1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Loïck Peyron : "Je ne rêvais plus de cette Route du Rhum, j'étais comme un ancien pilote de Formule 1"
2 min de lecture

Loïck Peyron : "Je ne rêvais plus de cette Route du Rhum, j'étais comme un ancien pilote de Formule 1"

Le skipper français a remporté la dixième édition de la Route du Rhum, établissant un nouveau record en 7 jours, 15 heures et 8 minutes.

Loïck Peyron a remporté la 10e édition de la Route du Rhum en 7 jours, 15 heures et 8 minutes
Loïck Peyron a remporté la 10e édition de la Route du Rhum en 7 jours, 15 heures et 8 minutes
Crédit : NICOLAS DERNE / AFP
Loïck Peyron : "Je ne rêvais plus de cette Route du Rhum, j'étais comme un ancien pilote de Formule 1"
00:06:45
Claire Gaveau
Claire Gaveau

La septième a été la bonne pour Loïck Peyron ! Le skipper a relié Saint-Malo à Pointe-à-Pitre en 7 jours, 15 heures et 8 minutes effaçant dans le même temps le précédent record de la Route du Rhum. En 2006, Lionel Lemonchois avait relié la France à la Guadeloupe en 7 jours, 17 heures et 19 minutes. 


Une victoire presque inespérée pour le Français de 54 ans qui ne devait pas participer à cette 10e édition de la Route du Rhum : "Ça fait douze ans que je ne fais plus de multicoque en solitaire. Il y a deux mois à peine, le team Banque Populaire m'a appelé pour remplacer Armel Le Cleac'h, blessé à la main". Après quelques heures d'hésitation, Loïck Peyron s'est lancé dans l'aventure. "J'ai hésité car je n'en rêvais plus. J'étais comme un ancien pilote de Formule 1". 

Armel Le Cleac'h, un partenaire de choix

Je lui dédie 100% de cette victoire car je voulais seulement être à la hauteur de ce qu'il aurait pu faire

Loïck Peyron

Si Armel Le Cleac'h a dû déclarer forfait, le Breton est resté un partenaire exemplaire pour Loïck Peyron. "Ça fait sept jours, nuit et jour, qu'on se suit et heureusement qu'il était là pour me donner de précieux conseils, explique le vainqueur de l'épreuve avant d'ajouter, je lui dédie 100% de cette victoire car je voulais seulement être à la hauteur de ce qu'il aurait pu faire".  


Pas d'explosion de joie, de la pudeur et pourtant la satisfaction est bien présente pour le skipper français : "C'est difficile d'exprimer car il y a des sports qui durent 10 secondes. Mais nous, ça fait longtemps que ça mature tout doucement. Quand on est en tête d'une course, même si jusqu'au bout il peut se passer n'importe quoi, on a déjà le temps d'apprécier chaque seconde, c'est pour ça qu'on est peut-être moins expressif". 

On est déjà très bien nourri en France avec de très belles histoires et la Coupe de l'America est un produit qui n'est pas facile à vendre

Loïck Peyron

À 54 ans et malgré ce premier sacre sur la Route du Rhum, Loïck Peyron ne compte pas s'arrêter là. Impliqué dans la Coupe de l'America avec une équipe suédoise, le skipper déplore que ce soit "très difficile en France" : "Je ne vous cache pas que nous avons essayé mais on est déjà très bien nourri en France et la Coupe de l'America est un produit qui n'est pas facile à vendre".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire