1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Earvin Ngapeth entendu par la police après avoir agressé un contrôleur de train
1 min de lecture

Earvin Ngapeth entendu par la police après avoir agressé un contrôleur de train

REPLAY - La star de l'équipe de France de volley-ball devrait être reconvoquée par la police dans les prochains jours.

Earvin Ngapeth dimanche 19 juillet à Rio de Janeiro
Earvin Ngapeth dimanche 19 juillet à Rio de Janeiro
Crédit : AFP/T.Marcelo
Earvin Ngapeth a déjà été condamné à de la prison avec sursis
01:17
Gregory Fortune & AFP

Douche froide sur l'équipe de France masculine de volley, deux jours après la conquête de son premier titre international de son histoire, la Ligue mondiale, dimanche 19 juillet au Brésil. Le compte Twitter @Conducteur_RER a posté mardi 21 juillet un message pour annoncer le "droit de retrait des contrôleurs de Bordeaux suite à l'agression (plusieurs coups de poing, arcade cassée,...) de l'un d'eux à Montparnasse.

L'identité de l'agresseur a été divulguée un peu plus tard. Il s'agit de la star de l'équipe, été élu meilleur joueur de la Ligue mondiale : Earvin Ngapeth, 24 ans. Selon une source proche de l'enquête, le joueur aurait demandé au contrôleur de retarder le départ du TGV pour attendre l'un de ses amis, en retard. La discussion se serait envenimée et le joueur aurait alors frappé le contrôleur. 


Ngapeth a ensuite été entendu librement comme simple témoin par les policiers. Il a toutefois refusé de s'exprimer sur les faits, en suivant les conseils de son avocat. Il a donc été relâché, sans poursuite judiciaire engagée. Il devrait être convoqué ultérieurement devant un officier de police judiciaire, sans doute à ce moment là pour une garde à vue. Le volleyeur français a par ailleurs déjà été condamné à trois mois de prison avec sursis, en décembre dernier, pour une bagarre à laquelle il avait participé dans une discothèque à Montpellier en 2012. Une condamnation pour laquelle une procédure en appel est engagée. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/