1 min de lecture Vendée Globe

Vendée Globe : "Jusqu'au bout il va falloir se battre", analyse Armel Le Cléac'h

INVITÉ RTL - Toujours en tête, le skipper breton, qui avait terminé deuxième de la course en solitaire en 2012, surveille la moindre fausse note qui pourrait lui coûter la victoire.

micro générique RTL Soir Week End Philippe Robuchon iTunes RSS
>
Vendée Globe : Armel Le Cléac'h, tout près du but, redouble de vigilance. Crédit Image : V.Curutchet/BPCE | Crédit Média : Patrice Gabard | Durée : | Date : La page de l'émission
Patrice Gabard Journaliste RTL

Il est parti favori des Sables d'Olonne et pourrait bien franchir la ligne d'arrivée en premier, le 19 janvier si tout se passe bien. Le skipper breton Armel Le Cléac'h mène la course du Vendée Globe sur son navire, Banque populaire 8. Surnommé "le Chacal" car réputé pour rien lâcher, il doit, plus que jamais, faire preuve de la plus grande vigilance. Tandis qu'Alex Thomson, à environ 105 miles derrière lui ce 14 janvier à 18 heures, espère encore revenir sur le Breton, Le Cléac'h doit faire face aux éventuelles avaries techniques et autres difficultés météorologiques. "Jusqu'au bout il va falloir se battre, ça met une pression supplémentaire, il ne faut rien laisser passer", reconnaît Armel Le Cléac'h joint par RTL ce 14 janvier.

Il faudra attendre le 17 janvier pour donner le nom du vainqueur sans prendre trop de risque de se tromper, car la dernière ligne droite vers les Sables d'Olonne peut encore rebattre les cartes. Le duo de tête va devoir affronter dès ce samedi soir, et probablement jusque lundi, des vents de 30 nœuds qui vont mettre hommes et machines à rude épreuve, surtout après 69 jours de mer. Le final de cette édition du Vendée Globe s'annonce sous très haute pression pour Armel Le Cléac'h qui, en 2012, avait terminé deuxième derrière François Gabart.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vendée Globe Course en solitaire Bateau
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants