1 min de lecture Sport

Top 14 : le Champion, c'est Toulouse !

Victorieux de Montpellier (15-10), le Stade Toulousain a souffert pour glaner son 18ème titre de Champion de France samedi au Stade de France. Longtemps menés au score par des Montpelliérains qui disputaient leur première finale en Top 14, les Toulousains ont renversé la vapeur en seconde période grâce notamment à la botte de David Skrela et du jeune Nicolas Bézy. Sacrés en 2008, les joueurs de l'emblématique entraineur Guy Novès récupèrent le Bouclier de Brennus qu'ils pourront étrenner et célébrer pendant un an. Montpellier, finaliste surprise, avait pourtant bien entamé la rencontre avec un essai inscrit d'entrée de match sur un exploit personnel de l'ailier Nagusa. Mais Toulouse, dominateur, profitait des nombreuses fautes héraultaises pour revenir puis passer devant au score à moins de 10 minutes du terme. Fabien Galthié, pour sa première saison à la tête du club héraultais, pouvait quitter la tribune dépité.

Le Stade Toulousain peut fêter son 18ème Bouclier de Brennus, acquis dans la douleur samedi au Stade de France face à Montpellier, battu 15 à 10
Le Stade Toulousain peut fêter son 18ème Bouclier de Brennus, acquis dans la douleur samedi au Stade de France face à Montpellier, battu 15 à 10 Crédit : AFP/L.Bonaventure
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
avec Dimitri Moulins et Patrick Isson

Bouton rugby-revivezlesrencontres

Suivez l'après-match sur RTL :

Ecoutez RTL en direct.

Les Toulousains célèbrent le 18ème Bouclier de Brennus du club de la Ville Rose

Toulouse, malmené dans le jeu et mené au score pendant 70 minutes, a décroché le dix-huitième titre de champion de France de rugby de son histoire en fin de match face à Montpellier (15-10) en tirant profit de la richesse et de l'expérience de son effectif.

Les Rouge et Noir avaient les faveurs de tous les pronostiqueurs après une saison impressionnante, face à un adversaire inexpérimenté. Ils ont failli faire la fortune des parieurs audacieux qui avaient misé sur le "Petit poucet" héraultais.

Longtemps méconnaissables, dominés en conquête et handicapés par la sortie du talonneur William Servat, n'arrivant pas à faire céder la courageuse défense montpelliéraine, balbutiant leurs ballons d'attaque, les Toulousains ont finalement gagné à l'usure.

Montpellier poussé à la faute

La force, la fraîcheur et l'expérience du banc, lancé en masse au retour des vestiaires à l'image de Jean-Baptiste Poux, Vincent Clerc et Florian Fritz, leur a permis de continuer à imposer un rythme élevé, seul moyen pour faire baisser l'intensité physique des Montpelliérains moins bien pourvus.

Les vagues d'attaque toulousaines, bien que pas toujours concluantes, ont contraint les Montpelliérains à reculer et à se mettre régulièrement à la faute. Et offrir en nombre des pénalités que Skrela a eu du mal à convertir.

Comme un symbole, c'est son remplaçant Nicolas Bézy, 20 ans, qui a pris le relais au but pour mettre les siens en tête au tableau d'affichage de deux pénalités (70e, 75e)

Ce titre décroché avec l'ensemble de son groupe reflète la saison du Stade Toulousain, qui a dû jongler avec son riche effectif pour mener de front la Coupe d'Europe -dont il a atteint les demi-finales- et le Championnat, tout en laissant certains de ses internationaux pendant les six semaines du Tournoi des six nations. 

La fiche de match :

A Saint-Denis (Stade de France): Stade Toulousain bat Montpellier 15 à 10 (mi-temps: 3-7)
Le Stade Toulousain champion de France de rugby 
Temps: beau
Vent: tourbillonnant en rafales
Pelouse: excellente
Spectateurs: 77.000 environ
Arbitre: Patrick Péchambert (Périgord-Agenais) 
Les points:
Stade Toulousain: 5 pénalités Skrela (38, 47, 66), Bézy (70, 75)
Montpellier: 1 essai Nagusa (27), 1 transformation Bustos Moyano, 1 drop François Trinh-Duc (41) 
Exclusions temporaires:
Montpellier: Nagusa (34, antijeu), Paillaugue (75, fautes répétées) 
Stade Toulousain: Heymans (Fritz 50) - Caucaunibuca (Clerc 65), Jauzion, Poitrenaud, Médard - (o) Skrela (N. Bezy 68), (m) Doussain - Dusautoir (cap.), Picamoles, Bouilhou (Nyanga 56) - Albacete, Millo-Chluski (Maestri 48) - C. Johnston (Falefa 77), Servat (Lacombe 32), Human (Poux 48)
Entraîneurs: Guy Novès, Yannick Bru, Jean-Baptiste Elissalde 
Montpellier: Thiéry - Nagusa (Berard 58), Mirande (Rees 68), Fernandez, Bustos Moyano - (o) Trinh-Duc, (m) J. Tomas (Paillaugue 65) - Gorgodze, Matadigo, Ouedraogo (cap.) (Bost 68) - Fakaté (De Marco 54), Hancke - Jgenti (Figallo 79), Rofes (Caudullo 54), Figallo (Leleimalefaga 72)
Entraîneurs: Fabien Galthié, Eric Béchu, Didier Bès 

Le STADE TOULOUSAIN en bref 

   Nom du club: Stade Toulousain
   Président: Jean-René Bouscatel
   Manageur général: Guy Novès
   Entraîneurs: Yannick Bru (avants) et Jean-Baptiste Elissalde (arrières)
   Budget: 29,53 millions d'euros 
   Palmarès:
   Champion d'Europe (1996, 2003, 2005, 2010), finaliste (2004, 2008)
   Champion de France (1912, 1922, 1923, 1924, 1926, 1927, 1947, 1958, 1986, 1989, 1994, 1995, 1996, 1997, 1999, 2001, 2008, 2011)
   Coupe de France (1934, 1988, 1993, 1995, 1998) 
   Saison 2010/2011:
   Top 14: 1er de la phase régulière, directement qualifié pour les demi-finales
   82 points, 17 victoires, 1 nul, 8 défaites
   664 pts marqués (2e meilleure attaque)
   485 pts encaissés (3e meilleure défense)
   12 pts de bonus (meilleur résultat à égalité avec Clermont)
   En demi-finale, Toulouse bat Clermont 29 à 6
   En finale, Toulouse bat Montpellier 15 à 10 
   Coupe d'Europe: demi-finaliste (battu 32-23 par le Leinster/IRL) 

Résultat des dix dernières finales du championnat de France de rugby :
  
   2001: Stade Toulousain - Clermont        34 - 22
   2002: Biarritz - Agen                    25 - 22 a.p.
   2003: Stade Français - Stade Toulousain  32 - 18
   2004: Stade Français - Perpignan         38 - 20
   2005: Biarritz - Stade Français          37 - 34 a.p.
   2006: Biarritz - Stade Toulousain        40 - 13
   2007: Stade Français - Clermont          23 - 18
   2008: Stade Toulousain - Clermont        26 - 20
   2009: Perpignan - Clermont               22 - 13
   2010: Clermont - Perpignan               19 -  6
   2011: Stade Toulousain - Montpellier     15 - 10 





 





Lire la suite
Sport Rugby Top 14
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7692413764
Top 14 : le Champion, c'est Toulouse !
Top 14 : le Champion, c'est Toulouse !
Victorieux de Montpellier (15-10), le Stade Toulousain a souffert pour glaner son 18ème titre de Champion de France samedi au Stade de France. Longtemps menés au score par des Montpelliérains qui disputaient leur première finale en Top 14, les Toulousains ont renversé la vapeur en seconde période grâce notamment à la botte de David Skrela et du jeune Nicolas Bézy. Sacrés en 2008, les joueurs de l'emblématique entraineur Guy Novès récupèrent le Bouclier de Brennus qu'ils pourront étrenner et célébrer pendant un an. Montpellier, finaliste surprise, avait pourtant bien entamé la rencontre avec un essai inscrit d'entrée de match sur un exploit personnel de l'ailier Nagusa. Mais Toulouse, dominateur, profitait des nombreuses fautes héraultaises pour revenir puis passer devant au score à moins de 10 minutes du terme. Fabien Galthié, pour sa première saison à la tête du club héraultais, pouvait quitter la tribune dépité.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/top-14-le-champion-c-est-toulouse-vainqueur-de-montpellier-brennus-7692413764
2011-06-05 08:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OBnKUbl28IcTciCG2KYvKg/330v220-2/online/image/2011/0604/7692444046_le-stade-toulousain-peut-feter-son-18eme-bouclier-de-brennus-acquis-dans-la-douleur-samedi-au-stade-de-france-face-a-montpellier-battu-15-a-10.jpg