2 min de lecture Vendée Globe

Vendée Globe : le plateau sera très international

29 skippers de dix nations sont au départ de cette 8e édition, un chiffre jamais atteint sur l'épreuve.

Kojiro Shiraishi sera le premier asiatique à faire le Vendée Globe
Kojiro Shiraishi sera le premier asiatique à faire le Vendée Globe Crédit : Frédéric Veille
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Il y a vingt-sept ans, ils n’étaient que trois étrangers (sur treize concurrents) à prendre le départ de la première édition, six l’édition suivante. Cette année, ils seront neuf, l’organisation du Vendée Globe concrétisant ainsi son objectif d’internationalisation de son épreuve puisqu’on dénombre pas moins de dix nationalités différentes parmi les vingt-neuf inscrits. Jamais le Vendée Globe n’avait réuni autant de pays

Deux continents sont représentés pour la première fois, l’Asie et l’Océanie, grâce au Japonais Kojiro Shiraishi et au Néo-Zélandais Conrad Colman. L’Irlande (avec Enda O’Coineen) et les Pays-Bas (Pieter Heerema) font également leur entrée dans l’histoire du Vendée Globe. Parmi les neuf skippers étrangers en lice, trois sont des récidivistes du Vendée Globe. Il s’agit du Hongrois Nandor Fa, du Britannique Alex Thomson et de l’Américain Rich Wilson. Deux bizuths perpétuent la tradition du Vendée Globe dans leurs nations respectives : l’Espagnol Didac Costa et le Suisse Alan Roura.

À 49 ans, Kojiro Shiraishi sera donc le premier Asiatique à prendre le départ d’un Vendée Globe, lui qui a déjà bouclé deux fois le tour du monde en solitaire. Mais c’était avec escales. Septième de la Transat New York-Vendée l’été dernier, Kojiro Shiraishi reste cependant humble et avoue avec le sourire être "très honoré de faire partie des skippers du Vendée Globe. Mon rôle principal sera de montrer au peuple de ce continent la valeur et l’ampleur de cet événement".

Alex Thomson veut être le premier étranger à gagner

Un peu plus loin sur les pontons de Port Olona le britannique Alex Thomson semble lui beaucoup plus concentré avant le départ de son quatrième Vendée Globe et espère vivement être le premier étranger à l’emporter en janvier prochain. "J’ai le bateau conçu pour en tout cas. Avec les foils, c’est comme si on avait installé un turbo, ça va très vite", explique le Gallois qui barrera ce qui est certainement le plus beau voilier de la flotte.

Didac Costa s'élancere pour son premier Vendée Globe
Didac Costa s'élancere pour son premier Vendée Globe Crédit : Vincent Curutchet DPPI Vendée Globe
À lire aussi
Sébastien Destremau, le 11 mars 2017 à son arrivée aux Sables-d'Olonne voile
Vendée Globe : le dernier du classement a rendez-vous avec le Pape François

Autre bateau magique puisqu’il s’agit de l’ancien voilier d’Ellen Mac Arthur 2e du Vendée Globe 2000-2001, celui de l’Espagnol Didac Costa. À 35 ans, ce pompier de profession participe pour la première fois au tour du monde en solitaire et lance "Être au départ de cette course mythique est déjà une victoire. Mais après tout mon métier est presque le même que celui de navigateur solitaire puisqu’il faut savoir préparer son travail en équipe, dormir peu… et garder son calme quelles que soient les circonstances".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vendée Globe Course en solitaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785579115
Vendée Globe : le plateau sera très international
Vendée Globe : le plateau sera très international
29 skippers de dix nations sont au départ de cette 8e édition, un chiffre jamais atteint sur l'épreuve.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/vendee-globe-le-plateau-sera-tres-international-7785579115
2016-11-03 16:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/f3SRn24bhE5L5CwUt_9o9w/330v220-2/online/image/2016/1103/7785579258_kojiro-shiraishi-sera-le-premier-asiatique-a-faire-le-vendee-globe.jpg