1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Jean-Pierre Dick : "Ça ne va pas vraiment être le Nouvel An pour moi"
2 min de lecture

Jean-Pierre Dick : "Ça ne va pas vraiment être le Nouvel An pour moi"

Le navigateur français, qui vient de passer le Cap Horn, va tout de même s'offrir une coupe de champagne pour célébrer cette nouvelle année.

Jean-Pierre Dick
Jean-Pierre Dick
Crédit : Damien MEYER / AFP
Jean-Pierre Dick : "Ça ne va pas vraiment être le Nouvel An pour moi"
02:58
Isabelle Langé & Claire Gaveau

C'est un passage attendu par tous les navigateurs. Après Armel Le Cléac'h, Alex Thomson ou encore Jérémie Beyou, Jean-Pierre Dick a, à son tour, franchi le Cap Horn après 53 jours de course. S'il franchit pour la cinquième fois ce mythique cap, le skipper n'en reste pas moins très ému. "C'est toujours un moment d'émotion très intense. Il y a un engagement très fort. C'est trois mois dans le froid, dans le stress des tempêtes et voilà, sortir de cette zone, c'est magique. Le passage est toujours un moment d'émotions assez fort", lance-t-il au micro de RTL.

Une émotion qui prouve une nouvelle fois la dureté du Vendée Globe. "Ce n'est pas une course facile, il y a une dimension mentale très forte et il faut tenir. C'est vrai qu'aujourd'hui, je ne connais pas exactement le nombre de jours depuis que je suis parti mais il faut encore tenir un petit mois", explique Jean-Pierre Dick.

Quand on est sur ce bateau, c'est la mer qui dirige, c'est elle la cheffe d'orchestre

Jean-Pierre Dick

Au milieu de l'océan, les jours passent au point d'en oublier certaines dates pourtant importantes du calendrier comme la Saint-Sylvestre, qui marque le passage à la nouvelle année partout dans le monde. "Ce ne va pas vraiment être le 1er de l'an pour moi. Ce qu'il faut vraiment avoir en tête, quand on est sur ce bateau, c'est que c'est la mer qui dirige. C'est elle la cheffe d'orchestre. C'est elle qui donne le ton. Donc quand elle est de mauvaise humeur, on est là et on ne s'amuse pas", détaille-t-il. 

L'ambiance sera tout de même un minimum à la fête. '"Ça ne sera pas du gin tonic mais je vais boire du champagne. Surtout que c'est un petit anniversaire pour moi. J'avais décidé d'arrêter de boire de l'alcool pendant cette année, j'ai réussi mon pari pour bien préparer la course mais ça sera un plaisir de reboire une petite fillette de champagne", s'amuse-t-il. Avant de conclure : "Il faut que je le fasse dans la nuit, une fois que je serai décontracté". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/