1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France 2017 : Arnaud Démare signe sa 1re victoire d'étape à Vittel
2 min de lecture

Tour de France 2017 : Arnaud Démare signe sa 1re victoire d'étape à Vittel

COMPTE RENDU - Le Français de la FDJ a remporté la 4e étape mardi 4 juillet, au terme d'un sprint marqué par deux chutes. C'est la première fois qu'il s'impose sur la Grande Boucle.

Le Français Arnaud Démare mardi 4 juillet 2017 à Vittel
Le Français Arnaud Démare mardi 4 juillet 2017 à Vittel
Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Le Club Jalabert du 04/07/2017
20:58
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Le Tour du cyclisme bleu-blanc-rouge est lancé dès la 4e journée. Maillot de champion de France sur le dos, Arnaud Démare a signé sa 1re victoire d'étape sur la Grande Boucle lors de sa 3e participation. En grande forme depuis le début de la saison, le Français de la FDJ, 25 ans, réalise son rêve à Vittel, au terme d'un sprint marqué par une impressionnante chute. Touché du coude par le Slovaque Peter Sagan (exclu de la course), le Britannique Mark Cavendish est lourdement tombé, entraînant avec lui deux autres coureurs.

Quelques centaines de mètres plus tôt, le maillot jaune britannique Geraint Thomas s'était lui aussi retrouvé à terre, avec moins de violence. Mais il conserve la tête du classement général puisque les temps sont figés lorsqu'un incident de ce genre se produit dans les trois derniers km. Cette première chute a aussi éliminé plusieurs sprinteurs, réduisant la bataille pour la victoire d'étape à un match à six. 

Cela n'enlève pas grand chose à la performance de Démare, qui devance finalement Sagan, le Norvégien Alexander Kristoff, l'Allemand André Greipel et ses compatriotes Nacer Bouhanni et Adrien Petit. Le premier Français vainqueur au sprint sur le Tour depuis Jimmy Casper en 2006 endosse également le maillot vert. Il totalise 124 points, Sagan 95, l'Allemand Marcel Kittel, qui l'avait devancé à Liège, 80.

Van Keirsbulck, 190 km en solitaire

Cette étape de 207,5 km au départ de Mondorf-les-Bains, le fief des frères Schleck, a auparavant été animée par un seul homme. Parti dans un numéro voué à l'échec dès le km 0, le Belge Guillaume Van Keirsbulck a compté jusqu'à 13 minutes d'avance avant de voir le peloton revenir progressivement. Jonction effectuée à 17 km de l'arrivée, après 190 km d'échappée. Un bon coup de pub pour la formation Wanty-Groupe Gobert et une belle preuve de courage.

Place à la Planche des Belles Filles

À lire aussi

Mercredi 5 juillet, le Tour rejoint la Planche des Belles Filles pour la première véritable arrivée au sommet (difficulté de 1re catégorie, celle de Longwy "n'était" que de 3e). La 5e étape, longue de 160,5 kilomètres à partir de Vittel, se conclut par une montée de 5,9 kilomètres à 8,5% de pente. Lors des deux précédentes arrivées de l'épreuve, le Britannique Chris Froome (2012) et l'Italien Vincenzo Nibali (2014) avaient gagné l'étape en haut du "mur" final à 20%.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/