1 min de lecture États-Unis

NBA : insulté par Rajon Rondo, l'arbitre Bill Kennedy révèle son homosexualité

Un arbitre du ,championnat nord-américain de basket a fait son "coming-out" lundi 14 décembre, 11 jours après avoir été traité de "pédé" par le meneur des Sacramento Kings, suspendu pour un match.

Rajon Rondo et Rudy Gay avec les Kings de sacramento le 7 octobre 2015
Rajon Rondo et Rudy Gay avec les Kings de sacramento le 7 octobre 2015 Crédit : AFP/C.Petersen
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

"Tu es un pédé, un putain de pédé Billy". Voici les insultes que Rajon Rondo a proféré à l'attention de l'arbitre Bill Kennedy lors d'un match entre Sacramento et Boston le 3 décembre à Mexico, d'après le rapport d'après-match consulté par le site Yahoo Sports. Le meneur des Kings, ancien joueur des Celtics, venait d'être exclu après une deuxième faute technique. Pour ces mots, il a écopé vendredi 11 décembre d'un match de suspension. Trois jours plus tard, il s'est défendu sur son compte Twitter d'être hostile à la communauté homosexuelle : "J'ai  tenu ces propos car j'étais en colère et frustré. Ils ne reflètent en aucun cas mes sentiments à l'égard de la communauté LGBT, je ne voulais blesser personne", a assuré Rondo.

Juste avant ces excuses, Bill Kennedy avait officialisé son homosexualité. "Je suis fier d'être un arbitre NBA et je suis fier d'être un homme gay", a déclaré l'arbitre de 49 ans à Yahoo Sports, devenant ainsi le deuxième "sifflet" à faire son "coming-out" dans le championnat nord-américain de basket après Violet Palmer en 2014. Cette prise de position a été salué par le patron de la NBA, Adam Silver : "Je soutiens de tout mon cœur Bill qui a pris la décision de vivre sa vie avec fierté et esprit d'ouverture (...) Notre championnat a fait beaucoup de progrès, mais nous devons encore travailler pour que tout le monde soit traité avec respect et dignité".

L'arbitre Bill Kennedy et le joueur des New Orleans Pelicans Anthony Davis le 31 octobre 2015
L'arbitre Bill Kennedy et le joueur des New Orleans Pelicans Anthony Davis le 31 octobre 2015 Crédit : AFP/S.Revere

Les dirigeants de Sacramento ont, eux, condamné l'attitude de Rondo. "Les déclarations de Rajon étaient offensantes et manquaient totalement de respect, nous condamnons avec véhémence toute forme de discrimination", a indiqué le manager général des Kings, Vlade Divac. "Au nom des Sacramento Kings, je présente toutes nos excuses à Bill Kennedy", a de son côté déclaré le propriétaire de l'équipe, Vivek Ranadivé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis NBA Basket
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants