1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. XV de France : Guy Novès, une âme en rouge et noir
2 min de lecture

XV de France : Guy Novès, une âme en rouge et noir

PORTRAIT - Après 22 ans à la tête du Stade Toulousain, Guy Novès va quitter les Rouges et Noirs à la fin de la saison pour prendre les rênes du XV de France après la Coupe du monde.

Guy Novès, en mai 2013
Guy Novès, en mai 2013
Rugby : Guy Novès officialisé comme nouveau sélectionneur du XV de France
00:56
Claire Gaveau
Claire Gaveau

C'est un emblème du Stade Toulousain et même du rugby français. Les sept "sages" de la Fédération française de rugby - Pierre Camou, Serge Blanco, Jean-Claude Skrela, Jean Dunyach, Didier Retière, Jean-Pierre Lux et Jo Maso - ont officiellement adoubé Guy Novès qui succédera à Philippe Saint-André, après la Coupe du monde. Après quarante ans passés sur les bords de la Garonne, dont 22 ans comme entraîneur, Guy Novès va définitivement tourner la page rouge et noire pour prendre la tête du XV de France

Le plus beau palmarès de l'ovalie

Derrière lui ? Un palmarès inégalable. Car si l'ancien ailier international, qui a débuté sa carrière le 16 novembre 1975 à Tulle, a glané deux boucliers de Brennus en tant que joueur (1985, 1986), c'est bien en tant qu'entraîneur que son nom est devenu une référence. Avec dix titres de champion de France, le premier remonte à 1989, et quatre victoires sur la scène européenne, Guy Novès est l'entraîneur le plus titré en France mais aussi en Europe.

Et le meilleur entraîneur européen en 2010 pourrait bien inscrire une onzième ligne à son palmarès national alors que le Stade Toulousain affrontera Clermont en demi-finale du Top 14. De quoi finir en beauté et parapher 40 ans d'une vie. "Ce qui est dur, c’est que je quitte le Stade Toulousain sans le quitter. Tous nos supporters, ceux qui m’ont toujours fait vibrer en fait, parce que j’ai toujours été très à l’écoute des gens autour du terrain, mes dirigeants que j’aime évidemment, au-delà de mes joueurs. Oui, c’est dur de quitter ces gens-là, cette atmosphère".

Entre rigueur et humanité

Et s'il "ne part pas de Toulouse avec le sourire", Guy Novès n'entend pas changer sa formule faite de rigueur mais surtout d'humanité. "Manager, c'est s'adresser à des hommes. Je crois qu'il ne doit pas y avoir d'énormes différences, même si certains disent que c'est un autre métier", a-t-il déclaré après sa nomination. Car malgré les nombreuses stars, l'homme fort du vestiaire toulousain est bel et bien Guy Novès. Proche de ses joueurs, l'entraîneur de 61 ans a toujours su tirer le meilleur de chacun pour écrire les plus belles pages de l'ovalie toulousaine.

À lire aussi

En espérant dorénavant que la recette fonctionne aussi sous le maillot frappé du coq. Un maillot qu'il a porté à sept reprises en tant que joueur, entre 1977 et 1979. Mais Pierre Camou en est convaincu : "Avec Guy Novès, la FFR et le XV de France pourront compter sur la passion mais aussi sur les compétences du plus beau palmarès du rugby français". Après avoir refusé le poste en 2011, le temps est donc venu pour lui. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/