1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France 2016 : ce qui attend les coureurs après la journée de repos
2 min de lecture

Tour de France 2016 : ce qui attend les coureurs après la journée de repos

PRÉSENTATION - Après neuf jours de course, la Grande Boucle observe la première de ses deux pauses en Andorre, avant de se diriger vers les Alpes via le Ventoux.

L'Italien Vincenzo Nibali lors d'une journée de repos à Besançon en juillet 2014
L'Italien Vincenzo Nibali lors d'une journée de repos à Besançon en juillet 2014
Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Les Pyrénées et la première semaine de course avalés, le peloton du Tour de France 2016 a droit à sa première journée de repos, lundi 11 juillet, dans la Principauté d'Andorre. Ce ne sera pas de trop avant les prochaines échéances qui attendent les coureurs, d'abord jusqu'au deuxième jour de relâche mardi 19 juillet à Berne, en Suisse, puis avec le redoutable final avant la remontée sur Paris.

Mardi 12 juillet, la 10e étape s'élancera d'Andorre, avec un départ à Escaldes-Endorgany, et entrera immédiatement dans le vif du sujet avec l'ascension du Port d'Envalira, un col de 1re catégorie (22,6 km de montée à 5,5% de pente moyenne). La descente vers la France et la vallée sera en revanche sans difficulté jusqu'à la cote de Saint-Ferréol (3e catégorie, 1,8 km à 6,6%) située juste avant l'arrivée à Revel, en Haute-Garonne.

Suivra une étape Carcassone - Montpellier (162,5 km), avec deux cotes de 4e catégorie dans le premiers tiers de la course, puis un très attendu 14 juillet avec l'escalade du Mont Ventoux (hors catégorie, 15,7 km à 8,8%) dans la foulée de deux cotes de 4e et 3e catégorie. Suivra un contre-la-montre individuel de 37,5 km en Ardèche, entre Bourg-Saint-Andéol et La Caverne du Pont-d'Arc, puis de la Drôme à l'Ain (Montélimar - Villars-les-Dombes Parc des Oiseaux, 208,5 km), une étape peut-être à nouveau favorable aux sprinteurs (trois cotes de 4e catégorie dans la première moitié de la course).

Six étapes dont deux arrivées en altitude et un chrono dans les Alpes

À partir de dimanche 17 juillet, la séquence alpestre se déroulera sur six jours. Ça commence avec une étape "montagnes russes" : Bourg-en-Bresse - Culoz (160 km), avec un col hors catégorie, le Grand Colombier, deux de 1re catégorie, un de 2e et deux de 3e. Pour se remettre, suit un parcours de "transition" entre Moirans-en-Montagne dans le Jura, et Berne en Suisse (209 km), lieu du deuxième jours de repos. Le lendemain, ce sera le moment d'attaquer la 3e arrivée en altitude, en Suisse, à Finhaut-Emosson (184,5 km), avant un deuxième contre-la-montre individuel, pour rouleur/grimpeur cette fois (17 km entre Sallanches et Megève).

À lire aussi


Et ce n'est pas fini, loin de là. À deux jours de l'arrivée à Paris, la direction du Tour a dessiné un parcours entre Albertville et Saint-Gervais Mont Blanc (146 km). "Montagnes russes", suite. Avant la 4e arrivée en altitude (1re catégorie), il faudra escalader un col hors catégorie, la montée inédite de Bisanne, précédée des cols de la Forclaz de Montmin et Forclaz de Quiege. Enfin, un dernier très gros morceau sera à avaler à la veille de l'arrivée à Paris avec le col de Joux Plane (hors catégorie) avant la descente vers Morzine

Le parcours du Tour de France 2016
Le parcours du Tour de France 2016
Crédit : ASO
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/