2 min de lecture Tour de France

Tour de France 2015 : Rohan Dennis endosse le premier maillot jaune

COMPTE-RENDU - Le coureur australien de la BMC a réalisé le meilleur temps lors du contre-la-montre de la première étape du Tour de France, à Utrecht.

Laurent Jalabert Le Tour de France sur RTL Laurent Jalabert & Le Service des Sports iTunes RSS
>
Le résumé de la première étape du Tour de France 2015 Durée : | La page de l'émission
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Le premier maillot jaune de cette 102e édition du Tour de France est pour Rohan Dennis. L'Australien de la BMC s'est imposé lors du contre-la-montre individuel de la première étape, à Utrecht (Pays-Bas) samedi 4 juillet. Le coureur de 25 ans a parcouru les 13,8 kilomètres du tracé en 14 minutes et 56 secondes. Il a devancé l'Allemand Tony Martin (Etixx) pour cinq secondes et le Suisse Fabian Cancellara pour six secondes (Trek). Ils étaient tous deux grands favoris pour la victoire, tout comme le Néerlandais Tom Dumoulin, classé à 4e à 8".

Spécialiste de l'exercice, champion du monde du contre-la-montre par équipes en 2014, Rohan Dennis a été extrêmement rapide au point d'établir une moyenne de 55,44 km/h, la meilleure de l'histoire du Tour. Le précédent record était de 55,15 km/h, sur le prologue de 1994. Intouchable pendant près de deux heures, le natif d'Ashford récupère, en plus du maillot jaune, le maillot vert du classement par points et le maillot blanc du meilleur jeune.

La bonne opération de Thibaut Pinot

En ce qui concerne les favoris et outsiders à la victoire finale dans trois semaines, Vincenzo Nibali (Astana), tenant du titre et parti en dernier à 17h17, a terminé en 22e position (+43 secondes). Des quatre grands cadors présents sur ce Tour, il est le mieux classé. Le Britannique Christopher Froome (Sky) a fini 39e à 50 secondes, l'Espagnol Alberto Contador (Tinkoff) est 46e à 58 secondes et le Colombien Nairo Quintana (Movistar) est 57e à 1'01". 

La bonne opération est pour le Français Thibaut Pinot (FDJ), 3e au général l'an dernier, parvenu à signer le 18e temps de l'épreuve et à prendre dix longueurs d'avance sur Froome. Pour les autres représentants tricolores, Romain Bardet (AG2R) se retrouve relégué à 51 secondes de Nibali et Jean-Christophe Péraud (AG2R), dauphin de l'Italien l'année dernière, en a concédé 16. Tony Gallopin, leader de Lotto-Soudal, se trouve quasiment dans le même temps.

Une deuxième étape néerlandaise pour les sprinteurs

À lire aussi
Raymond Poulidor, le 15 juillet 1974. Tour de France
Décès de Raymond Poulidor : "On se sent un peu orphelin", confie l'ancien speaker du Tour

La course s'est déroulée sous une chaleur étouffante (35°C à l'ombre) et devant un public au rendez-vous. Les 198 coureurs se sont élancés un à un de minute en minute sur ce court tracé urbain. Daniel Teklehaimanot (MTN-Qhubeka) s'est élancé en premier, à 14 heures. Il s'agit du premier coureur érythréen à participer à une Grande Boucle.

Pour la deuxième étape, dimanche 5 juillet, le peloton quittera Utrecht pour rejoindre la grande digue de Zélande, sur la mer du Nord et toujours aux Pays-Bas. Des bordures sont attendues sur ce parcours exposé au vent. Le tracé étant entièrement plat, les équipes mettront tout en oeuvre pour faire briller leurs sprinteurs. Le départ réel sera donné à 13h50 et l'arrivée est prévue un peu avant 17h30.

Tour de France 2015 : le parcours de la 1re étape
Tour de France 2015 : le parcours de la 1re étape Crédit : AFP
Tour de France 2015 : le parcours
Tour de France 2015 : le parcours Crédit : AFP
Tour de France 2015 : les maillots des 22 équipes
Tour de France 2015 : les maillots des 22 équipes Crédit : AFP
Lire la suite
Tour de France Cyclisme Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants