1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France 2015 : La Toussuire ou la défaillance de Floyd Landis en 2006
1 min de lecture

Tour de France 2015 : La Toussuire ou la défaillance de Floyd Landis en 2006

CHRONIQUE - Durant toute la durée du Tour de France 2015 (4-26 juillet), retrouvez chaque matin à 7h38 "Fenêtre sur Tour", l'échappée radiophonique d'un écrivain qui aime la parole et le vélo, Christian Laborde.

Floyd Landis avec le maillot jaune lors de la 16e étape du Tour de France 2006, le 19 juillet 2006
Floyd Landis avec le maillot jaune lors de la 16e étape du Tour de France 2006, le 19 juillet 2006
Crédit : JAVIER SORIANO / AFP
Tour de France : la défaillance de Floyd Landis en 2006 à La Toussuire
01:16
Le Service des Sports & La rédaction numérique de RTL

"La Toussuire, c'est du lourd. De la pente qui déchire". Voilà comment Christian Laborde, auteur d'À chacun son Tour, décrit l'ascension vers la célèbre station de sports d'hiver qui attend le peloton pour la 19e étape du Tour de France, vendredi 24 juillet. 
C'est la troisième fois que la Grande Boucle offre cette arrivée au sommet, après une montée de 18 kilomètres à 6,1% de moyenne (1ere catégorie). La première fois, c'était en 2006 et cela avait donné lieu à la défaillance du maillot jaune Floyd Landis.

Pour Christian Laborde, l'Américain était "un coureur rock'n'roll, un lascar à part". Lors de la 16e étape de ce 19 juillet 2006, alors qu'il est leader pour cinq secondes d'avance, Floyd Landis "n'avance plus". Ses concurrents directs, Michael Rassmussen, Carlos Sastre et Oscar Pereiro, son dauphin, sont loin devant. À l'arrivée, il perd 10 minutes et son maillot jaune.

Les bières de Floyd Landis

Sur le chemin de l'hôtel, "il est calé au fond de la voiture, explique Christian Laborde sur RTL. Quelqu'un tape à la vitre : un fan qui veut son maillot jaune. Floyd Landis dit ok, mais contre un pack de bières. Le fan tend les bières. À l'hôtel, Floyd Landis se fait masser, avale des tonnes de pâtes, s'enferme dans sa chambre, loge dans ses oreilles les écouteurs de son walkman et, tout en sirotant des bières, écoute son groupe préféré : ZZ Top".

Le lendemain, sur la 17e étape entre Saint-Jean-de-Maurienne et Morzine, Floyd Landis revit. Christian Laborde raconte : "La cerise refaite, il fait tout sauter et l'emporte au terme d'une échappée en solitaire de 130 kilomètres. Bernard Hinault applaudit et Floyd Landis gagne le Tour". Mais l'Américain est ensuite déclaré positif, justement sur des échantillons de cette 17e étape. Son organisme dépasse le taux autorisé de testostérone, "une hormone contenue... dans la bière".

La rédaction vous recommande
Tour de France 2015 : le parcours
Tour de France 2015 : le parcours
Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/