3 min de lecture Volley-ball

Volley : la France sacrée championne d'Europe pour la première fois de son histoire

L'équipe de France a remporté l'Euro après un succès en 3 sets en finale face à la Slovénie dimanche 18 octobre.

Le Français Nicolas Le Goff contre la Slovénie en finale de l'Euro
Le Français Nicolas Le Goff contre la Slovénie en finale de l'Euro
Dorian Waymel et AFP

Pour la première fois de son histoire, l'équipe de France de volley a remporté l'Euro dimanche 18 octobre après une victoire en 3 sets en finale contre la Slovénie. Déjà victorieuse de la Ligue Mondiale en 2015, la Team Yavbou, comme se surnomment les Bleus emmenés par Earvin Ngapeth, ajoute une nouvelle médaille d'or à son palmarès. Après le gain du premier set (25-19), les Français ont sauvé plusieurs balles de set dans la seconde manche avant de s'imposer (29-27), puis de dominer le troisième set encore une fois au bout du suspense et après 4 balles de matchs loupées (29-27).

S'ils l'ignoraient avant cette finale, les Slovènes ont maintenant compris la signification du surnom que les Bleus ont donné à leur équipe: "écraser tout  ce qui fait obstacle". Rien ne pouvait les arrêter, même pas trois balles de set à sauver à 21-24 au deuxième set, ni les quelques dizaines de supporteurs slovènes, bruyants certes, mais incomparables avec les Bulgares tonitruants qui avaient failli les assommer la veille en demi-finale (3-2). Les Français ont parfaitement attaqué la rencontre, prenant leurs adversaires à la gorge au service, ceux de Kevin Le Roux étant les plus impressionnants. La belle distribution de Benjamin Toniutti trouvait Earvin Ngapeth bien plus saignant que la veille et Antonin Rouzier impérial en pointe, comme depuis le début d'un tournoi dont il a été élu "MVP".

Tourquoi qualificatif pour les J.O en janvier 2016

Le deuxième set a été le tournant du match. À cause d'un passage à vide en réception, les joueurs de Laurent Tillie ont dû courir après le score (3-8), jusqu'à ces fameuses balles de set sauvées. Après un chassé-croisé sous haute tension, les Slovènes ont laissé tomber par terre un service volontairement mou de Rouzier, et leurs derniers espoirs en même temps. Dès lors, il était inimaginable de voir les Français être rattrapés par cette équipe qui jouait sa première finale et qui jusque-là n'avait même jamais  atteint les quarts. Ce fut encore dur, mais avec un Rouzier toujours monumental au filet, et qu'on a vu aussi défendre et même réussir une superbe passe en manchette depuis le fond du terrain, les Bleus ont réussi à enfoncer le clou, à la cinquième balle de match.

Cette médaille d'or est un sommet pour le volley français, mais elle n'est qu'une étape vers le grand objectif que l'entraîneur Laurent Tillie a fixé à cette jeune équipe, dont aucun titulaire n'a atteint la trentaine: les Jeux Olympiques de Rio 2016. Inexplicablement, l'Euro n'envoie pas son champion aux Jeux. Il faudra passer par un tournoi qulificatif début janvier à Berlin, sorte d'Euro bis, moins l'Italie déjà qualifiée à la Coupe du monde. Il faudra de nouveau terminer sur le podium: la première place donnant un ticket direct et les deuxième et troisième un billet pour un autre TQO "mondial", en juin, qui devrait être très abordable. 

France-Slovénie : la fiche technique

À lire aussi
La minute de silence en l'honneur de Jacques Chirac a été sifflée lors du match de volley entre la France et la Serbie Mort de Chirac
Les infos de 12h30 - Mort de Chirac : une minute de silence sifflée à l’Euro de volley

À Sofia: France bat Slovénie 3 à 0 (25-19, 29-27, 29-27) 
Spectateurs: 11.500 
Arbitres: MM. Pasquali (ITA) et Piasetski (BLR)  
France 
Six de départ - Passeur: Toniutti (2) - Attaquants réceptionneurs: Ngapeth (15), K. Tillie (7) - Centraux: Le Roux (8), Le Goff (5) - Pointu: Rouzier (21). Libéro: Grebennikov 
Entrés en jeu: Pujol, Lafitte 
Entraîneur: Laurent Tillie 
Attaques: 48 - Aces: 6 - Contres: 4 - Fautes adverses: 25  
Slovénie 
Six de départ - Passeur: Vincic (5) - Attaquants réceptionneurs: Urnaut (14), Cebulj (6) - Centraux: Kozamernik (5), Pajenk (6) - Pointu: Gasparini (14). Libéro: Kovacic 
Entrés en jeu: Sket (2), Koblucar, Pokersnik 
Entraîneur: Andrea Giani (ITA) 
Attaques: 47 - Aces: 1 - Contres: 4 - Fautes adverses: 21 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Volley-ball
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants