6 min de lecture Borussia Dortmund

Borussia Dortmund-Real Madrid : encore un triomphe du foot allemand !

Le football allemand règne sur l'Europe : au lendemain du séisme provoqué par la démonstration du Bayern Munich contre le FC Barcelone (4-0), le Borussia Dortmund a créé une nouvelle énorme sensation en dominant un autre club espagnol, le Real Madrid (4-1), en demi-finale aller de la Ligue des Champions, mercredi, sur sa pelouse. Robert Lewandowski a marqué quatre buts. Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers devront réaliser un exploit mardi prochain pour éviter une finale Bayern Munich-Borussia Dortmund le 25 mai à Wembley.

L'attaquant polonais Robert Lewandowski a signé un quadfruplé face au Real !
L'attaquant polonais Robert Lewandowski a signé un quadfruplé face au Real ! Crédit : AFP/J.McDougall
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Vers une finale de... Coupe d'Allemagne le 25 mai


Alors qu'un nouvel épisode du Clasico Real-Barça en finale le 25 mai prochain était une hypothèse crédible après le tirage au sort des demies, Wembley va très probablement accueillir un choc digne d'une finale de Coupe d'Allemagne. Tel est l'enseignement des matchs aller disputés mardi et mercredi. L'Espagne devait briller, une fois de plus. Au final, c'est le football allemand qui est l'immense vainqueur de ces deux soirées riches en émotion. Mardi, l'Europe a eu la confirmation de la puissance du Bayern Munich, et du déclin du Barça. Mercredi, elle a un peu plus découvert le Borussia, et son attaquant polonais Robert Lewandowski. "Mot compte double" ajouterait le présentateur de Canal+ Thomas Thouroude. Ou plutôt quadruple, désormais.

Dès les premières minutes, c'est le Borussia qui parvenait à imposer sa force de percussion et sa vitesse d'exécution face à un Real vite dominé. Au milieu de terrain, un Bender mordant chipait ainsi le ballon à Khedira, son coéquipier en équipe nationale allemande, pour lancer la flèche Reus qui, après un cavalier seul d'une trentaine de mètres, slalomait dans la défense et enchaînait, d'une frappe croisée. Le plongeon et la main ferme de Diego Lopez  évitait le but (6ème).

Et pourtant, Ronaldo a égalisé juste avant la pause...


Mais ce n'était que partie remise pour les Jaune et Noir, plus incisifs et plus créatifs. Sur le côté gauche, Götze, relativement épargné par les sifflets malgré l'annonce-choc de son transfert vers le Bayern, se décalait habilement pour offrir un centre millimétré à l'inévitable Lewandowski qui, au deuxième poteau et du bout du pied, inscrivait le but du 1-0 (8ème). Dans la chaude atmosphère de l'Iduna Park, le Real semblait en réelle difficulté. Les minutes qui suivaient le confirmaient, les Merengue affichant notamment des difficultés à se trouver face au pressing du Borussia.

Les Jaune et Noir se mettaient d'ailleurs de nouveau en valeur par Blaszczykowski qui déposait Coentrao au milieu, s'offrait un sprint et n'était arrêté qu'à quelques mètres du but madrilène (39ème). Reus s'illustrait ensuite en prenant de vitesse Varane. Il s'écroulait dans la surface mais l'arbitre ne sifflait pas. Dans la foulée, sur une touche détournée, Hummels commettait une énorme erreur, sa passe au gardien trop courte étant interceptée par Higuain qui n'avait plus qu'à servir Ronaldo. Libre de tout marquage, le Ballon d'or 2008 égalisait dans le but vide (43ème). Coup de froid dans les tribunes.

Lewandowski, mot compte quadruple

À lire aussi
La communion entre les joueurs du PSG et leurs supporters, après la qualification face au Borussia Dortmund Ligue des champions
DIAPORAMA - PSG-Dortmund : la communion entre joueurs et supporters, malgré le huis clos


Au retour des vestiaires, Dortmund se remettait à l'ouvrage : un marquage plus serré et une agressivité retrouvée lui permettaient de dominer à nouveau les débats. Et alors que le match nul faisait clairement les affaires du Real, Lewandowski allait le faire rapidement déchanter, déployant toutes les facettes  de son talent pour s'offrir une soirée de gala, digne des plus grands attaquants, et permettre au champion d'Allemagne en titre, de s'ouvrir la route vers la finale de la C1. D'abord en contrôlant parfaitement, à la limite du hors-jeu, une frappe de Reus, avant de tromper de nouveau Diego Lopez d'un pointu (50ème). Lewandowski 2 - Madrid 1.
  
Puis le meilleur buteur de Bundesliga (23 buts) offrait la démonstration de sa vitesse d'exécution: nouveau contrôle quasi-parfait sur un centre de Schmelzer , immédiatement suivi d'un tir pleine lucarne (55ème). Lewandowski 3- Madrid 1. Enfin, il s'occupait, sans se poser de question, de convertir le penalty obtenu par Reus sur une faute de Xabi Alonso (67ème). Lewandowski 4- Madrid 1. Le festival aurait même pu continuer si Diego Lopez n'avait pas détourné sa frappe enroulée des 30 mètres (78ème).  En fin de rencontre, le Real poussait pour tenter de marquer un deuxième but qui lui aurait rendu les affaires moins compliquées au match-retour mais sans succès. L'Iduna Park pouvait chanter la gloire de son buteur.

Réactions :

Robert Lewandowski (attaquant de Dortmund, auteur d'un quadruplé) : "Nous n'avons fait que la première partie du chemin. Mais évidemment, nous sommes satisfaits. Je suis très heureux des quatre buts, maintenant on veut la finale". 

Jürgen Klopp (entraîneur de Dortmund) : "Il faut se faire violence pour ne pas perdre la boule. Il faut encore aller à Madrid et ce ne sera pas une promenade de santé. On a fait une énorme seconde période, en prenant le bon et laissant les déchets. C'est simplement incroyable !" 

Michael Zorc (directeur sportif de Dortmund) : "On a fait une prestation fantastique durant presque 90 minutes. La victoire est pleinement méritée même si nous avons à nous reprocher ce but concédé. Mais l'équipe s'est rattrapée après cette erreur, elle s'est rebellée et a obtenu un grand résultat. Mais on sait que le Real Madrid est capable de marquer des buts à domicile".
  
José Mourinho (entraîneur du Real Madrid) : "On a vu ce soir sur le terrain une équipe qui était clairement supérieure à une autre. Il y avait une équipe qui physiquement et mentalement en a dominé une autre. C'est définitivement la meilleure équipe qui a gagné ce soir. Les buts que nous avons encaissés sont le fruit de nos erreurs. Je ne sais pas s'il y avait hors-jeu sur le deuxième, je n'ai pas encore revu les images, je ne peux donc pas juger, je ne sais pas s'il y avait penalty. Le résultat ne devait peut-être pas être de 4 à 1 mais plutôt de 2 ou 3 à 1 mais ce qui est sûr, et je le répète, c'est que la meilleure équipe sur le terrain a gagné. (sur les bons résultats des clubs allemands) Le football allemand est un très bon football mais le foot espagnol reste le foot espagnol, on ne peut pas juger sur un match. (sur le match retour) Rien n'est impossible, l'espoir reste présent, l'histoire n'est pas encore terminée et je compte sur mes joueurs pour le montrer la semaine prochaine". 

Sergio Ramos (capitaine du Real Madrid) : "Notre comportement n'était pas bon et je suis le premier concerné quand je dis ça. Ce sera très difficile pour le match retour à domicile mais nous devons rester confiants et tenter de réagir. Lorsque le tirage au sort des demi-finales a été effectué beaucoup de gens ont pensé que ce serait facile pour nous mais nous avons rencontré une grande équipe allemande".

Raphaël Varane (défenseur du Real Madrid) : "On ne s'attendait pas du tout à ce résultat. On attendait quelque chose de beaucoup plus positif. On avait beaucoup plus d'ambitions. On est tombé sur une équipe très agressive, qui a joué compact, ce que nous n'avons pas su faire. On a laissé trop d'espaces entre les lignes et c'est ce qui a fait la différence." 

Fiche technique :

A Dortmund (Signal Iduna Park): Dortmund bat Real Madrid 4 à 1 (1-1) 
Spectateurs: 65.829
Arbitre: B. Kuipers (NED) 
Buts:
Dortmund: Lewandowski (8, 50, 55, 67 s.p.)
Real Madrid: Cristiano Ronaldo (43) 
Avertissements:
Dortmund: Lewandowski (70)
Real Madrid: Khedira (54), Özil (64), Ramos (90+2) 
Les équipes:
Dortmund: Weidenfeller (cap) - Piszczek (Grosskreutz 83), Subotic, Hummels, Schmelzer - Blaszczykowski (Kehl 82), S. Bender, Götze, Gündogan (Schieber 90+2), Reus - Lewandowski
Entraîneur: Jürgen Klopp 
Real Madrid: Diego Lopez - Ramos (cap), Varane, Pepe, Coentrao - Özil, Khedira, Modric (Di Maria 68), Xabi Alonso (Kaka 80), Cristiano Ronaldo - Higuain (Benzema 68)
Entraîneur: José Mourinho 

Bouton revivez match

Ligue des Champions - Demi-finales : résultats et programme
 
Demi-finales aller :
 
Mardi 23 avril :
Bayern Munich (GER) - FC Barcelone (ESP) : 4 - 0
  
Mercredi 24 avril :
Borussia Dortmund (GER) - Real Madrid (ESP) : 4 - 1
  
Demi-finales retour :

Mardi 30 avril :

(20h45) Real Madrid (ESP) - Borussia Dortmund (GER)
  
Mercredi 1er mai :
(20h45) FC Barcelone (ESP) - Bayern Munich (GER) 
  
La finale sera disputée à Wembley le samedi 25 mai. 

Bouton Foot - résultats classement

Laissez vos commentaires sur le blog de "On refait le match" :

Bouton blog on refait le match

Lire la suite
Borussia Dortmund Cristiano Ronaldo José Mourinho
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants