1 min de lecture Castres

Boudjellal dénonce "les parasites économiques du rugby français"

Nouveau coup de gueule du président de Toulon : Mourad Boudjellal a déploré mardi que son club ne dispose pas de plus de places pour la finale du Top 14, monopolisées selon lui par "les parasites économiques du rugby français".

micro générique
La rédaction numérique de RTL

A quatre jours de la finale du Top 14, samedi contre Castres, Mourad Boudjellal a estimé que les premiers servis "devraient être les supporteurs des deux clubs et non pas les parasites économiques du rugby français".

"On est en attente, on en demande partout. J'ai un nouveau nom : Mourad-je-n'ai-pas-de-billet", a déclaré Mourad Boudjellal, président du RCT en conférence de presse, assurant que Toulon aurait pu écouler 20.000 à 25.000 places. "Les 9.000 places allouées au RCT ont été vendues en une journée aux abonnés du club", a-t-il annoncé.

il devrait y avoir des quotas en fonction des équipes et du nombre d'abonnés

Mourad Boudjellal
Partager la citation


"Il y a 80.000 places au Stade de France, on a droit à 9.000 places, comme Castres. Je ne sais pas combien il y a d'habitants à Castres, c'est un problème, il devrait y avoir des quotas en fonction des équipes et du nombre d'abonnés", a encore estimé Mourad Boudjellal.
  
"Ce serait bien aussi qu'on fasse profiter le grand public à des prix autres que ceux packagés. Les premiers servis devraient être les supporteurs des deux clubs et non pas les parasites économiques du rugby français", a encore lancé le président toulonnais montrant ainsi du doigt "les différentes agences affiliées aux organismes officiels, qui vivent sur l'économie du rugby".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Castres Mourad Boudjellal Top 14
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants