1 min de lecture Voile

Transat AG2R : l'un des favoris démâte

REPORTAGE - Le duo de skippers Charlie Dalin et Yoann Richomme a démâté vendredi 8 avril au nord-est de Madère.

Charlie Dalin et Yoann Richomme le 3 avril 2016
Charlie Dalin et Yoann Richomme le 3 avril 2016 Crédit : FRED TANNEAU / AFP
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Première sensation sur la Transat AG2R La Mondiale 2016, cette course en double partie dimanche 3 avril de Concarneau, puisque "Skipper Macif", l'un des équipages favoris de cette 13e édition, a démâté vendredi alors qu'il se trouvait à 154 milles, dans le nord-est de Madère, où soufflait un vent de nord à plus de 30 à 35 nœuds avec une mer forte.

"Nous faisions un des derniers empannages, a expliqué Yoann Richomme au PC Presse de la course. Nous avons fait une erreur de manœuvre en plantant le tangon dans l'eau, il a appuyé sur le mât trop fort et le mât s'est brisé (...) Tout va bien à bord, nous ne sommes pas blessés. On essaye juste d'inventer un gréement de fortune et de choisir une destination. C'est une erreur malheureuse qui nous coûte cher. On sait bien que c'est fini et qu'on ne jouera plus rien sur cette Transat. L'heure est aux solutions pour rapatrier le bateau, pour rentrer".

Déjà le deuxième incident sur cette course

C'est déjà le deuxième incident sur cette course après l'avarie de grand voile du "Figaro Bénéteau 2" de Yannick et Erwan Livory. Les deux frères qui, mercredi, s'étaient déroutés vers Cascais, au Portugal, on pu repartir dans la nuit de jeudi à vendredi après avoir réparé. La Transat AG2R,qui se dispute tous les deux ans est partie dimanche de Concarneau (Finistère) en direction de l'île antillaise de Saint-Barthélémy. C'est la seule transatlantique en monotype.

Avec ses 3.890 milles (7.200 km) et plus de vingt jours de navigation, cette épreuve qui se dispute sur des voiliers de type Figaro a construit sa légende et révélé des marins aujourd’hui célèbres et auréolés, comme le sont Michel Desjoyeaux, Lionel Lemonchois, Jean Le Cam, Bertrand de Broc, Franck Cammas ou encore Florence Arthaud, disparue tragiquement l’an passé. 

À lire aussi
Le départ de la mini Transat La Rochelle - Martinique a été donné ce samedi 5 octobre 2019 La Rochelle
Voile : le départ de la Mini Transat a enfin été donné

Ce vendredi et après le démâtage de "Skipper Macif", quatorze voiliers sont encore en course. A 12h00, le duo Adrien Hardy-Vincent Biarnes (Agir Recouvrement) était en tête, devant Thierry Chabagny-Erwan Tabarly (Gedimat). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants