2 min de lecture Tour de France

Tour de France 2014 : le vingtième grand départ à l'étranger

Le troisième événement sportif le plus regardé au monde va débuter le samedi 5 juillet, depuis Leeds, à 12h10, heure française. Il s'agit du 20e départ à l'étranger de son histoire.

Leeds à trois jours du départ de la 101e édition du Tour de France, le 2 juillet 2014
Leeds à trois jours du départ de la 101e édition du Tour de France, le 2 juillet 2014 Crédit : AFP/E.Feferberg
Guillaume Gorgeu et AFP

Ce n'est pas la première fois que le Tour de France part de l'étranger. Il y a 60 ans, la course était partie d'Amsterdam (1954). Depuis, la Grande boucle a visité 19 villes étrangères. Le départ de Leeds, samedi prochain, est le 20e de la liste, en attendant celui d'Utrecht, aux Pays-Bas, en 2015.

Ce sont en tout neuf pays qui ont profité du grand départ. Ce moment permet à toute une organisation huilée depuis plus de 100 éditions de s'installer et prendre ses marques avant trois semaines de transit de ville en ville, jusqu'à la traditionnelle arrivée finale, sur les Champs-Élysées (depuis 1975).

un départ "inoubliable" à Londres en 2017

Ce n'est pas la seule grande course par étapes à s'exporter. Le Tour d'Italie a organisé 11 grands départs à l'étranger, dont celui de 2014 à Belfast (Irlande). Ces départs se font à la grande satisfaction des pays visités et à l'incompréhension traditionnelle du public français, attaché à l'idée ancestrale d'une course épousant les contours de l'Hexagone.

Pour Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, les organisateurs recherchent "la passion"."Le Yorkshire nous attend de manière extraordinaire. Des maisons sont repeintes en jaune, en blanc avec des pois rouges, des pubs sont débaptisés d'anglais en français, la ferveur et l'enthousiasme sont partout", s'enthousiasme le patron du Tour.

Des millions de spectateurs sur le bord des routes

À lire aussi
Raymond Poulidor, le 15 juillet 1974. Tour de France
Décès de Raymond Poulidor : "On se sent un peu orphelin", confie l'ancien speaker du Tour

Il se souvient d'un départ "inoubliable" de Londres en 2007. "Le chiffre officiel de la police, que nous ne contestons pas, est de 2 millions de personnes sur les 8 kilomètres du prologue et les 180 kilomètres de Londres à Canterbury. Et, à l'époque, il n'y avait pas de champions britanniques sur la route !", s'amuse-t-il.

L'autre facteur, est économique. Le Giro lui aussi a cédé à l'attrait de rentrées financières supplémentaires - le ticket d'entrée est généralement plus élevé à l'étranger - et de perspectives de développement marketing. 

Infographie : le parcours du Tour de France 2014
Infographie : le parcours du Tour de France 2014
Lire la suite
Tour de France Cyclisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants