son duel avec le gardien ivoirien, Barry (2). Assez en vue en début de match, aimant à décrocher et très à l'aise dans les petits périmètres, le capitaine s'est néanmoins peu à peu éteint. 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Réactions :

Sabri Lamouchi (sélectionneur de la Côte d'Ivoire) : "C'est un soulagement, il n'y a que la victoire qui compte. Je m'attarderai un peu plus sur la prestation, avec un peu de recul, qui a été loin d'être la meilleure; je dirais même que c'était la pire depuis que suis à la tête de la sélection. On a vu dans cette CAN que le premier match était difficile, mais je ne m'attendais pas à un match aussi compliqué de notre part. On a commis beaucoup d'erreurs techniques, défensives. La chaleur y est peut-être pour quelque chose, les joueurs ont peu couru. Mais ne soyons pas médisants, je suis content de la victoire, même si je ne suis pas certain qu'on la mérite. Je sais que l'équipe lors du prochain match ne pourra pas reproduire une telle prestation".  
   
Kolo Touré (défenseur de la Côte d'Ivoire) : "On s'attendait à un match très important, on a toujours l'habitude de jouer contre des équipes comme le Togo, qui contre nous se donnent à 200%. C'est sur le match contre l'Algérie que je pourrai les juger. J'ai fait une erreur en début de match. C'était une situation vraiment difficile, mais on a un très bon gardien qui a fait un très bel arrêt. C'est ça les bonnes équipes, elles ont un très bon gardien. Et ce soir il a été très fort".  

Didier Six (sélectionneur du Togo) : "Je n'ai pas grand-chose à dire, et si je disais quelque chose, je serais faux-cul. Je pense que mon équipe méritait mieux que ça. Il y a des règles qui n'ont pas été respectée dans le football. Bonsoir".  
   
Jonathan Ayité (attaquant du Togo) : "Quand on regarde la physionomie du match, à un moment, il faut savoir fermer boutique. Le coach a procédé à des changements qui ne se sont pas avérés payants. Un score de parité aurait été mérité pour les deux équipes. On savait que le premier match allait être déterminant pour la suite. On a perdu, il nous reste deux matches, il va falloir les remporter. C'est rabaissant de se tourner vers l'arbitrage, ce sont des faits de jeu. Même avec ça, on doit savoir préserver le résultat. On n'a pas vu une grande équipe de Côte d'Ivoire cette après-midi, si on avait joué tous les coups à fond, on l'aurait emporté. Je m'attendais à beaucoup plus de rythme de la part des Ivoiriens, mais il faisait extrêmement chaud, ce qui explique le manque de rythme. De notre côté aussi, on était vraiment touchés par la chaleur, on n'avait pas eu affaire à une température aussi élevée depuis le début de la préparation. Ils se sont montrés très efficaces; nous on a eu quelques opportunités, je pense à la première occasion (d'Adebayor à la 2e minute, ndlr). Le foot est fait d'erreurs, et on en a commis quelques-unes qui nous ont coûté cher".  

Fiche technique :

A Rustenburg (Stade Royal Bafokeng): Côte d'Ivoire bat Togo 2 à 1 (1-1)  
Arbitre: N. Alioum (CMR)  
Buts: 
Côte d'Ivoire: Y. Touré (8), Gervinho (88) 
Togo: J. Ayité (45+2)  
Avertissements: 
Côte d'Ivoire: Gradel (32) 
Togo: Bossou (33), Romao (47), Nibombé (61)  
Les équipes: 
Côte d'Ivoire: Barry - Eboué, K. Touré, Bamba, Tiéné - Zokora, Y. Touré, Ya Konan (Tioté 63) - Gradel (Kalou 59), Drogba (cap) (Bony 74), Gervinho 
Entraîneur: Sabri Lamouchi  
Togo: Agassa - Akakpo, Bossou, Nibombé (Salifou 90+2), Mamah - Amewou, Romao, Djéné - Gakpé (F. Ayité 61), Adebayor (cap), J. Ayité (Segbefia 78) 
Entraîneur: Didier Six  

Bouton revivez match
Toute la CAN 2013 sur RTL.fr :


Bouton Foot - résultats classement

CAN 2013 : Les pays en lice, le calendrier

Lire la suite
Didier Drogba Football CAN
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants