1 min de lecture Laure Manaudou

Natation : Laure Manaudou, clap de fin mercredi au Grand Journal ?

Laure Manaudou, la plus grande championne de la natation française, a donné rendez-vous mercredi soir (19h30) sur le plateau du Grand Journal de Canal Plus où elle annoncera sa retraite sportive, après une carrière écrite durant plus de 10 ans et riche de 96 médailles. La nageuse a d'ores et déjà écrit sur son compte Twitter "Today is the day" ("C'est le grand jour").

Laure Manaudou en novembre 2012 à Chartres
Laure Manaudou en novembre 2012 à Chartres Crédit : AFP/E.Fefferberg
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Isabelle Lange

Le tweet de Laure Manaudou :
"Today is the day" annonce Laure Manaudou

L'arrêt de sa carrière est de très loin l'hypothèse la plus probable

La plus grande nageuse française de tous les temps mettra fin à plusieurs semaines d'attente concernant la suite à donner à sa carrière après une première retraite prise en septembre 2009 et un come-back en compétition deux ans plus tard. L'arrêt de sa carrière est de très loin l'hypothèse la plus probable. D'abord parce que la nageuse, aujourd'hui âgée de 26 ans, a tout gagné. Elle a collecté 22 titres, internationaux et nationaux (grand et petit bassin) pour un total de 96 médailles. 

Elle est devenue la première Française championne olympique en natation,  aux JO-2004 à Athènes sur 400 m libre alors qu'elle n'avait que 17 ans, et son talent fou lui a permis d'engranger aussi trois couronnes mondiales et 18 sacres européens. Elle a battu 7 records du monde, 15 records d'Europe et 78 records de France (petit et grand bassin). Elle n'avait que 14 ans quand elle s'est appropriée sa première marque nationale sur 50 m dos. 

"C'est un talent brut et incroyable", explique son entraîneur de janvier à août 2008, Lionel Horter, qui vient d'être nommé DTN.  "Ce que je l'ai vu faire pendant huit mois était hors-normes. C'était quelqu'un de très dure avec elle-même et parfois avec les autres. Et, c'est paradoxal, mais quelqu'un en même temps d'attachant, doux et extrêmement gentil. Je ne crois pas avoir vu ailleurs une personnalité à tiroirs à ce point". 
   
Peu de souci à se faire pour sa reconversion

Outre toutes les glorieuses récompenses, la fille d'Ambérieu a réalisé son rêve de participer aux Jeux Olympiques avec son frère cadet Florent Manaudou, couronné à la surprise générale sur 50 m libre l'été dernier à Londres, mais aussi celui de briller devant son public dans une compétition internationale. Ce fut à Chartres fin novembre pour les Championnats d'Europe en petit bassin. 

Alors même si son mentor pendant 7 ans, Philippe Lucas, avait souligné récemment qu'elle aurait pu être trois fois Championne Olympique, Laure Manaudou a d'autres priorités en la personne de sa petite fille de 2 ans, Manon, qu'elle a eue avec son compagnon, le nageur Frédérick Bousquet. Et peut-être aussi le souhait de lui donner un petit frère ou une petite soeur. 
   
A côté de tout cela, Laure Manaudou a peu de souci à se faire pour sa reconversion. L'égérie multiplie les contrats pour porter à 800.000 euros ses revenus annuels. "J'espère qu'elle restera proche de la natation. Les Jeux ont été la marche supplémentaire qu'elle a fait franchir à tout le monde. C'est un magnifique porte-bonheur", souhaite Horter.  

Lire la suite
Laure Manaudou Sport Natation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants