4 min de lecture Cyclisme

Retournements sportifs : les plus grands exploits

EN IMAGES - Menés 8-1, les Américains d'Oracle Team USA ont finalement remporté la 34e Coupe de l'America 9 à 8. Retour sur quelques-uns des plus grands retournements de l'histoire du sport.

David Trezeguet signe le but en or face à l'Italie en 2000
David Trezeguet signe le but en or face à l'Italie en 2000 Crédit : AFP/P.Hertzog
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

En remportant la 34e Coupe de l'America mercredi à San Francisco après avoir été menés 8 à 1 par Emirates Team New Zealand, les Américains d'Oracle Team USA ont ajouté une nouvelle ligne aux retournements de situation les plus incroyables.

France - Italie, finale de l'Euro 2000

L'Italie mène 1-0 depuis la 55e minute grâce à Marco Delvecchio. Le temps réglementaire est presque terminé et dans les loges italiennes le champagne est déjà débouché quand Sylvain Wiltord égalise, au bout de 4 minutes de temps additionnel. En prolongation, David Trezeguet offre la victoire aux Bleus grâce à un but en or à la 102e minute. 

David Trezeguet signe le but en or face à l'Italie en 2000
David Trezeguet signe le but en or face à l'Italie en 2000 Crédit : AFP/P.Hertzog

Liverpool - Milan AC, finale de Ligue des champions 2005

Mené 3-0 à la mi-temps par le Milan AC après un but dès la 52e seconde de jeu de Maldini puis un doublé de Crespo, le Liverpool de l'Espagnol Rafael Benitez renverse les pronostics en seconde mi-temps et revient à 3-3 en l'espace de 6 minutes grâce à Gerrad, Smicer et Xabi Alonso. Les Reds s'imposent finalement aux tirs au but. 

À lire aussi
Quatre membres de l'équipe Astana sur le Tour de France le 9 juillet 2018 à Cholet cyclisme
VIDÉO - Quand l'équipe cycliste Astana s'essaye au rap
Steven Gerrard et Rafael Benitez avec Liverpool en 2005
Steven Gerrard et Rafael Benitez avec Liverpool en 2005 Crédit : AFP/M.Ozer

Manchester United - Bayern Munich, finale de Ligue des champions 1999

Mené 1-0 depuis la 6e minute sur un but de Mario Basler, Manchester United inscrit deux buts dans les arrêts de jeu pour arracher la victoire (2-1) face au Bayern Munich en finale de la Ligue des champions. Teddy Sheringham égalise d'abord après un corner mal dégagé. Trois minutes plus tard, Ole Gunnar Solskjaer trompe Oliver Kahn une deuxième fois, sur la dernière action de jeu.

Marseille - Montpellier, 3e journée du championnat de France 1998-1998

Le 22 août 1998, l'Olympique de Marseille reçoit Montpellier. En vingt minutes, les visiteurs inscrivent quatre buts, devant les yeux médusés des 56.000 spectateurs massés dans le Stade Vélodrome. Les Phocéens reviennent dans la partie grâce à Florian Maurice, qui marque à la 61e minute de jeu. Le doublé de Christophe Dugarry (64e et 71e minutes) relance totalement l'OM, qui égalise à dix minutes de la fin du match grâce à Eric Roy. A la dernière minute du temps règlementaire, Laurent Blanc inscrit le cinquième but marseillais sur penalty.

Marseille-Montpellier 1998 : un match complètement fou
Marseille-Montpellier 1998 : un match complètement fou Crédit : AFP/B.Horvat

Lendl - McEnroe, finale de Roland-Garros 1984

John McEnroe, N.1 mondial, est invaincu depuis le début de la saison en arrivant à Roland-Garros. En finale, contre le Tchèque Ivan Lendl, déjà battu quatre fois en finale d'un grand chelem, il mène 2 sets à 0 (6-3, 6-2) et 3-1 dans le 3e. Sa première victoire Porte d'Auteuil se dessine. Mais Lendl revient et gagne le set 6-4 avant d'empocher les deux derniers 7-5. McEnroe ne gagnera jamais Roland-Garros.

Agassi - Medvedev, finale de Roland-Garros 1999

Andre Agassi est opposé à Andrei Medvedev pour tenter de s'octroyer enfin le dernier grand titre qui lui manque. L'Américain se retrouve vite mené deux sets à rien. Il frise la correctionnelle au troisième acte mais parvient à retourner la situation pour battre l'Ukrainien en cinq manches (1-6, 2-6, 6-4, 6-3, 6-4).

Andre Agassi en larmes sur le court central de Roland-Garros
Andre Agassi en larmes sur le court central de Roland-Garros Crédit : AFP/T.Coex

France - Russie, finale de la Coupe Davis 2002

A Paris, France et Russie sont à égalité 2 points à 2 et c'est le dernier simple, décisif, entre Paul-Henri Mathieu et Mikhail Youzhny, tous deux 20 ans. Mathieu empoche les deux premiers sets 6-3, 6-2 puis perd le troisième 6 jeux à 3. Mais il se reprend dans le 4 set, et à 5-4 il se retrouve même à deux points du match. Youzhny revient encore, et s'impose 7-5 dans ce 4e set avant de plier le match 6-4 dans le dernier set. Jamais une équipe menée 2 sets à 0 dans le 5e match d'une finale de Coupe Davis ne s'était imposée. 

France - Nouvelle-Zélande, demi-finale du Mondial 1999 de rugby

A Twickenham, le temple du rugby anglais, la Nouvelle-Zélande mène 24-10 à la 45e minute contre la France. En 30 minutes, les Bleus marquent 33 points, dont 18 points de Lamaison. La France s'impose 43-31 mais perdra ensuite la finale contre l'Australie.

Christophe Dominici face aux All Blacks en 1999
Christophe Dominici face aux All Blacks en 1999 Crédit : AFP/J-L.Gautreau

Lemond - Fignon, Tour de France 1989

A la veille de la dernière étape, Laurent Fignon, vainqueur du Giro quelques semaines auparavant, est en jaune, avec 50 secondes d'avance sur l'Américain Greg Lemond. Le doublé lui semble promis, personne ne voit comment le Français pourrait perdre sa tunique sur un contre-la-montre de 24,5 km entre Versailles et Paris. L'Américain signe pourtant l'exploit, et Fignon perd le Tour pour 8 petites secondes. Le plus petit écart de l'histoire de la Grande Boucle. 

Greg Lemond et Laurent Fignon sur le podium du Tour de France 1989
Greg Lemond et Laurent Fignon sur le podium du Tour de France 1989 Crédit : AFP

Hamilton - Massa, GP du Brésil 2008

Le Brésilien Felipe Massa, à domicile, franchit la ligne d'arrivée et remporte le Grand Prix du Brésil. Le Britannique Lewis Hamilton, qui doit finir 5e au pire pour être champion du monde, n'est que 6e. On exulte dans le stand Ferrari. Mais pendant quelques secondes seulement. Dans le dernier virage, Hamilton dépasse la Toyota de Timo Glock et finit 5e sur le fil. Felipe Massa n'a jamais été champion du monde. 

Buffalo - Houston, championnat de football américain 1993

Les Oilers de Houston mènent 35-3 au début de la seconde période, mais le quarterback des Buffalo Bills se réveille. Frank Reich offre cinq touch-downs à ses partenaires et les Bills l'emportent 41-38 en prolongation. Ce match est désormais connu sous le label "The Comeback".

Nate Odomes avec les Buffalo Bills en 1993
Nate Odomes avec les Buffalo Bills en 1993 Crédit : AFP/J.Haynes

Toronto - Détroit, Stanley Cup 1942

La finale du championnat nord-américain de hockey se joue au meilleur des sept matches. Les Red Wings de Détroit mènent 3 à 0 et sont donc à un point du titre. Mais les Maple Leafs de Toronto remportent les quatre matchs suivants et décrochent le titre NHL. Ce scenario est resté unique dans l'histoire de la Stanley Cup. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Football Formule 1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7764818562
Retournements sportifs : les plus grands exploits
Retournements sportifs : les plus grands exploits
EN IMAGES - Menés 8-1, les Américains d'Oracle Team USA ont finalement remporté la 34e Coupe de l'America 9 à 8. Retour sur quelques-uns des plus grands retournements de l'histoire du sport.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/retournements-sportifs-les-plus-grands-exploits-7764818562
2013-09-26 13:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5UQRVDK-TG8b-rIH66EFNQ/330v220-2/online/image/2013/0926/7764819349_david-trezeguet-signe-le-but-en-or-face-a-l-italie-en-2000.jpg