2 min de lecture Tour de France

Tour de France 2015 : le patron de l'équipe de Contador menace de boycotter l'édition 2016

Oleg Tinkov, mécène de la Tinkoff-Saxo, équipe d'Alberto Contador, s'en prend à l'organisateur du Tour mais aussi aux gendarmes français et au manager de la formation FDJ.

Oleg Tinkov, propriétaire de l'équipe Tinkoff-Saxo, en avril 2008
Oleg Tinkov, propriétaire de l'équipe Tinkoff-Saxo, en avril 2008 Crédit : CARL DE SOUZA / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Très actif sur son compte Twitter et parfois auteur de quelques saillies bien senties pendant le Tour de France, Oleg Tinkov, le mécène de l'équipe Tinkoff-Saxo, a livré une interview détonante au Journal du Dimanche, daté du 19 juillet. L'homme d'affaires russe envisage notamment de "boycotter le Tour 2016" si Amaury Sport Organisation (ASO) ne partage pas plus les revenus générés par la course.

"Je ne vais pas les forcer à nous donner une part du gâteau mais à travailler pour augmenter sa taille. [...] Aujourd'hui, les équipes amènent les stars, comme Sagan ou Contador, sans recevoir la moindre contrepartie, à l'inverse du football ou de la NBA. Ça ne peut plus durer. Les équipes cyclistes ne peuvent plus vivre uniquement avec l'argent des sponsors, c'est intenable", tonne dans le quotidien le membre de Velon, le regroupement des plus grandes équipes cyclistes professionnelles.

Le patron de la FDJ, "un socialiste comme tout votre pays"

"Pour faire la révolution", Oleg Tinkov espère bien compter sur le soutien de ses concurrents, notamment des équipes françaises qui, à son avis, ne peuvent "rivaliser, à moins qu'un grand capitaliste, type Serge Dassault, ne se décide à dépenser son argent dans le vélo". Pas sûr cependant que la formation FDJ abonde dans son sens. Sur Twitter, le patron d'Alberto Contador a récemment apostrophé Marc Madiot en le qualifiant de "communiste". Un propos qu'il explique sans manquer d'en remettre une couche.

"Il est socialiste, comme tout votre pays. Il considère le Tour comme un morceau de patrimoine alors qu'ASO fait 18 millions de bénéfice net par an. S'il ne pige pas que c'est un gros business, je ne peux rien pour lui. Et puis je ne veux pas nourrir la polémique avec un type qui touche de l'argent public pour faire tourner son équipe. La FDJ est bien une entreprise d'État, non ? C'est donc mon argent qu'il dépense, car je paie des impôts en France. Qu'il investisse le sien et nous en parlerons".

Les gendarmes français dérangent Tinkov

À lire aussi
Le peloton du Tour de France en juillet 2016 à Saint-Marie-du-Mont cyclisme
Tour de France 2020 : ce qu'il faut retenir du parcours

Enfin, Oleg Tinkov semble passablement irrité par l'ambiance de ce 102e Tour de France. Il déplore en particulier la trop forte présence policière sur le bord des routes : "J'ai grandi en URSS mais je n'ai jamais vu autant de policiers qu'ici. On se sent en prison. En plus, ils font du zèle. [...] C'est un cauchemar, l'attitude des gendarmes va finir par décourager tous les cyclotouristes. D'ailleurs, je vois moins de monde et d'enthousiasme au bord des routes que l'an dernier".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tour de France Cyclisme Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants