2 min de lecture Cyclisme

Le cycliste Michele Scarponi, victime d'un accident à l'entraînement, est mort

Le cycliste italien, vainqueur du Tour d'Italie en 2011, est décédé ce samedi 22 avril après avoir été percuté par un camion lors d'une sortie d'entraînement.

Michele Scarponi, à gauche, rigole avec Vincenzo Nibali
Michele Scarponi, à gauche, rigole avec Vincenzo Nibali
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Le monde du cyclisme est en deuil. Le cycliste italien Michele Scarponi est décédé ce samedi 22 avril dans un accident de la route. Celui qui avait remporté le Giro en 2011 a été percuté par un camion lors d'une sortie d'entraînement en Italie. "Notre coureur Michele Scarponi est mort ce matin alors qu'il s'entraînait sur son vélo près de son domicile à Filottrano. Michele a été renversé par un van à un carrefour", a écrit sa formation, Astana, dans un communiqué.

Mais la formation kazakhe ne s'est pas arrêtée là et a rendu hommage à son coureur : "Nous perdons un grand champion et un homme à part, qui souriait en toute situation. Il était une référence et un repère pour tout le monde au sein de l'équipe Astana".

Vainqueur du Giro en 2011

Michele Scarponi était en pleine préparation pour le Tour d'Italie, qui débutera le 5 mai en Sardaigne. Après le forfait pour blessure de Fabio Aru, il devait être le leader de l'équipe Astana sur l'épreuve. Une course qu'il connaissait particulièrement bien et qu'il avait remporté en 2011, après le déclassement de l'Espagnol Alberto Contador pour dopage. Trois fois quatrième du Giro (2010, 2012 et 2013), il n'avait jamais brillé sur le Tour de France, avec une 24e place comme meilleur résultat en 2012.

Professionnel depuis 2002, père de deux jeunes jumeaux, le cycliste italien de 37 ans s'était illustré par ses qualités de grimpeur. Mais sa carrière sera également entachée d'une affaire de dopage avec une suspension de 18 mois entre 2007 et 2008 dans le cadre de l'affaire Puerto. Mais

Les hommages se multiplient

À lire aussi
Copenhague devait initialement accueillir le grand départ de l'édition 2021 cyclisme
Tour de France 2021 : quand sera dévoilé le parcours de la 108e édition ?

Sur les réseaux sociaux, cette disparition a été largement commentée. Son actuel coéquipier, Fabio Aru a ainsi évoqué une "immense tragédie". "Il n'y a pas de mots. Repose en paix mon ami", a-t-il écrit sur Twitter. De son côté, Vincenzo Nibali, que Michele Scarponi avait épaulé chez Astana lors de ses succès sur le Tour de France 2014 et sur le Giro 2016, a déclaré "ne pas avoir les mots".

Coéquipiers ou non, de nombreux coureurs cyclistes ont tenu à partager leur émotion rappelant régulièrement la gentillesse et le sourire de ce professionnel. "C'était un grand homme, un grand coureur", a écrit Alejandro Valverde alors que Mark Cavendish s'est dit "dévasté".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants