1 min de lecture Vendée Globe

VIDÉO - Vendée Globe : à court de vivres, il est forcé de pêcher

Dans un cours extrait vidéo publié sur Twitter Sébastien Destremau, dernier de la course, s'essaie à la pêche pour assurer ses provisions alimentaires. Amusant... mais aussi inquiétant.

Sébastien Destremau le 6 novembre 2016
Sébastien Destremau le 6 novembre 2016 Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux

La vidéo est drôle, la scène est cocasse, la situation est unique, mais pas sûr que les proches de Sébastien Destremau aient forcément apprécié. Dans un passage vidéo publié par le compte Twitter officielle du Vendée Globe, le dernier au classement de l'édition 2017 pêche (ou essaye), sourire aux lèvres.

"À une semaine de l'arrivée, on commence à être à court de vivres, mais je suis assez mauvais en pêche. Voir même carrément mauvais. Si on peut se choper une petite daurade ça peut être sympa... Mais je n'y crois pas", plaisante-t-il face caméra. Le bateau TechnoFirst faceOcean du skippeur de 52 ans se situe au sud des Açores et doit arriver dans une semaine aux Sables-d'Olonne selon le navigateur. Une semaine pendant laquelle Sébastien Destremeau va donc devoir compter sur sa débrouillardise.

Ce manque de nourriture est dû à une inondation dans la réserve alimentaire de l'homme. "Quand tu découvres ça, c'est un coup dur. Tu n'as plus beaucoup de temps pour réétaler ta nourriture. Mais je ne suis pas mort de faim. C'est juste pénible", a rassuré le navigateur sur FranceInfo avant d'avouer se restreindre à un repas par journée.

À lire aussi
Sébastien Destremau, le 11 mars 2017 à son arrivée aux Sables-d'Olonne voile
Vendée Globe : le dernier du classement a rendez-vous avec le Pape François

Après 110 jours de navigation, il devrait donc arriver en France plus d'un mois et demi après Armel Le Cléac'hvainqueur de l'édition le 19 janvier dernier. Le journaliste, licencié au club de voile de Toulon, n'est pas l'unique skippeur encore en mer : Pieter Heerema et son bateau No Way Back sont au large de l'Aquitaine et sont attendus en Vendée ce vendredi 3 mars 2017.

La position de Sébastien Destremeau (en bleu) le jeudi 2 février 2017
La position de Sébastien Destremeau (en bleu) le jeudi 2 février 2017 Crédit : Vendéeglobe.org/tracking
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vendée Globe Bateau Pêche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787499785
VIDÉO - Vendée Globe : à court de vivres, il est forcé de pêcher
VIDÉO - Vendée Globe : à court de vivres, il est forcé de pêcher
Dans un cours extrait vidéo publié sur Twitter Sébastien Destremau, dernier de la course, s'essaie à la pêche pour assurer ses provisions alimentaires. Amusant... mais aussi inquiétant.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/video-vendee-globe-a-cours-de-vivres-il-est-force-de-pecher-7787499785
2017-03-03 02:29:48
https://cdn-media.rtl.fr/cache/j2hwfJ5GFDmowVjjRQkryQ/330v220-2/online/image/2017/0302/7787499839_sebastien-destremau-le-6-novembre-2016.jpg