2 min de lecture Tennis

Présidentielle, paternité, Coupe Davis... Jo-Wilfried Tsonga se confie

INVITÉ RTL - Papa depuis fin mars, le tennisman de 32 ans, numéro 1 français et 11 mondial, est revenu sur les prochaines échéances qui l'attendent, ainsi que celle du pays, jeudi 4 mai.

CHOQUET_245x300 L'Homme du jour Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Présidentielle, paternité, Coupe Davis... Jo-Wilfried Tsonga se confie Crédit Image : NSJsport/Shutterstock/SIPA | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et Marc-Olivier Fogiel

À un peu plus de trois semaines de l'édition 2017 de Roland-Garros (28 mai-11 juin), c'est d'abord en tant que parrain d'une initiative ayant pour but d'emmener des enfants de 8 à 12 en vacances que Jo-Wilfried Tsdonga était l'invité de Marc-Olivier Fogiel, jeudi 4 mai. Il s'agit du "Village Kinder", fondé en 2009 à Temple-sur-Lot, dans le Lot-et-Garonne.

L'expérience de la paternité est l'autre actualité du moment pour le tennisman de 32 ans. "J'étais déjà très comblé, je le suis encore plus, explique le numéro 1 français. Au départ on se dit que ça va être chouette, mais quand ça arrive ce n'est pas chouette, c'est extraordinaire. Je me régale et j'espère que je vais être capable de lui ramener des trophées à la maison".

À l'arrêt durant un mois de mi-mars à mi-avril, juste avant la naissance de son garçon puis le temps que tout rentre dans l'ordre (Shugar est né avec quatre semaines d'avance et a été placé sous assistance respiratoire), Tsonga s'entraîne désormais normalement. Il assure ne pas avoir "perdu grand chose" et se projette sur la suite de la saison, avec un double objectif : "vraiment bien jouer au tennis et surtout pouvoir contribuer à qualifier l'équipe de France pour la finale de Coupe Davis". 

"J'ai l'habitude de donner mon avis : je suis pour les différences

Jo-Wilfried Tsonga interrogé sur la Présidentielle
Partager la citation
À lire aussi
Rafael Nadal  remporté son 12ème titre à Roland Garros le 10 juin 2019 tennis
Les actualités de 7h30 - Nadal à Roland-Garros : "J''arrive pas à trouver des adjectifs", dit Forget

Ce sera du 15 au 17 septembre face à la Serbie de Novak Djokovic sur la terre battue de Villeneuve-d'Ascq. Le seul Français à avoir atteint les quarts de finale dans les quatre tournois du Grand Chelem dans l'ère Open (depuis 1968) tient à balayer toute polémique : il est de nouveau entièrement disponible pour Yannick Noah et se réjouit de "se tirer la bourre" avec les autres joueurs pour décrocher sa place.

Enfin, à trois jours du deuxième tour de l'élection présidentielle, Tsonga ne se dérobe sans toutefois ne citer personne. "J'ai l'habitude de donner mon avis : je suis pour les différences. Chacun est libre de choisir. Je pense que tout le monde imagine très bien ce que je pense de tout ça, et l'importance d'aller aux urnes dimanche".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tennis Jo-Wilfried Tsonga Roland-Garros
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788407235
Présidentielle, paternité, Coupe Davis... Jo-Wilfried Tsonga se confie
Présidentielle, paternité, Coupe Davis... Jo-Wilfried Tsonga se confie
INVITÉ RTL - Papa depuis fin mars, le tennisman de 32 ans, numéro 1 français et 11 mondial, est revenu sur les prochaines échéances qui l'attendent, ainsi que celle du pays, jeudi 4 mai.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/presidentielle-paternite-coupe-davis-jo-wilfried-tsonga-se-confie-7788407235
2017-05-04 19:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OcYx_lY76aYYOyolHvAqnQ/330v220-2/online/image/2017/0504/7788407293_jo-wilfried-tsonga-a-monte-carlo-en-avril-2017.jpg