3 min de lecture XV de France

XV de France : que faut-il attendre des Bleus face à l'Australie ?

ÉCLAIRAGE - Après sa victoire face aux Fidji, le XV de France doit confirmer face aux Wallabies et laver l'affront des trois défaites en terre australienne lors de la tournée de juin.

En juin, Matthieu Bastareaud et Guilhem Guirado n'avait pu arrêter Tevita Kirudrani et les Australiens
En juin, Matthieu Bastareaud et Guilhem Guirado n'avait pu arrêter Tevita Kirudrani et les Australiens Crédit : PETER PARKS / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Face aux Fidji, le XV de France a mis fin à une série de quatre défaites consécutives. Si les Bleus se sont facilement défaits des Fidjiens et ont redonné un certain plaisir à leurs supporters, la confirmation est attendue face à l'Australie, pointure de l'ovalie mondiale. Neuf places séparent les Fidji (12e) de l'Australie (3e) au classement mondial IRB. Autant dire le grand écart entre ces deux équipes de l’hémisphère sud. De quoi poser problème aux Bleus qui ont très largement profité des errances défensives des Îliens pour aplatir cinq essais au Vélodrome. Mais alors, que faut-il changer ? 

Conquête, jeu au pied... Ce qu'il faut gommer

L'intégration des nouveaux n'a posé aucun problème lors du premier test-match : Scott Spedding a été étincelant à l'arrière, Teddy Thomas a inscrit un triplé et Rory Kockott, Charles Ollivon, Uini Atonio ont fait des rentrées remarquées.

Cependant tout n'a pas été parfait. Largement dominateurs (61% de possession et 73% d'occupation), les Bleus ont cédé sur les rares offensives fidjiennes offrant deux essais évitables. Face à l'expérience australienne, le résultat pourrait être tout autre surtout qu'en conquête et face aux perches, le XV de France a laissé des munitions en route. Camille Lopez a affiché un faible 60% de réussite au pied alors que les avants ont été pénalisés à trois reprises en mêlée et que Guilhem Guirado a gâché trois lancers en touche. Et comme on le sait, une bonne conquête est souvent le fer de lance d'une rencontre maîtrisée.

En attaque, ils sont capables de garder le ballon sur une quinzaine voire une vingtaine de temps de jeu (...) Il faut rester ensemble physiquement et mentalement pour les contenir"

Damien Chouly, troisième ligne du XV de France
Partager la citation

Les Bleus devront aussi contenir des Wallabies à la force collective impressionnante. Damien Chouly, titularisé pour la sixième fois consécutive en troisième ligne, estime qu'il faut "rester ensemble physiquement et mentalement pour les contenir" : "En attaque, ils sont capables de garder le ballon sur une quinzaine voire une vingtaine de temps de jeu. Elle essaye d'épuiser son adversaire. C'est éreintant car on enchaîne les phases de jeu et quand on défend, on a tendance à plus accuser le coup".

L'heure du rachat pour les Bleus

L'idée de revanche ne va pas être la seule source de motivation. Il faut que l'on garde de la lucidité sur beaucoup de points pour battre l'équipe d'Australie

Thierry Dusautoir, capitaine du XV de France
Partager la citation
À lire aussi
Guy Novès, en février 2019 Coupe du monde de rugby
France-Argentine : "Il faut se méfier de toutes les équipes", dit Guy Novès

Cette victoire a levé certains doutes des esprits tricolores mais le XV de France va surtout devoir lever l'affront d'une tournée estivale catastrophique. En juin dernier, les joueurs de Philippe Saint-André avaient subi trois défaites en autant de rencontre en terre australienne. Mais pour le capitaine des Bleus, Thierry Dusautoir, il ne faudra pas tomber dans certains pièges : "L'idée de revanche ne va pas être la seule source de motivation. Il faut que l'on garde de la lucidité sur beaucoup de points pour battre l'équipe d'Australie (...) C'est une équipe qui va mettre énormément de rythme sur l'ensemble de la partie".

Pire, les Bleus restent sur huit défaites consécutives face aux cadors de l'hémisphère sud - la Nouvelle-Zélande, l'Afrique du Sud et l'Australie - lors des tournées de novembre et juin. La dernière victoire face à l'une de ces équipes remonte au 10 novembre 2012... C'était déjà face à l'Australie et déjà au Stade de France. L'histoire peut-elle se répéter ce samedi 15 novembre ? 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
XV de France Rugby Australie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775322045
XV de France : que faut-il attendre des Bleus face à l'Australie ?
XV de France : que faut-il attendre des Bleus face à l'Australie ?
ÉCLAIRAGE - Après sa victoire face aux Fidji, le XV de France doit confirmer face aux Wallabies et laver l'affront des trois défaites en terre australienne lors de la tournée de juin.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/xv-de-france-que-faut-il-attendre-des-bleus-face-a-l-australie-7775322045
2014-11-15 10:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nvcsrLgACGXMYjaHZE9ILA/330v220-2/online/image/2014/1114/7775323303_en-juin-matthieu-bastareaud-et-guilhem-guirado-n-avait-pu-arreter-tevita-kirudrani-et-les-australiens.jpg