1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Lucie Décosse : "Je n'ai pas vécu ma retraite comme une petite mort"
2 min de lecture

Lucie Décosse : "Je n'ai pas vécu ma retraite comme une petite mort"

REPLAY / INVITÉE RTL - L'ancienne judokate française, retraitée depuis 2013, publie mercredi son autobiographie intitulée "Je suis restée debout".

La judokate française Lucie Décosse aux championnats du monde de Rio de Janeiro, le 30 août 2013
La judokate française Lucie Décosse aux championnats du monde de Rio de Janeiro, le 30 août 2013
Crédit : YASUYOSHI CHIBA / AFP
L'Homme du jour du 26 août 2015
00:09:05
Julien Absalon
Julien Absalon

À Astana, les championnats du monde de judo battent leur plein depuis lundi 24 août. À cette occasion, Lucie Décosse publie son autobiographie Je suis restée debout aux éditions du Moment. L'ancienne judokate française s'est confiée au micro de RTL, mercredi 26 août.

Elle a notamment évoqué la manière dont elle a géré sa retraite sportive, prise en 2013. "Je ne l'ai pas connue comme une petite mort. C'est vrai que j'en avais entendu parler. J'avais un peu peur de ce moment-là parce que tous les anciens athlètes disent qu'on passe par une phase très difficile. Moi, je ne l'ai pas vécu comme ça".

Elle accepte d'être comparée à Teddy Riner

Désormais, Lucie Décosse commente les épreuves du judo dans les médias et elle entraîne désormais au niveau national les cadettes. "Aujourd'hui, je me pose des questions sur ce que j'ai envie de faire. (...) J'aime bien être dans le judo mais ça me fait dire que je n'ai fait que du judo dans ma vie. J'aime bien quand je peux faire autre chose. Après, c'est difficile quand on a fait que ça et commencé le judo à 6 ans", explique-t-elle avant d'assurer ne pas être dans le besoin financièrement.

Dans son livre, la Chaumontaise évoque non seulement son parcours, indiquant avoir toujours voulu être championne olympique, mais aussi des coulisses du judo. Elle parle notamment de l'angoisse de rester dans les limites de poids de sa catégorie : "Ce qu'il faut savoir, c'est qu'on perd 8 kilos en 3 semaines mais on les reprend en 3 jours. Donc c'est pas un régime intéressant. J'ai toujours fait ça et le jour de la compétition, j'étais bien parce que j'avais la hargne. Et je n'avais pas envie d'avoir perdu ces kilos pour rien".

Médaillée d'or olympique en 2012 et triple championne du monde, entre autres, Lucie Décosse dispose de l'un des plus beaux palmarès du judo français. Ce qui lui vaut parfois le qualificatif de Teddy Riner au féminin : "Ça ne me gonfle pas. S'il faut avoir des repères, oui ça me va. Après, c'est vrai qu'au niveau du palmarès chez les femmes, je suis pas mal".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/