11 min de lecture David Ferrer

Roland-Garros : revivez Nadal-Ferrer en direct commenté

En battant David Ferrer dimanche en finale de Roland-Garros, Rafael Nadal est devenu le premier joueur de l'ère Open à remporter huit fois les Internationaux de France. Revivez la rencontre commentée.

Rafael Nadal
Rafael Nadal Crédit : AFP/M.Bureau
micro générique
La rédaction numérique de RTL



17h32 : C'est un géant !!!! L'extraterrien remporte face à sa David Ferrer (6-3, 6-2, 6-3) son 8ème Roland-Garros, une première pour un joueur dans un majeur. Il glane aussi une 59ème victoire dans le tournoi, battant le record de Vilas et de Federer. 

40-15 : 2 BALLES DE MATCH !

30-15 : on se rapproche... ça semble inéluctable désormais.

0-15 : ça commence mal avec un revers trop long.

6-3, 6-2, 5-3 : Oh la terrible double faute. Et Rafael Nadal va servir pour le gain du tournoi. 

Av. Nadal : Il faudra en sauver une deuxième.

40-40 : c'est incroyablement sauvé par Ferrer qui trouve une zone improbable en coup droit décroisé.

30-40 : Balle de break pour Nadal

30-30 : quelle violence dans l'impact des coups. Pression sur le petit David.

30-15 : Nadal est sur les talons, pris par les coups de boutoir de son adversaire.

0-15 : qu'est-ce qu'il marche bien aujourd'hui le lasso de Rafa quand il part droit devant. 

6-3, 6-2, 4-3 : Après avoir encore écarté une balle de break, Nadal continue sa course en tête dans cette manche. On sent qu'il s'en faut de très peu pour que Ferrer revienne dans ce match.

Av. Nadal : bien sauvée cette balle, et Rafa sert fort le poing.

30-40 : Balle de break pour Ferrer, c'est mérité parce que c'est lui qui tente et qui créé désormais.

30-30 : ooh la réponse de Nadal, qui lâche encore une mule en coup droit long de ligne. Impressionnant.

15-30 : L'abnégation du Cobra qui continue à frapper quelque soit le score.

6-3, 6-2, 3-3 : Mené 0-30, David fait finalement son jeu, et il fortement encouragé désormais par le Chatrier.

30-30 : Quel coup droit de Ferrer qui fait mal quand il avance comme ça.

0-30 : Petit échange de sourrires entre les deux joueurs. Ferrer a été gêné par une blague venant du public lors du lancer de balle.

0-30 : une faute en coup droit, une en revers, et danger sur le service de l'Espagnol.

6-3, 6-2, 3-2 : Le roi de la terre-battue reste en tête sur un jeu où il a passé 4 premières du même côté avec notamment deux aces, ses quatrième et cinquième.

30-15 : Nadal sert beaucoup mieux dans ce jeu. Un ace et une excellente première. Il faut ça en ce moment pour calmer le plus âgé des deux joueurs.

6-3, 6-2, 2-2 : Ferrer réalise le jeu et relance ce troisième set.

30-0 : Ferrer tient bien l'échange avec son revers, il se décale bien en plus en coup droit pour conclure d'une frappe décroisée.

L'interruption n'a pas duré, le combat peut reprendre.

17h02 : Le match est interrompu par la pluie. Mais le Philippe Chatrier n'est pour l'instant pas bâché et les joueurs restent sur leur chaise.

6-3, 6-2, 2-1 : La première est incroyablement sauvée d'une demi-volée gagnante exceptionnelle en coup droit. Mais sur la deuxième, Nadal commet la faute et offre le débreak à son compatriote. 

0-40 : 3 balles de break pour le Cobra qui ne lâche toujours rien.

0-30 : Rafa commet sa 3ème double faute.

6-3, 6-2, 2-0 : Nadal prend le service d'entrée d'une volée bien claquée.

15-40 : Deux balles de break d'entrée pour le Majorquin.

0-15 : Quel courage affiché par David Ferrer, mais la présence de Rafa est trop imposante en ce moment.

Les statistiques du 2ème set : % 1ère balle / Aces / % de points gagnés derrière la 1ère / Coups gagnants / Fautes directes
Nadal : 58% / 2 / 68% / 16 / 10
Ferrer : 53% / 0 / 61% / 11 / 14


6-3, 6-2, 1-0 : Jeu blanc

40-0 : Rafa tranquille sur sa première mise en jeu du set.

6-3, 6-2 : Nadal empoche cette deuxième manche. On voit mal ce qu'il pourrait l'empêcher de remporter un 8ème sacre à Roland-Garros.

0-40 : deux doubles faute consécutives et 3 balles de set !

0-30 : Nadal a deux points du set.

6-3, 5-2 : Superbe attaque du Cobra bien conclue au filet.

15-40 : Petite tranche de Nadal, suivie d'une double faute, deux balles de break pour Ferrer.

Avant de servir pour le set, un individu rentre sur le court avec un fumigène. La sécurité, diablement efficace, l'a intercepté sur le champ. Il ne verra pas la fin de la finale. 

6-3, 5-1 : Et c'est fait, double break pour Nadal !

Egalité : et une troisième. 

40-40 : David Ferrer se décale et balance des coups droits ravageurs, les deux opportunités sont écartées. 

15-40 : Nadal est injouable aujourd'hui, deux balles de double break.

15-30 : Mais David ne lâche rien, gros coup droit plein champ.

0-30 : le rouleau compresseur continue. 

6-3, 4-1 : Nadal remporte finalement sa mise en jeu mais quel match entre les deux Espagnols.

Egalité : Incroyable ! Un échange de titans, le plus long depuis le début du match avec 29 coups, conclu d'un passing croisé côté revers par Nadal.

Av. Ferrer : il faudra en écarter une quatrième.

Nouvelle Egalité !

Av. Ferrer : troisième balle de débreak dans ce jeu.

Av. Nadal : Ouh le coup droit joué dans le contre-pied. Énorme.

30-40 : ça joue parfaitement des deux côtés. La première est très bien sauvée.

15-40 : 2 balles de débreak pour Ferrer qui rentre dans le court et agresse son adversaire. C'est tout simplement somptueux.

15-30 : Amortie suivie d'un passing croisé parfait. Petite opportunité pour le Valencian.

0-15 : David continue de créer. Après un retour surpuissant, il dépose une jolie amortie de revers.

6-3, 3-1 : Ferrer remporte finalement sa mise enjeu. Que de hargne et de volonté dans ce combat.

Av. Nadal : deuxième balle de break de Nadal dans ce jeu.

Egalité : Les deux hommes se retrouvent au filet et après une volée réflexe, Nadal lobe son adversaire puis pose une volée amortie très bien touchée.

Av. Ferrer : Balle montante, le Cobra attaque tout. Même dominé, Ferrer impressionne.

40-30 : Ferrer s'accroche, ce jeu pourrait lui faire du bien.

15-15 : Nadal se tape la tête pour avoir raté un coup pourtant compliqué. Il veut remporter tous les points.

6-3, 3-0 : Jeu blanc pour l'Espagnol qui a mis là un gros coup au moral de son compatriote.

30-0 : Nadal fait un festival en ce moment alors que quelques gouttes de pluie font leur apparition sur le court Philippe Chatrier.

6-3, 2-0 : C'est trop fort pour le trentenaire. Rafa libère son lasso en coup droit et fait le break.

30-40 : Boum ! Pour déborder Ferrer, Nadal lâche un revers surpuissant le long de la ligne. Balle de break.

Les statistiques du 1er set : % 1ère balle / Aces / % de points gagnés derrière la 1ère / Coups gagnants / Fautes directes
Nadal : 78% / 1 / 67% / 11 / 9
Ferrer : 71% / 1 / 55% / 7 / 12


6-3, 1-0 : Nadal s'en sort et fait la course en tête dans cette deuxième manche.

Egalité : Le Valencian est plus créatif, il tente des choses. Mais quel revers long de ligne il faut sortir pour déborder le Taureau de Manacor.

40-40 : Mais quand la première passe, Ferrer est trop loin de sa ligne pour tenir.

30-40 : Ferrer prend encore sa chance sur les petites deuxième de son adversaire. Il se procure logiquement une balle de break d'entrée.

15-30 : Après un bon service, Nadal sert le poing, il sait que Ferrer pourrait vite se relancer dans cette finale.

0-30 : deux énormes fautes en coup droit du septuple vainqueur du tournoi.

6-3 : Première manche Nadal remportée 6 jeux à 3. Ferrer est loin d'avoir démérité mais reste inférieur à son cadet dans les moments cruciaux. C'est son premier set concédé dans le tournoi.

15-40 : deux balles de set obtenue sur une deuxième double faute.

0-30 : deux mauvais choix en revers. Attention Nadal n'est plus qu'à deux points du set.

5-3 : Rafa s'en sort finalement et confirme cette fois le break.

Av. Nadal : Ferrer se fait surprendre sur la deuxième, jouée plein coup droit.

Egalité : Le lasso en coup droit ce met en place, c'est ce qu'on appelle sauver une balle de break.

Av. Ferrer : L'Espagnol continue de prendre sa chance. Après un revers gagnant et une montée bien réalisée où Nadal rate le lob, il obtient une balle de débreak.

40-30 : Exceptionnel cette longueur malgré la défense du Cobra. C'est conclu sur un beau coup droit décroisé.

30-30 : Le retour s'envole après la première, dommage il était dessus.

15-30 : Très belle défense de "Ferru".

15-15 : Nadal refuse de reculer et impose sa cadence. Après plusieurs longues courses latérales, ça devient trop dur pour Ferrer.

0-15 : en deux coups de raquette, Ferrer met Nadal à 3 mètres de la balle. Deux coups droits extraordinaires.

4-3 : Le Majorquin prend pour la deuxième fois la mise en jeu adverse sur un fantastique passing de revers court-croisé.

Av. Nadal : faute en longueur et troisième balle de break dans ce jeu.

40-40 : et la deuxième également. 

30-40 : La première est bien défendue.

15-40 : Nadal retrouve de l'intensité dans les frappes et obtient 2 nouvelles balles de break.

15-15 : première double faute de la partie.

15-0 : que d'efforts pour le contenir ! Mais Ferrer les fait volontiers, et sur une amortie un peu longue, il se jette dans la balle et trouve une zone intouchable.

3-3 : très bon jeu de Rafa qui recolle grâce à un jeu blanc, le premier du match pour lui.

40-0 : bon service plein coup droit.

30-0 : le Majorquin impose sa puissance en coup droit. Difficile de tenir la cadence en face.

2-3 : Nadal commet encore une petite faute en revers et voilà que le Valencian reprend la course en tête.

40-30 : bel enchaînement après le service slicé en frappant fort de l'autre côté.

30-30 : Ferrer décide de prendre le filet à contre-temps, mais sa volée est manquée et Nadal se précipite. Mais il rate son passing de peu.

15-15 : la 6ème pour David Ferrer.

15-0 : c'est déjà la 7ème faute directe commise par Rafael  Nadal.

2-2 : Débreak de Ferrer ! Au terme du plus long rallye du match, Nadal rate en revers. Le match est lancé !

Av. Ferrer : L'Espagnol fait pour la première fois mal avec son coup droit. Après l'amortie, son passing de revers est parfait le long de la ligne.

40-40 : Ferrer prend sa chance en retour, ça sort de peu. 

30-40 : et encore une faute très étonnante de Nadal, pas en danger. Balle de de débreak.

30-30 : et deux de Rafa qui manque un peu de concentration...

30-0 : fautes en coup droit cette fois..

2-1 : Le plus jeune des Espagnols fait une meilleure entame et oblige Ferrer à forcer. Jeu de service très mal négocié et Nadal fait logiquement le break.

15-40 : 2 balles de break Nadal ! 

15-30 : une faute directe de chaque côté et première opportunité pour Nadal.

0-15 : Oh la demi-volée du Majorquin ! On le croyait pris sur le passing croisé de son adversaire. Mais le coup de patte est sublime.

1-1 : Rafa revient à un jeu partout.

40-15 : et première grosse bâche en coup droit du tenant du titre qui avait tout le terrain ouvert.

40-0 : premier gros échange entre les deux hommes. C'est Nadal qui se procure une balle courte et réalise une superbe amortie.

30-0 : Deux premières bien claquées que Ferrer ne ramène pas, ça démarre doucement.

0-1 : Une excellente première et un ace, jeu blanc pour le Valencian.

15-0 : le premier point pour Ferrer après un long rallye déjà. 

0-0 : C'est David Ferrer qui commencera au service.

15h11 : Cédric Mourier, l'arbitre de chaise français de cette finale annonce la fin de l'échauffement. Ça va pouvoir commencer.

Rafa vise un 8ème titre en 9 ans Porte d'Auteuil. Pour Ferrer, c'est sa première finale dans un tournoi du Grand Chelem. Pour en arriver là, le Cobra a notamment éliminé 4 Espagnols de son tableau, passant ses 6 tours sans perdre le moindre set. Nadal a eu plus de mal, lâchant un set lors de ses deux premiers tours contre Daniel Brands et Martin Klizan. Il a ensuite eu besoin de 5 sets et 4h37' pour sortir Novak Djokovic en demi-finale.

15h04 : Le protocole photo et toss est terminé, l'échauffement va pouvoir commencer. Le Taureau fonce derrière sa ligne de fond pour aller chercher ses balles. 

À lire aussi
Novak Djokovic en finale de Roland Garros 2016 Roland-Garros
Roland-Garros : Novak Djokovic en finale face à Andy Murray

15h00 : Bonjour et bienvenue sur RTL.fr pour vivre la finale du tableau masculin des Internationaux de France. Rafael Nadal affronte son compatriote David Ferrer. Les deux joueurs font leur entrée sur le court. 
Est-il imaginable que David Ferrer réussisse là où Novak Djokovic a échoué ? Là où, en 9 participations, seul Robin Soderling a triomphé ? Bien difficile à croire quand on connait la série de l'intéressé face à ses compatriotes espagnols: Nadal reste sur une série de 12-0 face à des joueurs hispaniques. Et encore, pas sûr que la défaite contre Verdasco sur la terre-battue bleue de Madrid compte beaucoup dans sa tête.

Trois raisons d'y croire

Surtout, "Ferru" est l'une des victimes favorites de l'ogre de l'ocre. Menant 19-4 dans leurs confrontations directes, Nadal ne lui a d'ailleurs laissé que 12 petits jeux dans leurs deux duels à Roland-Garros. Son manque de puissance au service et en coup droit ont fait de leur demi-finale, l'an passé, une simple formalité pour Nadal.

Sauf que le Valencian, sous-estimé tout au long de sa carrière, a changé de statut depuis l'année dernière. Rafa le sait : "Celui qui ne respecte pas David comme étant l'un des meilleurs joueurs du monde n'a rien compris. Quand je lisais avant sa demie qu'il était un bon tirage pour Tsonga... Affronter David au meilleur des cinq sets sur ocre c'est très dur. S'il y a bien quelqu'un qui a mérité de disputer une finale en Grand Chelem, c'est lui", a-t-il dit.

La finale Nadal - Ferrer
La finale Nadal - Ferrer Crédit : Idé

Celui qui ne respecte pas David comme étant l'un des meilleurs joueurs du monde n'a rien compris

Rafael Nadal
Partager la citation

Cette année, Ferrer n'a pas perdu le moindre set depuis le début de cet exercice 2013 Porte d'Auteuil. Alors l'inverse, et c'est la première raison d'y croire, Nadal a gâché beaucoup d'énergie physique et surtout mentale lors de son combat face à Novak Djokovic vendredi. 4h37' dans les pattes et dans la tête, ça devrait forcément se faire ressentir pour un joueur "seulement en train de revenir à son meilleur niveau". Et ses derniers duels contre le Cobra en Masters 1000 ont prouvé que Rafa n'était pas encore redevenu le matador en défense.

La rédaction vous recommande

Une terre humide

Deuxième argument qui plaide en faveur de Ferrer : la météo. La terre sera humide et lourde ce dimanche bien loin du temps sec de la deuxième semaine, où Nadal s'est senti beaucoup plus à l'aise qu'en première, lâchant à la surprise générale un set contre Daniel Brands, puis contre Martin Klizan

Dernier point et il est de taille : le David opposé au Goliath de la terre est dans une forme resplendissante. Nadal devra donc aller chercher ce match s'il veut devenir le joueur à remporter le plus de match à Roland-Garros (avec 59, il dépasserait Vilas et Federer). 

Surtout, il serait le joueur le premier joueur à gagner un tournoi du Grand Chelem huit fois. Mais ça, on ne veut pas en entendre parler côté Majorquin : "Je ne me sens pas favori, je me sens finaliste. Je suis arrivé là en améliorant mon niveau de jeu, mais David n'a pas perdu un set et il va me pousser à ma limite. Face à lui, il faut faire le match parfait. Je vais faire de mon mieux pour ce qui sera un grand jour du sport espagnol."

Roland-Garros : palmarès et dotations
Roland-Garros : palmarès et dotations Crédit : IDE
La rédaction vous recommande
Lire la suite
David Ferrer Rafael Nadal Roland-Garros
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants