2 min de lecture Rugby

France-Samoa : des Bleus très convaincants pour leur rentrée

Les hommes de Guy Novès ont parfaitement maîtrisé leur premier test match en dominant les Samoa (52-8) samedi 12 novembre à Toulouse.

Le match France-Samoa le 12 novembre 2016
Le match France-Samoa le 12 novembre 2016 Crédit : AFP
Emeline Le Naour et AFP

Des essais, des intentions de jeu mais de la casse. Le XV de France s'est offert un succès prometteur face aux Samoa (52-8) samedi 12 novembre à Toulouse en ouverture des tests de novembre. Une première prometteuse avant les chocs au Stade de France face à l'Australie, samedi 19 novembre, et la Nouvelle-Zélande, samedi 26 novembre. Deux rencontres qui offriront certainement une toute autre opposition aux Bleus de Guy Novès.

Surtout que le XV de France sera très certainement privé de certains cadre. En premier lieu : le demi d'ouverture François Trinh-Duc, sorti l'avant-bras droit cassé à la 49e minute. Avant lui, le troisième ligne Loann Goujon et le pilier Jefferson Poirot avaient aussi dû céder leur place, blessés. En deuxième période, Kévin Gourdon, un autre troisième ligne, a également dû céder sa place. De quoi noircir un début de tournée internationale pourtant convaincant de la part des Bleus. 

La manière est au rendez-vous

Le niveau et la progression réelle de l'équipe du XV de France devront être jugés après les rencontres face aux vice-champions et champions du monde en titre. Les errances et trous d'air au début de chaque période pourraient coûter beaucoup plus chers. Face aux Samoa, les Bleus n'ont concédé qu'un seul essai, par Reynold Lee-Lo au début du deuxième acte (42e).

Un rappel à l'ordre sans conséquence puisque, pour le retour du sélectionneur Guy Novès en terre toulousaine, les Bleus ont aplati pas moins de sept essais. Une statistique très représentative des intentions de jeu tricolores pendant ces 80 minutes. Mais le résultat et surtout la manière ont été au rendez-vous pour le grand retour à Toulouse du sélectionneur Guy Novès.

Fofana et Vakatawa étincelants

À lire aussi
JO 2020
"On refait le sport" rend hommage à Hubert Auriol et reçoit Laurent Tillie

Les Bleus ont littéralement régalé le public du Stadium, bien assis sur un paquet d'avants en forme et libérant des espaces pour les arrières. Etincelant, Wesley Fofana a plus que convaincu pour son retour au centre, au côté de son coéquipier à Clermont, Rémi Lamerat. Autre grosse satisfaction ? Virimi Vakatawa. L'ailier, véritable star du rugby à VII français, n'avait plus fouler les terrains depuis les Jeux olympiques de Rio. Malgré certaines interrogation, l'ailier a une nouvelle fois éclaboussé la rencontre grâce à sa vitesse, sa puissance et ses appuis en inscrivant pas moins de trois essais.

En première main, en contre ou en attaque placée, les Bleus ont offert un véritable festival. Yoann Huget, Charles Ollivon, Gaël Fickou et le pack des avants, récompensés par un essai de pénalité, ont pris part à ce score fleuve. Les Bleus, si on veut faire la fine bouche, auraient même pu avec encore plus de précision en ajouter quelques autres. Mais les fondations sont bien là.

Une victoire satisfaisante mais surtout très attendue. Guy Novès a notamment pu préparer ce match dans un confort de travail inédit, octroyé par la nouvelle convention signée entre la Fédération et la Ligue. Le sélectionneur attendait de voir si elle allait porter ses premiers fruits ? Cela semble être le cas avec cette large victoire qui vient prolonger le probant succès obtenu en Argentine en juin (27-0) lors du second test, avec une équipe pourtant privée de plusieurs éléments majeurs. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rugby XV de France Toulouse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants