1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Le parcours du Tour de France 2015 est-il fait pour les Français ?
2 min de lecture

Le parcours du Tour de France 2015 est-il fait pour les Français ?

ÉCLAIRAGE - Après l'excellent Tour de France 2014, les Bleus devraient être à l'honneur cette année. Surtout que le parcours montagneux correspond bien aux qualités des tricolores.

Thibaut Pinot avec le maillot blanc du meilleur jeune du Tour de France 2014
Thibaut Pinot avec le maillot blanc du meilleur jeune du Tour de France 2014
Crédit : AFP/E.Feferberg
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Le parcours du Tour de France 2015
Le parcours du Tour de France 2015
Crédit : DR

Rarement un Tour de France n'avait été si tricolore. Lors de l'exercice précédent, deux Français se sont hissés sur le podium pour un résultat historique. Le vétéran Jean-Christophe Péraud et l'espoir Thibaut Pinot complétaient le podium derrière l'intouchable Vincenzo Nibali. Bardet (6e), Pierre Rolland (11e), Brice Feillu (16e) et John Gadret (19e) trustaient les places d'honneur. 

Après une édition 2014 marquée par les pavés, le parcours de la 102e édition (du 4 au 26 juillet) fait la part belle aux grimpeurs. Les étapes de côte et haute montagne sont à l'honneur alors que les finish en sprint devraient être rares. De quoi donner encore un peu plus d'espoir aux Français. Et si le parcours, révélé ce mercredi par Christian Prudhomme, était fait pour enfin voir un tricolore sur la plus haute marche ? 

Le plus court contre-la-montre depuis 1947

C'est bien connu, nos Français sont généralement plus des grimpeurs que des rouleurs. Et ils sont servis pour ce Tour de France qui débutera par un prologue de 14 kilomètres, plus petite distance depuis 1947.

Un chrono individuel qui pourrait permettre à Thibaut Pinot and co de limiter la casse face aux pointures internationales comme Vincenzo Nibali, Christopher Froome ou Alberto Contador. Surtout que dès le premier soir, les coureurs pourront ranger leur vélo de contre-la-montre jusqu'à la traditionnelle épreuve en équipe qui reliera Vannes à Plumelec, soit 28 kilomètres. 

De la montagne, beaucoup de montagne

À lire aussi

C'est bel et bien les grimpeurs qui pourront se mettre en évidence avec deux belles côtes dès la première semaine : le Mur de Huy (3e étape) et Mûr-de-Bretagne (8e étape). Un bel avant-goût avant les véritables épreuves de montagne qui débuteront dans les Pyrénées. 

Les coureurs se confronteront notamment au Tourmalet (11e étape) et au Plateau de Beille (12e étape) avant le Massif-Central et la célèbre montée de Laurent Jalabert (14e étape) dans les hauteurs de Mende. Enfin le peloton terminera les exercices montagneux dans les Alpes... De quoi mettre l'eau à la bouche. 

L'Alpe d'Huez avant les Champs-Élysées

Au total, pas moins de 26 cols sont recensés sur le parcours 2015 et cette année encore, les Alpes offriront certaines affiches exceptionnelles comme les spectaculaires lacets de Montvernier (18e étape). Enfin avant l'arrivée sur les Champs-Élysées, les Français pourront une nouvelle fois se démarquer dans l'Alpe d'Huez (20e étape). Après un an d'absence, la station alpine revient comme le juge de paix de cette Grande Boucle.

Le parcours ouvre une voie royale aux cyclistes français avec de courts contre-la-montre et bon nombre d'étapes de montagne. Si l'année dernière, Jean-Christophe Péraud et Thibaut Pinot avaient notamment profité des abandons de Christopher Froome, Alberto Contador ou Andy Schleck, ils apparaissent comme de véritables outsiders pour cette 102e édition.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/