3 min de lecture Révélations

Rugby : Alexandre Dumoulin révèle qu'il est le fils biologique de Marc Cécillon

Le rugbyman Alexandre Dumoulin a révélé dans la presse qu'il était le fils de l'ancien international Marc Cécillon.

Photomontage de Marc Cécillon et d'Alexandre Dumoulin.
Photomontage de Marc Cécillon et d'Alexandre Dumoulin.
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

De plus en plus médiatisé, Alexandre Dumoulin a décidé de prendre les devants. Le trois-quarts centre international du Racing Métro révèle vendredi 30 janvier dans plusieurs journaux qu'il est le fils biologique de l'ancien troisième ligne international Marc Cécillon, qui a purgé une peine de prison pour le meurtre de sa femme.

"Le joueur et son entourage ont décidé d'eux mêmes de briser aujourd'hui 'le secret de Polichinelle', en accord avec son club et le staff de l'équipe de France après avoir prévenu Carole Dumoulin, la maman, Marc Cécillon et l'une des deux filles de ce dernier", déclare, dans L'Équipe, l'agent du joueur, Jérémy Bouhy. Dumoulin ne s'exprime pas lui-même dans les journaux qui révèlent cette information.

Alexandre est en train de devenir un joueur médiatisé, on savait qu'il allait se passer un truc un jour ou l'autre sur les réseaux sociaux

Jérémy Bouhy, agent d'Alexandre Dumoulin
Partager la citation

"Jusqu'à cette semaine, Alexandre Dumoulin avait choisi de ne jamais évoquer publiquement cette ascendance connue de quelques initiés", souligne Le Parisien/Aujourd'hui en France, précisant que le jeune joueur n'avait appris l'identité de son père biologique qu'en 2006, juste avant le procès de ce dernier.

"Alexandre est en train de devenir un joueur médiatisé, on savait qu'il allait se passer un truc un jour ou l'autre sur les réseaux sociaux. Son choix est donc de reconnaître cette situation, ce qui se murmurait dans les soirées rugby et aussi d'arrêter de fantasmer sur le fait qu'il en a souffert", explique à L'Équipe Jérémy Bouhy avant d'ajouter: "Alexandre n'a jamais manqué d'amour avec sa maman et son père adoptif".

Parce que c'est tout de même compliqué. Il a préféré ne pas s'exprimer, et devrait garder le silence sur le sujet à l'avenir

Jérémy Bouhy, agent d'Alexandre Dumoulin
Partager la citation
À lire aussi
rugby
Rugby : France - Nouvelle-Zélande en ouverture de la Coupe du monde 2023

L'annonce, qui fait aussi la Une du journal spécialisé Midi Olympique, a été faite aux journaux "lors d'une rencontre à laquelle le joueur n'a pas participé", précise L'Équipe. "Parce que c'est tout de même compliqué. Il a préféré ne pas s'exprimer, et devrait garder le silence sur le sujet à l'avenir," prévient l'agent du joueur.

Et d'ajouter dans Le Parisien : "il appréhendait de plus en plus la révélation de cette histoire. Mais il sait qu'à long terme ça va quand même le soulager et lui faciliter la vie."

Dumoulin et Cécillon ne se sont jamais rencontrés

Le quotidien rappelle que c'est Carole Dumoulin qui avait révélé cette paternité à l'occasion du procès de Cécillon. Elle avait dit devant le tribunal que Cécillon étant marié, elle ne lui avait "pas demandé de reconnaître l'enfant", selon Le Parisien.

"Il n'y a jamais eu de rencontre physique entre eux (Cécillon et Dumoulin), ni tentative, assure Bouhy dans Le Parisien. Pas de texto, pas de mail non plus. Mais ça ne veut pas dire qu'ils ne se rencontreront jamais."

Deux sélections en équipe de France

Alexandre Dumoulin, âgé de 25 ans, a joué à Bourgoin-Jallieu comme ses pères biologique et adoptif et porte depuis 2011 le maillot du Racing-Métro. Il compte deux sélections en équipe de France et fait partie du groupe appelé à préparer le Tournoi des six nations qui débute, pour le XV tricolore le 7 février contre l'Ecosse.

Marc Cécillon, 55 ans, a fait toute sa carrière à Bourgoin-Jallieu et joué 46 fois, dont 5 comme capitaine, en équipe de France.

En 2008, il a été condamné en appel à 14 années de réclusion criminelle pour le meurtre de son épouse en 2004. Le 7 août 2004, l'ancien joueur, en état d'ivresse, avait tiré sur sa femme avec un revolver .357 Magnum, durant une fête réunissant une soixantaine de personnes. Marc Cecillon est en liberté conditionnelle depuis le 7 juillet 2011.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Révélations Presse Rugby
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants