1 min de lecture Marion Bartoli

Marion Bartoli déprime à Miami

De nouveau sans coach depuis la fin de sa précoce aventure avec Jana Novotna, Mario Bartoli traverse une période délicate. Jeudi, elle a abandonné à Miami, dès le premier tour. Elle s'explique.

Depuis un peu plus d'un mois qu'elle n'est plus entraînée par son père Walter, la N.1 Française se cherche une nouvelle structure d'encadrement. Malgré l'échec d'une collaboration mort-née avec l'ex-joueuse tchèque Jana Novotna et la Polonaise Iwona Kuczynska, qui a duré trois matches à Indian Wells, Bartoli "essaie de rester sur (s)a ligne de conduite" après son abandon dès le 2ème tour du tournoi de MiamiLa N.1 Française a jeté l'éponge face à Andrea Petkovic alors que le score était de 6-3, 4-1 pour la revenante allemande, tombée à la 162e place mondiale après une litanie de blessures (dos, cheville et genou en un peu plus d'un an).
  
Qu'est ce qui n'a pas marché avec Jana Novotna et Iwona Kuczynska ?

 "Elles ont essayé de m'apporter des choses, un style de jeu ou des changements de technique, qui ne me convenaient pas forcément. A mon âge et à ce stade de ma carrière, il faut que j'arrive à prendre des décisions assez rapides. C'était une période d'essai, on était clair là-dessus. Il n'y avait donc aucun engagement de pris. D'un commun accord, on a préféré que je ne perde pas trop de temps et décidé qu'il valait mieux que je chercher quelque chose d'autre si ça ne me convenait pas." 

Quel entraîneur vous faudrait-il ?

"Il me faudrait des entraîneurs en qui j'ai une totale confiance, ce qui ne sera pas forcément évident car j'arrive à un stade très avancé de ma carrière et ce n'est pas facile d'accorder sa confiance à quelqu'un, entre guillemets, aussi tardivement. Il me faut quelqu'un qui me dise la vérité mais qui arrive aussi à comprendre mon jeu et mon fonctionnement, qui est assez atypique, et quelqu'un qui arrive à s'intégrer là-dedans pour m'amener encore plus haut. Il faut qu'il arrive à comprendre que je suis pas une joueuse 'normale' et qu'une méthode conventionnelle ne me conviendra jamais." 

Pourriez-vous revenir en arrière ?

"Je ne suis pas vraiment du genre à revenir en arrière. Quand je prends une décision, j'essaie de m'y tenir et d'avancer car si tu regardes sans arrêt dans le rétroviseur, tu ne regardes plus devant. Je suis en train de traverser une période très difficile, je sais très bien que ça va être dur, je pense que je peux y arriver mais ça va être loin d'être évident tous les jours. Il y a toujours des hauts et bas dans une carrière. La vie n'est pas qu'un long fleuve tranquille, il faut que j'arrive à relativiser." 

Lire aussi :

Bartoli de nouveau entraînée par son père ?

Marion Bartoli traîne son spleen

Marion Bartoli change d'entraîneur

Lire la suite
Marion Bartoli Sport Tennis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7759759837
Marion Bartoli déprime à Miami
Marion Bartoli déprime à Miami
De nouveau sans coach depuis la fin de sa précoce aventure avec Jana Novotna, Mario Bartoli traverse une période délicate. Jeudi, elle a abandonné à Miami, dès le premier tour. Elle s'explique.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/marion-bartoli-deprime-a-miami-7759759837
2013-03-22 09:25:00