1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France : pourquoi Düsseldorf a été choisie ville départ pour l'édition 2017
2 min de lecture

Tour de France : pourquoi Düsseldorf a été choisie ville départ pour l'édition 2017

INVITÉ RTL - Le directeur du Tour de France explique que l'Allemagne, et particulièrement Düsseldorf, ont montré le plus grand intérêt pour le départ de l'événement.

Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, en octobre 2014
Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, en octobre 2014
Crédit : AFP/L.Bonaventure
Christian Prudhomme explique pourquoi Düsseldorf a été choisie ville départ
06:39
Christian Prudhomme : L'invité de RTl soir du 22/12/2015
06:47
Julien Quelen
Julien Quelen

Trente ans après Berlin, le Tour de France, pour son édition 2017, partira de nouveau des routes allemandes. Ce mardi, Christian Prudhomme a révélé que Düsseldorf avait bien été choisie pour le grand départ, dans 18 mois. Invité de RTL Grand Soir, le directeur de l'événement a expliqué que l'Allemagne renouait effectivement avec le Tour de France, après plusieurs scandales liés au dopage qui avaient quelque peu consumé l'idylle. 

"Il y avait une vraie volonté du maire de la ville (...) Parce qu'il y a ces dernières années une vraie renaissance du cyclisme et du Tour de France en Allemagne après des années difficiles, précise-t-il ainsi. Nous avons vu depuis 3 ou 4 ans des coureurs allemands talentueux remporter des étapes sur le Tour. La nation qui a remporté le plus d'étapes sur le Tour ces trois dernières années c'est précisément l'Allemagne". 

Une tradition débutée en 1954

Le départ de Düsseldorf sera le sixième départ depuis l'étranger sur les dix dernières éditions. Une statistique qui amène à penser que les villes françaises ne sont pas attirées par le départ de la Grande Boucle. Christian Prudhomme, qui balaye l'hypothèse d'un revers de main, indique pourtant que l'engouement démontré par les candidats reste le point central de la décision.

"Un départ du Tour à l'étranger n'a rien de nouveau. La première fois, c'était en 1954. Ce sera le 22e et ça prouve qu'il y a un peu partout dans les pays qui nous entourent une vraie passion pour le cyclisme et une vraie passion pour le Tour de France", indique-t-il sur RTL. "Il y a des candidatures françaises ce n'est pas le problème. Nous allons là où la passion pour le cyclisme et pour le Tour est forte". 

À écouter aussi

Selon le directeur du Tour, les critères financiers, forcément pris en compte, sont secondaires. "On ne communique pas sur les prix des grands départs, prévient-il d'emblée sur RTL. On communique sur les prix d'étapes sans souci : une arrivée d'étape du Tour de France, c'est 110.000 euros hors taxes, un départ c'est 65.000 euros, donc très accessibles. Les prix des grands départs sont naturellement moins accessibles mais n'imaginez pas que ça se fait uniquement pour l'argent, on va d'abord chercher la passion", répète-t-il pour conclure. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/